Dernière minute :

Le Forum de soutien aux autonomistes de Tindouf met à nu les manigances du chef du "Polisario" et son entourage dans le détournement des aides
lundi 1er juin 2020

Le rideau est enfin levé. La scène est abjecte. Les figurants de mauvais goût écœurent par leurs gestes répétitifs. Et les spectateurs, désabusés, se rendent compte de l'infamie. Ce théâtre est celui sur lequel ont joué, des décennies durant, des mercenaires qui passaient pour des leaders et des défenseurs des droits de sahraouis.

Ces mercenaires étaient financés par des richards indûment enrichis, allègrement installés dans leurs fauteuils en soie alors que leurs concitoyens souffrent le martyr et végètent dans la précarité.

Aujourd'hui, plus que jamais, le coronavirus a eu le mérite de faire ouvrir les yeux à l'écrasante majorité des Sahraouis des camps de Lahmada et même de la société civile espagnole. Ils reconnaissent que le Polisario n'a jamais servi que l'agenda des sponsors algérien et que ses symboles, qui prétendaient l'intégrité, sont des symboles de la grande corruption.

Les révélations scandaleuses du Forum de soutien aux autonomistes de Tindouf (Forsatin) sur Brahim Ghali publiées sur leur site viennent ébrécher encore la sinistre réputation du chef du polisario, dont les abus et les exactions en font l'un des personnages les plus détestés dans les camps de Tindouf.

Tout a rapport avec des dons humanitaires de la société civile espagnole au profit des Sahraouis des camps, détournées par Brahim Ghali et son entourage.

Dans la foulée, Forsatin pointe le chef du polisario pour la fortune accumulée et qui lui a permis d'épouser 23 femmes et de les entretenir. La fortune de Brahim Ghali est tellement indécente qu'il ne s'est même pas soucié des 200 millions de dinars algériens qui lui ont été dérobés par son neveu, détaille le site Forsatin.

De même, ses enfants ne se privent pas des fréquents voyages à l'étranger, où ils suivent des formations dans de prestigieuses écoles, au moment où la jeunesse sahraouie se morfond dans le dénuement et la marginalisation.

Pas étonnant que Brahim Ghali dispose d'autant de moyens, alors que lui-même et sont frère Ali Ould Sayed Al Mustapha, détournent d'énormes quantités de carburant qu'ils revendent en toute impunité dans le nord de la Mauritanie, affirme Forsatin.

En matière de manipulation, Brahim Ghali excelle dans l'instrumentalisation des jeunes femmes sahraouies qu'il utilise pour piéger les opposants du polisario dans des scandales sexuels.

Et de terminer par cette phrase qui veut tout dire : ''Si ce n'est pas de la corruption, c'est quoi alors la corruption à votre avis ?''

https://fr.machahid24.com/
Les nouveaux engagements de la Chine donnent un nouveau souffle à la lutte contre le COVID-19 en Afrique (expert)
vendredi 19 juin 2020

NAIROBI, 18 juin (Xinhua) — Les engagements annoncés mercredi par la Chine, tels que l’envoi de fournitures médicales contre le COVID-19 et (...)
lire la suite
La Russie entame les essais cliniques de son vaccin contre le Covid-19
vendredi 19 juin 2020

En Russie, les 18 premiers volontaires ont reçu un vaccin expérimental contre le Covid-19. Pour le moment, les médecins ne constatent ni effets (...)
lire la suite
L’exercice par le Maroc de sa souveraineté sur son Sahara est conforme aux dispositions du droit International (Ancien Ministre et avocat jordaniens)
vendredi 19 juin 2020

Rabat – L’ancien Ministre jordanien des Affaires Municipales, actuel député et Secrétaire général du parti politique Al-Rissala, M. Hazem Qashou et le (...)
lire la suite
Médias : Muissa Camus, le dernier des Mohicans, s’est éteint…
vendredi 19 juin 2020

Muissa Camus, dernier des Mohicans du journalisme en RDC, est décédé ce jour, à Kinshasa, vaincu par le poids de l'âge. Né à Léopoldville en 1930, (...)
lire la suite
La RTNC pleure Isis Kakusa Gulunduga
vendredi 19 juin 2020

Il a rendu de loyaux services à la Nation Congolais pendant plus de trente ans, au niveau de la Radiotélévision Nationale Congolaise (RTNC). Au (...)
lire la suite
Bientôt des masques et des thermomètres à Kinshasa, don de la Première Dame chinoise
vendredi 19 juin 2020

La Première Dame de la République populaire de Chine, Mme Peng Liyuan, s'attend à envoyer bientôt des milliers de masques et thermomètres à Kinshasa. (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting