Dernière minute :
DANS UN BREF SPEECH HIER A L’OCCASION DE LA JOURNEE DU 8 MARS
Le Premier Ministre invite l’homme à être véritablement l’allié de la femme
lundi 9 mars 2020

*Pour sa part, Béatrice Lomeya sollicite la poursuite de l'évaluation des 12 domaines de Beijing.

"Le combat pour les droits de la femme en RDC, l'homme doit être l'allié de la femme. Et le gouvernement doit s'impliquer activement dans cette lutte qui doit continuer inlassablement dans la pratique de la vie quotidienne", a déclaré le Premier ministre congolais, le dimanche 08 mars, à l'occasion de la Journée internationale de droits des femmes 2020, célébrée à Kinshasa à l'esplanade du Stade des Martyrs. Sylvestre Ilunga Ilunkamba a reconnu que la constitution du pays garantit les droits de la femme, notamment l'égalité à travers la parité.

Le Chef de l'Exécutif congolais a souligné dans ce combat pour les droits des femmes la persistance des obstacles demeurent. " D'où la nécessité de se lever pour le changement de mentalités de nos communautés ", a-t-il martelé, avant de rappeler que, son gouvernement a innové en matière de représentation de la femme en les nommant aux postes de responsabilité.

EVALUER LES RESULTATS DES DOMAINES CRITIQUES DE LA DECLARATION DE BEIJING

"25 ans après la Déclaration de Beijing, il est temps d'évaluer les résultats 12 domaines critiques de ce document", a fait savoir la ministre d'Etat en charge du Genre, famille et enfant. Ces domaines sont femme-pauvreté, éducation, accès aux ressources économiques, la prise de décisions, les médias, l'environnement, les droits fondamentaux des femmes, la question des mécanismes institutionnels chargés de favoriser la promotion de la femme ainsi que femme-conflits armés.

A ce sujet, Béatrice Lomeya Atilite a invité la communauté à approfondir à tous les niveaux de la vie nationale, les questions d'égalité et d'équité, considérées comme celles du développement de la société congolaise avec l'implication de toutes les parties prenantes.

QUELQUES AVANCEES ENREGISTREES

Toutefois, la patronne du genre a relevé quelques avancées enregistrées ces cinq dernières années en RDC. Il s'agit, entre autres, de l'élévation du ministère national du Genre en RDC au rang de ministère d'Etat, la prise en compte de la dimension genre dans le Programme national stratégique de développement (PNSD), la gratuité de l'enseignement de base, la révision de la Stratégie nationale de lutte contre les violences sexuelles basées sur le genre (SNVBG) ainsi que l'existence du Plan d'action de la Résolution 1325 de la 2ème génération validé.

Face à ses réalisations réconfortantes, elle a relevé les défis insurmontables liés particulièrement à l'insuffisance de ressources financières et matérielles à affecter aux projets et programmes appropriés de sensibilisation et de renforcement des capacités de la femme congolaise. A l'entendre, la restauration des droits des filles et des femmes sur le front de la santé sexuelle et reproductive, la propriété foncière et la succession en dépit des garanties législatives et constitutionnelles figurent au nombre de ces défis.

Par ailleurs, Béatrice Lomeya a noté que les actions vont se poursuivre pour faire le plaidoyer en matière de genre et égalité des sexes dans le cadre des activités prévues au cours de ce mois de mars. La ministre a également indiqué que les experts du ministère du Genre et les partenaires sectoriels effectueront des descentes en provinces afin d'informer et de sensibiliser aux 12 domaines critiques de Beijing, en exploitant l'arsenal juridique d'habilitation des filles et des femmes. Il s'agira, d'initier au sein de la population cible, des connaissances et des comportements positifs susceptibles d'amener véritablement la RDC à l'émergence paritaire.

Cette journée qui avait pour thème national: "Congolaises et congolais, levons-nous pour défendre les droits des femmes". Mathy MUSAU
Les dessous de la visite de Néhémie Mwilanya à Vital Kamerhe
lundi 27 juillet 2020

La sentence du procès en appel va-t-elle donner lieu à une recomposition du paysage politique congolais On s'interroge sur le pourquoi de cette (...)
lire la suite
FCC : une marche réussie avec zéro dégât !
vendredi 24 juillet 2020

* S'inspirant du thème de la procession, Shadary lâche : " le 1er Ministre n'est pas un garçon des courses " Le rendez-vous a été respecté. Comme (...)
lire la suite
Kamerhe, victime à nouveau d’un acharnement politico-judiciaire
jeudi 23 juillet 2020

"Ne pas laisser les avocats français du leader de l'UNC venir de Kinshasa fait tomber les masques sur un agenda bien élaboré par des politiques (...)
lire la suite
Ilunga Ilunkamba très en colère
mercredi 22 juillet 2020

* Le Premier ministre ne comprend pas que le chef de l'Etat ait laissé le VPM outrepasser ses compétences et faire peu de cas de l'esprit (...)
lire la suite
Fatshi lève l’état d’urgence sanitaire ce mardi
mardi 21 juillet 2020

* A charge des autorités politico-administratives et policières de veiller à l'observance stricte de mesures barrières préconisées pour éviter la (...)
lire la suite
Réformes électorales : Sesanga, Lokondo, Ndjoli, Muyaya… amorcent bientôt des consultations
lundi 20 juillet 2020

*Au regard des divisions constatées au sein de la Majorité, de l'Opposition, des Confessions religieuses, les ''Signataires de l'appel du 11 (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Vous avez dit "visite de compassion" ?

"Jamais un, sans deux", dit-on. Après le très médiatique et médiatisé Abbé Nshole, voici venu le tour de Néhémie Mwilanya de rendre visite à Vital Kamerhe. Bien évidemment, il s'agit d'une visite de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting