BENEFICIAIRE D’UNE MISE EN LIBERTE PROVISOIRE DE LA CPI
Fidèle Babala depuis hier soir à Kinshasa
vendredi 24 octobre 2014

Le député national et secrétaire général adjoint du Mouvement de libération du Congo (MLC), M. Fidèle Babala Wandu, a regagné Kinshasa hier soir par un régulier d’Air France. C’est l’occasion pour ce proche du sénateur JP Bemba d’humer l’air frais de sa ville préférée, après plusieurs mois de détention à La Haye pour subornation de témoins dans le procès qui oppose le " Chairman du MLC " au procureur de la Cour pénale internationale depuis déjà sept ans. Le député du MLC avait pratiquement été cueilli comme un fruit mûr.

Libéré à titre provisoire, Fidèle se tient toujours à la disposition de la CPI pour toute convocation éventuelle jusqu’à ce qu’il soit définitivement relâché au terme de ses poursuites.
Avant l’effectivité de sa mise en liberté provisoire, le Procureur avait milité pour des effets suspensifs pour en fin de compte, être débouté par le premier juge de la chambre préliminaire II. Par la suite, un appel fut interjeté pour toujours suspendre la mise en liberté provisoire. Mais, une fois de plus, cela s’est plutôt soldé en faveur de Fidèle Babala. Ce qui lui a permis finalement de regagner son pays.
De retour à Kinshasa, l’élu du peuple renouera certainement avec son siège à l’Assemblée nationale - parce qu’il n’a jamais été invalidé - ainsi qu’avec ses activités politiques au sein du MLC où cadres et militants ne juraient que par sa libération. Comme pour anticiper celle de Jean-Pierre Bemba Gombo dont le dossier serait " vide ". Sans nul doute que Fidèle Babala apporte avec lui le message et les instructions du président national du MLC, habitué à gérer son parti politique à partir de sa geôle à la CPI.
Pour rappel, en dehors de Fidèle Babala, Me Kilolo, Mangenda et le témoin centrafricain ont bénéficié de la liberté provisoire. Tout le monde a donc regagné son pays d’accueil tout en se tenant à la disposition de la Cour pénale internationale qui peut exiger leur présence à La Haye à tout moment comme le veut la procédure jusqu’à ce qu’ils soient totalement libres.
Cela constitue-t-il un signe annonciateur d’une prochaine libération de Jean-Pierre Bemba ? La question reste posée. M. M.

Le FCC soupçonne le camp du candidat de "Lamuka"
vendredi 14 décembre 2018

Dans un communiqué de presse hier, le coordonnateur de la méga coalition de soutien à la candidature de Ramazani Shadary invite les autorités (...)
lire la suite
Assemblée nationale : La mission d’observation de la SADC s’imprègne de l’évolution du processus électoral
vendredi 14 décembre 2018

A quelques jours des élections du 23 décembre prochain, les observateurs de différentes organisations régionales commencent à se déployer en RDC. (...)
lire la suite
M. Fayulu appelle à une enquête internationale
vendredi 14 décembre 2018

Soupçonné par le FCC dans l’incendie d’origine criminelle de l’entrepôt de la CENI à Gombe, Martin Fayulu est monté sur ses quatre cheveaux pour exiger (...)
lire la suite
"Lamuka" en appelle à l’intervention du Conseil de sécurité, de l’UE, de l’UA…
vendredi 14 décembre 2018

* Par ailleurs, Pierre Lumbi, coordonnateur de la plateforme de soutien à Martin Fayulu, exhorte les Congolais à ne pas répondre à la violence par (...)
lire la suite
Les événements marquants pendant la campagne électorale !
vendredi 14 décembre 2018

Dimanche prochain, il ne restera plus qu’une semaine pour arriver au 23 décembre 2018, date prévue pour les élections générales marquant la troisième (...)
lire la suite
Mbuji-Mayi : une marée humaine pour le tandem Tshisekedi - Kamerhe
vendredi 14 décembre 2018

* Le candidat n° 20 promet de relancer la MIBA, une fois élu. Mbuji-Mayi comme nul autre chef-lieu de province pour le ticket Fatshivit. (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting