Dernière minute :
SA DEMANDE DE MISE EN LIBERTE PROVISOIRE REJETEE
Vital Kamerhe se présentera en détention à l’audience du 25 mai
mercredi 13 mai 2020

Vital Kamerhe se présentera en détention à la prochaine audience de son procès, fixée à la date du 25 mai courant. La requête de son conseil auprès du Tribunal de Grande instance de Kinshasa/Gombe, sollicitant sa mise en liberté provisoire, a été rejetée pour une seconde fois.

Le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa Gombe a siégé hier mardi 12 mai, en chambre de conseil pour examiner la requête en rapport avec la mise en liberté provisoire du prévenu Vital Kamerhe. Après débat, les juges ont rejeté cette demande des avocats du directeur de cabinet de Félix Tshisekedi.

Les juges du Tribunal de grande instance de Kinshasa Gombe ont motivé leur décision par la crainte de voir la sortie de Vital Kamerhe impacter négativement la poursuite des enquêtes en cours sur le detournement présumé de plusieurs millions de dollars américains du trésor public, décaissés pour financer les travaux du Programme d'urgence de 100 jours du Président Félix Tshisekedi, officiellement lancés le 2 mars 2019.

La chambre du conseil qui a statué hiert sur la requête du collectif d'avocats de Vital Kamerhe, estime que ce dernier doit être maintenu en détention préventive jusqu'à ce que droit soit dit sur cette affaire.

Cette décision judiciaire a suscité des réactions dans tous les sens dans les milieux des juristes. Le conseil de Vital Kamerhe pensent que cette délibération des juges du Tribunal de grande instance de Kinshasa Gombe est en opposition avec la loi.

Me Jean-Marie Kabengela estime que la raison évoquée par les juges, notamment la poursuite de l'enquête au niveau du tribunal, ne tient pas debout. Selon lui, l'affaire étant déjà en instruction au Tribunal, il est de bon droit que la liberté provisoire soit accordée à leur client dont la fuite n'est pas à craindre.

"Cette décision démontre que les juges du Tribunal de grande instance de Kinshasa Gombe ne sont pas indépendants. Soit, certains d'entre eux sont entrain de violer le principe de l'indépendance des juges, ou encore ils font simplement preuve de mauvaise foi", a déclaré Me Jean-Marie Kabengela.

La requête de mise en liberté provisoire de Vital Kamerhe sur laquelle les juges du Tribunal de grande instance de Kinshasa Gombe ont statué hier, a été introduite par le collectif d'avocats du prévenu le lundi 11 mai courant, à de l'ouverture du procès dans le cadre de l'affaire du détournement présumé des fonds alloués à l'exécution du programme de 100 jours du chef de l'État Félix-Antoine Tshisekedi.

Le directeur de cabinet du Président de la république a été mis sous mandat d'arrêt provisoire le 8 avril dernier, par le Parquet général près la Cour d'appel de Kinshasa Matete, au terme d'une longue audition dans le cadre de l'enquête sur le dossier sus-évoqué. C'est la deuxième fois que les juges du TGI/Gombe rejette la demande de mise en liberté provisoire de Vital Kamerhe. Le premier refus avait été exprimé le 15 avril dernier. Orly-Darel NGIAMBUKULU
"Renouvellement de la Ceni : Fils maison et expert, Ronsard-Ernest Malonda en pole position", écrivait Forum des As
vendredi 3 juillet 2020

* Six confessions religieuses sur les 8 qui composent la plateforme, ont jeté leur dévolu sur ce technicien rompu à la tâche. Ronsard-Ernest Malonda (...)
lire la suite
Kongo central : les députés provinciaux désavouent Pierre-Anatole Matusila
vendredi 3 juillet 2020

Les députés provinciaux du Kongo central ont retiré leur confiance au président de cette institution, Pierre Anatole Matusila. A travers un (...)
lire la suite
Ngobila décide d’implanter des forages à Camp Luka
vendredi 3 juillet 2020

Certains quartiers de la ville de Kinshasa, sont encore confrontés à des problèmes de desserte d'eau potable. Pour y remédier, le Gouverneur de la (...)
lire la suite
Un caucus de députés nationaux dénonce la diabolisation de Ronsard Malonda
vendredi 3 juillet 2020

Un caucus de députés nationaux, élus de la province du Kongo-central, reçu hier jeudi par Jeanine Mabunda dénonce la diabolisation de Ronsard Malonda, (...)
lire la suite
L’examen des trois propositions de lois Minaku - Sakata renvoyée à la session de septembre 
vendredi 3 juillet 2020

* Entretemps, les deux co-auteurs promettent de démontrer à la population que leurs textes n’ont rien d’anticonstitutionnel. L'Assemblée nationale a (...)
lire la suite
Près d’1,9 million de finalistes attendent le quitus de Fatshi
vendredi 3 juillet 2020

* "Tout doit se jouer en ce mois de juillet", selon des experts du secteur. Plus d'un million neuf cent mille finalistes en RD Congo, candidats (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Une pluie de messages à la Nation

Question pour un champion : quel est ce pays d'Afrique où tout le monde s'adresse à la Nation à l'occasion de la Fête nationale ? La RDC. Ce n' aura échappé à personne. Une pluie de "messages à la (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting