Dernière minute :

Péninsule coréenne : Séoul se montre prudent face à la menace de Pyongyang de couper toute communication
mercredi 10 juin 2020

SEOUL, 09 juin (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a refusé ce mardi de se prononcer concernant la menace de la Corée du Nord de couper tous les canaux de communication et de considérer la Corée du Sud comme ennemi.

"Le gouvernement a déjà exprimé sa position (sur ce sujet) via le ministère de l'Unification", a indiqué un responsable du bureau présidentiel Cheong Wa Dae devant des journalistes. "(Je) vous invite à vous y référer."

Celle-ci représente la position "unifiée" du gouvernement et Cheong Wa Dae n'envisage pas faire sa propre déclaration, a-t-il ajouté sous couvert d'anonymat. Une réunion du Conseil de sécurité nationale (NSC) n'a pas été organisée non plus à ce sujet, selon le responsable.

Interrogé sur le nombre d'échanges via la hotline entre Moon et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, depuis son installation en 2018, le responsable a indiqué qu'il est difficile de répondre à ce genre de question sur "la communication entre les dirigeants du Sud et du Nord".

Lorsque la hotline a été installée, Cheong Wa Dae a indiqué que des responsables de niveau opérationnel des deux côtés ont eu une courte conversation téléphonique pour la tester. Aucune annonce n' a été faite quant à un dialogue entre Moon et Kim via cette ligne téléphonique directe. Beaucoup l'ont ainsi considérée comme symbolique.

Dans une annonce rapportée ce matin par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA), la Corée du Nord a déclaré qu'elle allait débrancher toutes les lignes de communication avec la Corée du Sud, y compris la hotline entre les dirigeants.

Le Nord a aussi dit qu'il traiterait le Sud comme un "ennemi". Elle a insisté que le gouvernement Moon a échoué à empêcher des transfuges nord-coréens d'envoyer des prospectus de propagande critiquant le leadership de Pyongyang.

Plusieurs heures après l'annonce de la décision, un responsable du ministère de l'Unification de Séoul a déclaré que les lignes téléphoniques et les fax intercoréens devraient être maintenus en tant que "moyen de communication de base".

La discrétion de Cheong Wa Dae devant cette nouvelle menace de Pyongyang diffère par rapport à sa pratique de prendre l'initiative pour ce qui est des enjeux liés au voisin communiste.

Moon a joué un rôle pivot dans l'initiative du processus de paix de la péninsule qui est actuellement suspendu. Il s'est engagé publiquement à améliorer les relations entre Séoul et Pyongyang et reprendre les projets conjoints malgré le peu de progrès dans les négociations sur la dénucléarisation entre Pyongyang et Washington.
Le Président burundais sortant Pierre Nkurunziza est mort deux semaines après les élections
mercredi 10 juin 2020

Le gouvernement burundais a déploré la mort du Président sortant Pierre Nkurunziza à l'âge de 55 ans, au pouvoir depuis 2005, deux semaines seulement (...)
lire la suite
L’agence de l’énergie atomique russe expérimente un "gaz lumineux" pour traiter le coronavirus
mercredi 10 juin 2020

Des scientifiques ont mis au point un traitement contre le coronavirus qui utilise la lumière ultraviolette pour désinfecter le corps de (...)
lire la suite
Séoul "communique étroitement" avec Washington au sujet de la décision du Nord
mercredi 10 juin 2020

SEOUL, 09 juin (Yonhap) -- La Corée du Sud consulte étroitement les Etats-Unis sur la décision de la Corée du Nord de couper tous les canaux de (...)
lire la suite
Péninsule coréenne : Séoul se montre prudent face à la menace de Pyongyang de couper toute communication
mercredi 10 juin 2020

SEOUL, 09 juin (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a refusé ce mardi de se prononcer concernant la menace de la Corée du Nord de couper tous les (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting