Dernière minute :

Le colonel Vumi kia Bahelele repose désormais dans l’éternité
vendredi 24 avril 2020

Il a été mis en terre le mercredi 22 avril 2020 au cimetière Mbenseke Futi Nouvelle Cité où il repose désormais dans la paix éternelle, au terme de quatre-vingts ans et 56 jours d'une vie terrestre bien remplie. Le colonel Vumi kia Bahelele Nathanaël, "Porthos" pour les intimes, commissaire principal supérieur de la Police nationale congolaise, a été inhumé avec tous les honneurs dignes de son rang de père d'une nombreuse famille et d'un officier supérieur de la PNC qui a combattu sous le drapeau avec dévouement, abnégation et loyauté.

Celui dont les enfants ont organisé le samedi 22 février, à son domicile, le 80ème anniversaire, qui se plaignait en se demandant, chaque fois qu'un de ses amis d'enfance ou l'un de ses collègues mourait, pourquoi son Créateur le gardait toujours en vie, pourquoi ce n'est pas lui qui était mort, Dieu a finalement entendu et exaucé sa demande. Le Très-Haut l'a-t-il rappelé le mercredi 15 avril. Une courte maladie dont il s'est fait soigner à l'hôpital saint Joseph de Limete a eu raison de ce colosse octogénaire encore très lucide et en possession de toutes ses facultés mentales, psychologiques….

DERNIERE FETE DE SON VIVANT

En prenant en charge l'organisation de son anniversaire, ses enfants et ses frères savaient-ils que c'était la toute dernière fête qu'ils avaient organisée en sa faveur de son vivant ? Sans doute que non. Ils voulaient tout simplement lui témoigner leur reconnaissance et rendre l'ascenseur à celui qui, de son vivant, n'a pas hésité un seul instant, à consacrer son énergie à leur éducation.

Que ce soit à la morgue de l'hôpital saint Joseph lors de la levée de son corps ou au cimetière de Mbenseke Futi Nouvelle Cité où ils ont décidé de lui réserver sa dernière demeure, ses enfants, ses petits-enfants, ses frères, ses amis et connaissances n'ont pas eu peur de fouler momentanément aux pieds les gestes barrières contre la pandémie de coronavirus.

LA RESIDENCE FAMILIALE N'A PAS DESEMPLI

Les risques ou la peur de contamination du Covid-19 ne sont pas venus à bout de la détermination des proches, des amis et connaissances du colonel Vumi à le pleurer à son domicile, au numéro 35 de l'avenue Beya Pumbu, au quartier Salongo, de la commune de Lemba.

La résidence familiale n'a pas, par conséquent, désempli durant le deuil, qui a connu une grande affluence depuis le jour de sa mort jusqu'à celui de son inhumation. Ici, par contre, le respect des gestes barrière étaient de stricte rigueur.

ON NE REVERRA PLUS CE MILITAIRE

Après les honneurs militaires et le dernier hommage des siens, le cortège funèbre de ce vaillant homme enfoui dans un cercueil couvert du drapeau national, à bord d'une jeep de la Police nationale congolaise, a quitté la morgue de l'hôpital saint Joseph pour le cimetière Mbenseke Futi Nouvelle Cité, sous un vacarme de pleurs de ses enfants, petits-enfants, frères, proches, amis et connaissances.

On ne reverra plus jamais ce militaire formé successivement à l'Ecole d'infanterie d'Arlon de Belgique (1964), à l'Ecole de gendarmerie à Bruxelles, en Belgique (1964-1965), à l'Ecole de formation d'officiers (Promotion EFO 2) à Kananga (1970-1972), à l'Ecole d'immigration à Kinshasa (1973-1974) et à l'Ecole supérieure militaire (ECEM 2) à Kinshasa (1983). Ce fils de pasteur laisse inconsolables la veuve Situatala Mathilde, plusieurs enfants, petits-enfants et trois frères et une sœur

Repose en paix, colonel Vumi kia Bahelele car Dieu vient d'exaucer ta demande en te rappelant à Lui ! Kléber KUNGU
"Renouvellement de la Ceni : Fils maison et expert, Ronsard-Ernest Malonda en pole position", écrivait Forum des As
vendredi 3 juillet 2020

* Six confessions religieuses sur les 8 qui composent la plateforme, ont jeté leur dévolu sur ce technicien rompu à la tâche. Ronsard-Ernest Malonda (...)
lire la suite
Kongo central : les députés provinciaux désavouent Pierre-Anatole Matusila
vendredi 3 juillet 2020

Les députés provinciaux du Kongo central ont retiré leur confiance au président de cette institution, Pierre Anatole Matusila. A travers un (...)
lire la suite
Ngobila décide d’implanter des forages à Camp Luka
vendredi 3 juillet 2020

Certains quartiers de la ville de Kinshasa, sont encore confrontés à des problèmes de desserte d'eau potable. Pour y remédier, le Gouverneur de la (...)
lire la suite
Un caucus de députés nationaux dénonce la diabolisation de Ronsard Malonda
vendredi 3 juillet 2020

Un caucus de députés nationaux, élus de la province du Kongo-central, reçu hier jeudi par Jeanine Mabunda dénonce la diabolisation de Ronsard Malonda, (...)
lire la suite
L’examen des trois propositions de lois Minaku - Sakata renvoyée à la session de septembre 
vendredi 3 juillet 2020

* Entretemps, les deux co-auteurs promettent de démontrer à la population que leurs textes n’ont rien d’anticonstitutionnel. L'Assemblée nationale a (...)
lire la suite
Près d’1,9 million de finalistes attendent le quitus de Fatshi
vendredi 3 juillet 2020

* "Tout doit se jouer en ce mois de juillet", selon des experts du secteur. Plus d'un million neuf cent mille finalistes en RD Congo, candidats (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Une pluie de messages à la Nation

Question pour un champion : quel est ce pays d'Afrique où tout le monde s'adresse à la Nation à l'occasion de la Fête nationale ? La RDC. Ce n' aura échappé à personne. Une pluie de "messages à la (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting