Dernière minute :
LE RESULTAT DE L’AUTOPSIE EST SANS APPEL
Juge Raphaël Yanyi : un meurtre !
mercredi 17 juin 2020

* Il est décédé de suite d'une hémorragie intracranienne et des substances toxiques décélées dans son corps, a affirmé, hier, le VPM Célestin Tunda Ya Kasende, qui annonce déjà l’ouverture d’une enquête pour élucider les circonstances de la mort de ce magistrat.

Le résultat de l’autopsie est enfin tombé. Le juge Raphaël Yanyi Ovungu, président de la chambre du Conseil du dossier "100 jours" et président a.i du Tribunal de grande instance de Kinshasa Gombe, est décédé de suite d’une hémorragie intracrânienne résultant d’un traumatisme cranio-encéphalique. Pire, on a retrouvé dans sa dépouille des substances toxiques. a affirmé, hier mardi 16 juin, le Vice-premier ministre, ministre de la Justice et Garde des sceaux, Célestin Tunda Ya Kasende, au cours d’un point de presse.

Le patron de la Justice congolaise a précisé que les résultats de deux autopsies, faites à la fois par les médecins congolais et étrangers, ont révélé que ce juge qui instruisait l’affaire de détournement des deniers publics opposant Vital Kamerhe et consorts au ministère public, est décédé d’une mort violente.

«Après une autopsie corporelle et une autopsie des organes internes, il en ressort que le juge Raphaël Yanyi Ovungu est décédé de suite d’une hémorragie intracrânienne résultant d’un traumatisme cranio-encéphalique. L’autopsie a également révélé l’existence des substances toxiques à dose non létale dans le corps du défunt», a déclaré le VPM Tunda.

UNE MORT VIOLENTE

Pour le patron de la Justice congolaise, cette autopsie a été faite en deux étapes. La première a été menée par les médecins légistes de l’hôpital général de référence de Kinshasa (ex Maman Yemo). Leur rapport, rapporte le VPM Tunda, a révélé qu’il s’agissait d’une mort violente, due aux coups que le concerné aurait reçu au niveau crânien et qui ont occasionné une hémorragie.

Le VPM Tunda a avancé que ces résultats ont conduit à une expertise au niveau du médecin de la Monusco qui, après avoir, en date du 3 juin 2020, effectué la contre-expertise, est arrivé à la même conclusion.

Fort de ce constat, le VPM annonce l’ouverture d’une enquête judiciaire devant permettre d’élucider les circonstances de ce meurtre, d’en identifier les auteurs et de les sanctionner avec toute la rigueur de la loi.

L’ENQUETE LANCEE EST MENEE SANS COMPLAISANCE

Le VPM Célestin Tunda Ya Kasende a, par ailleurs, indiqué que le Gouvernement congolais condamne avec la dernière énergie ce meurtre et appelle la population au calme. Tout en présentant ses sincères condoléances à la famille éprouvée, le numéro un de la Justice congolaise exprime son soutien au corps des magistrats à qui il demande de ne pas céder aux intimidations, d’où qu’elles viennent.

Parlant de cette enquête lancée, le VPM Tunda rassure qu’elle sera menée sans complaisance. «Les enquêtes sont en cours et avancent très bien. Lorsque la Justice va élucider les circonstances de cette mort tragique, c’est avec toute la rigueur de la loi que nous allons agir. Cela, pour décourager ceux qui auraient ces genres d’idées dans la tête et pour sécuriser les magistrats et leurs familles», a-t-il indiqué.

Contrairement à ce qui se raconte, indique le VPM Tunda, la sécurité de la famille du défunt juge Raphaël Yanyi et celle d’autres magistrats en charge de ce procès est renforcée. Il soutient que le Gouvernement congolais est convaincu de la nécessité d’assurer la sécurité de ces dignes fils du pays qui s’occupent des dossiers aussi sensibles.

VIVEMENT LA LUMIERE SUR LA MORT DE CE JUGE

Me Célestin Tunda Ya Kasende a, avant de clore son propos, rappelé combien son ministère a été préoccupé par la disparition aussi brusque que mystérieuse de ce magistrat. Il affirme qu’une fois qu’il l’a appris, une information judiciaire a été ouverte à l’office du procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Kinshasa, ordonnant une autopsie.

Juge instructeur de l’affaire «100 jours», dans son volet «maisons préfabriquées», Raphaël Yanyi Ovungu est décédé le 27 mai dernier à Kinshasa. Soit, deux semaines avant la plaidoirie dans cette grosse affaire de détournement des deniers publics, dont le verdict sera prononcé le 20 juin prochain. Orly-Darel NGIAMBUKULU
Message du président des États-Unis, Donald Trump, au président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, à l’occasion du 60ème anniversaire de l’indépendance de la RDC
lundi 29 juin 2020

Le peuple des États-Unis se joint à moi pour vous féliciter ainsi que tous les citoyens de la République démocratique du Congo pour le 30 juin, date (...)
lire la suite
Fatshi demande des comptes à Sylvestre Ilunga Ilunkamba
lundi 29 juin 2020

Les toutes dernières ordonnances présidentielles portant mises en place dans certaines entreprises du Portefeuille de l'Etat, signées en juin (...)
lire la suite
L’ADU dénonce le plan de déstabilisation de l’Assemblée nationale
lundi 29 juin 2020

Le regroupement politique Action dans l’Unité (ADU) dénonce, dans une déclaration vendredi 26 juin à Kinshasa, le plan de déstabilisation de (...)
lire la suite
Portefeuille : les Ne Kongo dénoncent leur marginalisation
lundi 29 juin 2020

Les récentes nominations dans les entreprises publiques ont fait des heureux et des mécontents. Au rang des déçus, les Ne Kongo. Ces derniers sont (...)
lire la suite
RDC : soixante ans après l’indépendance, brisons le cycle de la dépendance
lundi 29 juin 2020

(Une tribune de Patrick MUYAYA KATEMBWE) Il est temps de concrétiser le rêve de nos pères fondateurs et de construire une véritable indépendance (...)
lire la suite
30 juin : Atundu rend hommage à Joseph Kabila
lundi 29 juin 2020

Le mardi 30 juin, la RDC fête ses 60 ans d'indépendance. Un tout premier anniversaire que les Congolais vivent dans un contexte particulier (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting