Dernière minute :
REVELATION SUR UN MESSAGE DE LA VIERGE MARIE A KINSHASA
Un grand danger menace la RDC, prévient le voyant de Nzete ekauka
vendredi 5 juin 2020

*Les chrétiens et hommes de bonne volonté appelés à mobiliser 7.000$ pour l'achat de deux statues de Jésus et de Marie destinées à la prière spéciale pour le pays.

Un grand danger pèse sur la République démocratique du Congo. Cette menace risque de prendre corps dès ce vendredi 5 juin, annonce Raphaël Minga, le voyant du sanctuaire marial de "Nzete ekauka", à Kinshasa. Cet avertissement émanant de la Vierge Marie, la Mère de Jésus, lui a été communiqué fin mai, rassure Patrick Maluta, son proche collaborateur.

Si la nature de ce danger n'a pas encore été révélée, du moins une solution pour atténuer cette menace est déjà connue. Selon Marie-Reine Nzeba, une dévote de ce sanctuaire de Kingasani ya Suka, la Mère de Jésus, qui apparaît au voyant, depuis le 3 mai 1988 sous le titre de "Mère du Désarmement", lui a recommandé de faire une prière spéciale pour le pays ce 5 juin.

Mais, il faudrait, au préalable, que les chrétiens et les hommes de bonne volonté puissent mobiliser 7.000$Us pour l'achat de deux grandes statues: l'une de Jésus et l'autre de Marie. Mesurant plus d'un mètre chacune, ces statues coûtent 4.000$ pour celle du Christ et 3.000$ pour celle de Marie, nous explique Patrick Maluta.

Généralement au parfum des dangers qui menacent la RDC, Raphaël Minga tire souvent la sonnette d'alarme lorsque le Ciel le prévient. A l'avance sur l'histoire, il avait annoncé le 1er mai 1997, la chute du régime Mobutu mi-mai, sans la moindre effusion du sang, sur recommandation de la Vierge Marie. Ce qui fut fait le 17 mai 1997 lors de l'entrée des troupes de l'AFDL.

Raphaël Minga avait aussi annoncé dans la nuit du 1er août 1998, la survenance d'une guerre sanglante le 2 août de la même année à l'est de la RDC. Aux nombreux dévots qui avaient veillé cette nuit-là dans la prière pour implorer la miséricorde divine, il leur avait signifié que le pays allait connaître "sa toute première guerre africaine".

Lorsque fin août 1998, les armées d'Angola, du Zimbabwe et de Namibie intervinrent in extremis aux côtés des Fardc en difficultés face aux menaces des troupes rwandaises, ougandaises... nombreux furent ceux qui crûrent en ses prophéties. Et particulièrement, le Cardinal Frédéric Etsou qui publia par la suite une lettre dans laquelle il déclara: "Le Ciel lui-même nous a donné des signes".

"En fait, Kinshasa était sur le point de basculer sous l'emprise des agresseurs étrangers à travers un mouvement politico-militaire qui attaquait la capitale à partir du Kongo central. A la surprise générale, les troupes d'invasion ont été cueillies par des populations sans armes et leurs armes semblaient ne plus fonctionner devant les civils", relate un témoin de cet événement, signalant qu'à travers le voyant la Mère du Christ avait obtenu de Dieu le pouvoir d'intervenir à la rescousse du peuple opprimé.

Pas plus tard que le 19 mars dernier, jour du 3ème anniversaire de la reconnaissance officielle des apparitions de "Nzete ekauka", le voyant affirme avoir reçu l'inspiration de la Mère du Christ qui lui a recommandé un remède préventif et curatif au coronavirus pour ceux qui croient au message du sanctuaire marial.

Il a ainsi convié chaque famille à venir se prémunir de cette maladie sur le lieu en se procurant juste une feuille de l'arbre de l'Espérance, un badamier qui a poussé miraculeusement juste aux côtés de l'Arbre principal du sanctuaire qui avait mystérieusement séché (Nzete ekauka) pendant trois jours, comme l'avait promis la Mère de Jésus.

Cette feuille, bouillie dans un récipient d'eau, offrirait au consommateur et à sa famille une protection pas seulement contre le covid19, mais aussi contre d'autres forces invisibles qui menacent l'humanité, confie un proche du voyant. Il faudrait, en outre, accompagner cette prise par la récitation de trois prières révélées au voyant (prière en toute nécessité, prière pour l'effacement de soi et manifestation de Dieu dans sa personne et la prière de Jésus crucifié), conclut-il. Yves KALIKAT
Béatrice Lomeya salue la contribution des congolaises dans la recherche et consolidation de la paix
lundi 3 août 2020

Des femmes congolaises se sont retrouvées ce vendredi 31 juillet pour célébrer la journée internationale des femmes Africaines. Journée placée sous (...)
lire la suite
Archevêché de Kinshasa : une mutuelle de santé en gestation
lundi 3 août 2020

L'archevêché de Kinshasa s'apprête à lancer sa mutuelle de santé. Initié dans le but de couvrir le coût onéreux des soins médicaux, ce projet vient de (...)
lire la suite
Samba Kaputo, 13 ans déjà : l’EIP/Kinshas s’en souvient
lundi 3 août 2020

L'Entente Inter Provinciale (EIP/Kinshasa) n'a pas dérogé à sa tradition de commémoré l'anniversaire de la mort, que dis-je, du repos éternel du Pr (...)
lire la suite
Ituri : L’UNICEF apporte une aide vitale à 100.000 enfants victimes du conflit
vendredi 31 juillet 2020

L’UNICEF a fourni une aide vitale à 100.000 enfants et à leurs familles en Ituri. Les affrontements armés se sont intensifiés dans les territoires de (...)
lire la suite
Les manuels des élèves et les guides des enseignants validés
vendredi 31 juillet 2020

Les manuels des élèves et les guides des enseignants sur l'éducation à la vie familiale viennent d'être validés au bout de deux jours de travaux à (...)
lire la suite
Archevêché de Kinshasa : une mutuelle de santé en gestation
vendredi 31 juillet 2020

L'archevêché de Kinshasa s'apprête à lancer sa mutuelle de santé. Initié dans le but de couvrir le coût onéreux des soins médicaux, ce projet vient de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting