Dernière minute :

L’impunité à l’article de la mort ?
mercredi 26 février 2020

Ça sent le crépuscule pour l'impunité. Qui s'en plaindrait ? Qui exprimerait le regret au cas où on l'entonnerait le requiem pour l'impunité ? Qui verserait la moindre goutte de larme en apprenant l'un de ces quatre matins que l'on jette la dernière pelletée de terre sur le cercueil dont la tombe a comme épitaphe " ci-gît l'impunité " ?

En un mot comme en cent, la mort de l'impunité est vivement souhaitée par les Congolais d'en bas. C'est-à-dire le plus grand nombre. C'est dire que l'opération "mains propres " en cours ne peut que rencontrer l'assentiment du Congolais lambda.

Adossée au programme d'urgence de 100 premier jours du Président de la république, cette croisade devrait cependant se faire dans les règles de l'art. Question d'éviter de tomber dans les travers de règlement des comptes, de la justice-alibi ou encore de la justice spectacle.

Dans un passé récent, moult tentatives de mettre un terme à l'impunité ont fait pschitt. La raison ? La propension bien chez nous à dévoyer les opérations "mains propres " de leur vocation salutaire. Que de croisades sans lendemain dans ce pays !

De Mobutu à Kabila fils, il y a eu des initiatives de lutte contre la corruption et ses ersatz qui se sont arrêtées aussi rapidement qu'elles ont été déclenchées. Le temps de déstabiliser les personnes visées dès le départ. Dans la plupart des cas, des adversaires…politiques ou les alliés économiques de ces derniers. D'autres se sont estompées à mi- chemin sur ordre de la "Hiérarchie". D'autres encore se sont soldées par l'arrestation en fanfare de quelques lampistes. Et le dossier classé sans suite.

Pas de quoi désespérer de la nécessaire lutte contre l'impunité pour autant. Pas de quoi abdiquer face à cette corruption systémique. Même si, il est vrai, elle a la peau dure.

Certes, pour les humains, l'euthanasie heurte les consciences. Euthanasier l'impunité dont on dit qu'elle serait à l'article de la mort ne ferait de mal à personne. En tout cas, vu de la majorité silencieuse. José NAWEJ
Le temps judiciaire…
mercredi 8 avril 2020

Patatras ! Voilà que la saga judiciaire, liée au programme de 100 jours du Président de la république s'invite en pleine guerre contre le coronavirus (...)
lire la suite
Silence de cimetière !
mardi 7 avril 2020

Autant le préciser tout de go. Le rapport sur la " énième affaire " Bakata Katanga " est attendue à l'issue de la mission de très haut rang, (...)
lire la suite
Vaccin : un parfum de référendum
lundi 6 avril 2020

S'il pouvait y avoir encore l'once d'un doute, le voilà totalement évacué. Le test du vaccin contre le covid-19 ? Les Congolais n'en veulent pas. (...)
lire la suite
Covid-19 : Un pied de nez à la prévision
vendredi 3 avril 2020

Bien malin qui pourrait prédire le moment de l'épilogue du coronavirus. Quelqu'un de très éminent a comparé le covid-19 à la guerre. Il n'a pas tort. (...)
lire la suite
Une épreuve dans l’épreuve
jeudi 2 avril 2020

Le confinement total de Kinshasa ? Tout d'une quadrature du cercle. Tout d'une équation à plusieurs inconnues. Tout d'un saut dans l'inconnu. Bref, (...)
lire la suite
Corona vaut bien un élan de solidarité
mercredi 1er avril 2020

" Ne demandez pas ce que votre pays fait pour vous, demandez ce que vous pouvez faire pour votre pays". Cette citation de John Fitzgerald (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting