Dernière minute :

Ituri : Le Président de l’Assemblée provinciale demande aux Ituriens de chasser la milice CODECO
vendredi 5 juin 2020

Les populations du territoire de Djugu, en Ituri, continuent leur martyre du fait des attaques quasi quotidiennes des miliciens-Lendu du groupe armé mystico-religieux de Coopérative de développement du Congo (CODECO) du chef de guerre Justin Ngujolo. Ceux-ci continuent à mettre à feu et à sang cette partie du territoire national. Lundi dernier, les FARDC ont attaqué plusieurs positions de la CODECO dans plusieurs localités de Djugu. Ils y ont délogé des morts sur le champ de bataille. Le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole des FARDC en Ituri, parle de 16 morts parmi lesquelles 15 combattants-CODECO et un soldat loyaliste.

Cependant le mardi, ce qui a mis la population de l’Ituri en émoi et révolté le Président de l’Assemblée provinciale qui est sorti du bois, c’est le fait qu’un jour, après cet exploit des FARDC, la CODECO est revenue à la charge dans le groupement de Mambifo, toujours dans le territoire de Djugu, en tuant 16 personnes à qui elle a découpé leurs dépouilles à la machette. Des villages de l’axe ont été incendiés avec leurs champs et la destruction de tout ce qui peut constituer une source de revenus pour tous ces habitants.

Au fait, la population vit la même spirale. Assauts des FARDC et contre-attaques de la CODECO de manière sanglante pour mieux faire sentir l’horreur et la terreur aux populations civiles. Celles-ci, jusqu’à la journée d’hier étaient en train de fuir en masses pour se déplacer de la contrée de Mambifo pour aller vers des zones sécurisées où n’opère pas la milice CODECO.

C’est cette dernière attaque qui a provoqué la colère tout comme la révolte du Président de l’Assemblée provinciale de l’Ituri, M.Simon Bango Tshombe, qui est le pouvoir délibérant. C’est hier qu’il s’est exprimé sur cette situation de chaos créée à Djugu par la milice CODECO.

Le Président de l’Assemblée provinciale lance le message de combat aux populations de l’Ituri, toutes, sans exception. Il les appelle, avant toute chose, à se mobiliser comme un seul homme, de redresser le front pour en finir, une bonne fois pour toutes, avec les crimes de masses commis par la milice-CODECO à Djugu. Le Président de l’Assemblée provinciale de l’Ituri exhorte le peuple d’Ituri à se réveiller et sortir de son long sommeil actuel. Il lui rappelle que la population civile sans armes constitue une force comparable à une bombe atomique, est capable de tout raser et tout faire exploser, sans que nul ne résiste.

Partant, le Président de l’Assemblée provinciale de l’Ituri demande au peuple iturien d’aller déloger les miliciens de la CODECO étant donné que "la population est une bombe atomique". Il faudra y ajouter l’information qui fait état des attaques dans des zones minières généralement d’exploitation d’or.

Trop, c’est trop, gronde Simon Bango Tchombe. Le Président de l’Assemblée provinciale de l’Ituri voit là une goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Plus encore les statistiques fournies hier par Jean Bamanisa, le gouverneur de province, fait état d’un nombre impressionnant des déplacés, estimés déjà à 700 personnes qui ont fui les toutes dernières attaques de la CODECO dans le territoire de Djugu.

Aux dires du Président de l’Assemblée provinciale de l’Ituri; la CODECO est allé trop loin dans ses atrocités contre les populations civiles de Djugu. Simon Bango Tchombe refuse de laisser cette milice prendre en otage le territoire de Djugu et subsidiairement la province de l’Ituri. Il faut que cela soit bien acté par les Ituriens à qui le message du Président de l’Assemblée provinciale n’est destiné qu’à les réveiller pour aller chasser la milice-CODECO de toutes ses places fortes.

A cet effet, la seule voie pour arriver à la paix à Djugu, ce n’est qu’en écrasant la milice CODECO. Ce qui n’est pas encore acquis à ce jour. N’empêche, Simon Bango Tchombe demande à tous les Ituriens d’accorder un soutien total à sa vaillante armée des FARDC qui abat un travail remarquable sur le champ des opérations. C’est indiscutable, assure-t-il.

On le voit, la milice CODECO de Justin Ngujolo continue à être la cause des insomnies des populations de Djugu principalement, où elle continue à laisser mort et désolation sur son passage. Les victimes ne se recrutent que dans la communauté-Hema. KANDOLO M.
"Le marché central est fermé à cause du confinement", rappelle Ngobila
vendredi 12 juin 2020

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, a reçu, hier jeudi 11 juin, les représentants des vendeurs du grand marché. Ils lui ont (...)
lire la suite
Le Maroc rejette catégoriquement toute mesure unilatérale des autorités israéliennes dans les territoires palestiniens occupés (M. Bourita)
vendredi 12 juin 2020

Jeddah - Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, a réitéré le rejet (...)
lire la suite
La Corée du Sud appelle l’UE à renforcer la coopération à l’ère post-pandémie
vendredi 12 juin 2020

SEOUL, 11 juin (Yonhap) -- Le ministre de l'Economie et des Finances, Hong Nam-ki, a demandé ce jeudi à l'Union européenne (UE) de renforcer la (...)
lire la suite
Erdogan met l’accent sur la sensibilisation au numérique
vendredi 12 juin 2020

Le président Recep Tayyip a indiqué qu'il créera une forte sensibilisation au numérique avec le soutien de la nation. Sur Twitter, Erdogan a attiré (...)
lire la suite
RDC : Deux membres du personnel de la Délégation de l’Union européenne testés positifs au Covid-19
vendredi 12 juin 2020

La Délégation de l'Union européenne en République démocratique du Congo confirme que deux de son personnel local ont été testés positifs au Covid-19. (...)
lire la suite
Le mécanisme du FIDA reçoit 6 millions de dollars du Canada
vendredi 12 juin 2020

Le Canada s'est engagé à verser 6 millions de dollars canadiens au nouveau Mécanisme du Fonds international de développement agricole (FIDA). Ce (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting