Dernière minute :
Pour aider les enfants et leurs familles à faire face aux conséquences du Covid-19
L’UNICEF forme plus de 80 psychologues et travailleurs sociaux
vendredi 24 avril 2020

Le Fonds des Nations Unies pour L'enfance (UNICEF) en partenariat avec la Commission Psychosociale, a formé 40 psychologues et 41 travailleurs sociaux pour atténuer l'impact social et psychologique de la pandémie sur les enfants et leurs familles.

Pour l'UNICEF, les enfants sont les victimes cachées du Covid-19. Et plus de 18 millions d'élèves congolais âgés de 3 à 17 ans ont vu leur apprentissage interrompu en raison de la fermeture des écoles. Les enfants courent ainsi un risque accru d'exploitation, de violence et d'abus. Confrontés à un avenir incertain, ils peuvent éprouver des sentiments d'anxiété, de stress et d'isolement, car ils manquent de soutien de la part de leurs pairs et de leurs parents.

Le représentant de L'UNICEF en RDC, Edouard Beigbeder, a affirmé qu'il est primordial de renforcer les capacités des travailleurs sociaux et des psychologues pour aider les individus. "Le gouvernement de la RDC a mis en place des mesures de santé publique essentielles pour ralentir la propagation du virus, mais il est primordial qu'au-delà de l'aspect médical, nous renforçons les capacités des travailleurs sociaux et des psychologues pour aider les individus surtout les enfants et les familles à faire face aux conséquences à court et long terme de la maladie", a-t-il déclaré.

Le président de la Commission Psychosociale Jean-Claude Mukanzo, a fait remarquer que le soutien de l'UNICEF à la commission psychosociale de la RDC vise à accroître la capacité des psychologues à contribuer à l'amélioration du bien-être mental et social des personnes directement touchées par le COVID-19, tout en apportant une attention particulière aux couches les plus vulnérables de la population. En collaboration avec l'UNICEF, cette commission a formé 40 psychologues qui, depuis le début du mois d'avril, ont apporté un soutien émotionnel et psychologique à 45 personnes en quarantaine, 31 personnes confirmées infectées et à deux familles dont les membres sont morts du COVID-19. Les psychologues sont également formés pour soutenir le personnel médical de première ligne directement impliqué dans le diagnostic, le traitement et les soins des patients atteints du COVID-19.

"Nous ne devons pas oublier que les travailleurs de la santé en première ligne de cette pandémie s'exposent à de grands risques personnels pour assurer la sécurité des autres. Ils sont surchargés de travail, anxieux et effrayés, mais doivent tout cacher derrière une surface calme. C'est pourquoi il est important de protéger leur santé mentale, afin qu'ils puissent continuer à fournir les soins et le soutien dont leurs patients ont besoin", a déclaré Jean Claude Mukanzo, président de la Commission Psychosociale.

Alors que le gouvernement intensifie les activités de prévention et de réponse au COVID-19, l'UNICEF estime que 58 millions de dollars US sont nécessaires pour une réponse immédiate dans ses domaines de responsabilité, à savoir l'eau, l'hygiène et l'assainissement, la prévention et le contrôle des infections, la communication des risques et l'engagement communautaire. Jusqu'à présent, l'organisation a alloué US$ 5 millions de ses propres ressources pour répondre aux besoins critiques jusqu'à ce que des fonds supplémentaires soient obtenus.

Signalons que l'UNICEF a également formé 41 travailleurs sociaux affiliés à la Division Urbaine des Affaires Sociales de Kinshasa (DUAS) pour accompagner et soutenir les enfants et les familles vulnérabilisés par l'épidémie COVID-19. Six travailleurs sociaux ont été détachés auprès de la Commission Psychosociale afin de soutenir les personnes les plus vulnérables directement affectées par l'épidémie, tandis que les 35 autres ont été déployés dans les 35 zones de santé de la ville de Kinshasa afin d'identifier, d'accompagner et de référer les cas de protection tels que la violence, l'exploitation et les abus sexuels, les enfants séparés ou non accompagnés, les enfants des rues, etc.

Et l'UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce qu'il fait. Travaillant dans 190 pays et territoires du monde entier avec ses partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l'intérêt de tous les enfants, où qu'ils soient. Tricya MUSANSI
Kwilu : des paysans édifiés sur l’élevage, l’agriculture et les droits humains
vendredi 7 août 2020

Des paysans de la province du Kwilu suivent des formations sur les bonnes pratiques en matière d’élevage, de l’agriculture et des droits humains (...)
lire la suite
La Comaco-Kinshasa partage la viande de chèvre et de vache auprès de plus de 1800 personnes
vendredi 7 août 2020

La Communauté musulmane Ahmadiyya en République démocratique du Congo (Comaco), branche de Kinshasa, a célébré la fête de la Tabaski le 31 juillet (...)
lire la suite
Hôpital général de Kinshasa : l’Unfpa offre des kits de protection contre la Covid-19 aux accoucheuses
jeudi 6 août 2020

Les sages-femmes de l'Hôpital général de Kinshasa disposent désormais d'un lot de kits de protection contre la Covid-19. Ce don du Fonds des Nations (...)
lire la suite
Sanga Mamba : Denise Nyakeru remet des kits d’accouchement à la maternité Don Bosco
jeudi 6 août 2020

Le quartier Sanga Mamba dans la commune de Ngaliema a reçu une personnalité de marque le mardi 04 août. Il s'agit de la présidente de la Fondation (...)
lire la suite
L’OMS évoque une mobilisation des ressources pour appuyer la réponse
jeudi 6 août 2020

L'organisation mondiale de la santé a publié un rapport sur la crise humanitaire complexe en RDC. Selon ce document, le pays fait face à une crise (...)
lire la suite
COVID-19 : Le PFCGL dote les associations des petits commerçants de Goma, Bunagana, Kasindi et Bukavu de 30 tricycles
mercredi 5 août 2020

Des petits commerçants qui se plaignaient du manque de moyens de transport pour exercer le commerce selon les exigences des migrations des pays (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Et voici le "dauphin" de feu le dauphin !

Par définition, on ne peut rien contre un cas de force majeure. Ni l'éviter, encore moins l'inviter. On ne peut que le subir. Et faire contre mauvaise fortune, bon cœur. Le pauvre Alassane Ouattara (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting