Dernière minute :
SUD-KIVU
Sept ans requis pour un officier des FARDC pour crime contre l’humanité
vendredi 27 décembre 2019

Après une longue attente, le colonel Amos Safari Kateatea est condamné à sept ans de prison pour crime contre l'humanité commis dans les villages Karimba et Musinziro, dans le territoire de Kabare, province du Sud-Kivu en 2012.

Selon un communiqué de presse de la Task Force Justice Pénale Internationale au Sud Kivu, cette structure a mené des actions qui ont conduit à l'ouverture du procès en novembre 2019 au niveau du parquet militaire supérieur du Sud-Kivu en arrêtant le colonel Safari Kateatea Amos de nouveau. C'est le résultat d'une longue lutte qui illustre l'impunité des officiers FARDC. Cet officier des FARDC était accusé pour avoir commis des viols, tortures et pillage sur une dizaine de civils dans cette partie du pays.

A l'approche du procès, les experts de TRIAL International ont aidé les avocats des victimes à documenter les crimes de façon rigoureuse, pour prouver leur caractère répandu et systématique. Plus de 40 victimes de meurtre, viol, torture et pillage ont ainsi pu être ajoutées au dossier. TRIAL International a également été impliqué dans la stratégie juridique des avocats des victimes, avant et pendant le procès.

C'est le 19 décembre 2019 que le colonel Kateatea a été condamné à sept ans de servitude pénale pour crimes contre l'humanité, indique la source. La Cour a établi le meurtre, viol, torture et autres actes inhumains commis par le bataillon sous son commandement. Si sa responsabilité comme supérieur hiérarchique a été reconnue, son implication directe dans la commission des crimes en revanche, ne l'a pas été. Malgré la gravité des crimes commis, son manque de formation a été jugé comme étant une circonstance atténuante. Même si la peine prononcée est plutôt clémente, les droits des victimes n'ont pas été bafoués.

Pendant des années, les villageois de Karimba et Musinziro, territoire de Kabare, au Sud Kivu, ont vécu au gré des affrontements entre l'armée régulière et les groupes armés FDLR et Raia Mutomboki.

En 2012, l'insécurité grandissante a poussé les civils à se réfugier dans le village de Lwizi, alors sous le contrôle du colonel FARDC Safari Kateatea Amos. Celui-ci leur a assuré que la paix était revenue et qu'ils pouvaient repartir dans leurs villages.

Avant leur départ, Safari Kateatea Amos leur a assuré qu'il leur rendrait visite et que, comme signe de son arrivée, il tirerait quelques balles en l'air.

Le 21 juillet 2012, vers 5 heures du matin, les villageois de Karimba et Musinziro ont été surpris par l'arrivée des militaires FARDC placés sous le commandement de Safari Kateatea Amos. Se souvenant du signal convenu, les civils n'ont même pas tenté de se protéger.

Mais il s'agissait là d'un leurre : Safari Kateatea Amos et ses hommes ont férocement attaqué les villageois qu'ils étaient censés protéger. Des centaines de victimes ont été tuées, violées, torturées, leurs maisons incendiées et leurs biens pillés.

Pour rappel, la Task Force est un réseau informel d'acteurs internationaux qui collaborent afin de soutenir le travail des juridictions militaires congolaises dans l'enquête et la poursuite des crimes de masse en RDC. Mathy MUSAU
Les parties impliquées évaluent la situation des infrastructures
mardi 25 février 2020

La situation exacte des infrastructures et sites retenus pour abriter les jeux de la francophonie 2021, entre autres le Stade des Martyrs, le (...)
lire la suite
CREEDA lance le projet de commentaire de la Constitution de la RDC
lundi 24 février 2020

18 février 2006-18 février 2020. Voici 14 ans jour pour jour depuis la RDC a sa loi fondamentale. Pour célébrer cet anniversaire, le Centre de (...)
lire la suite
WILPF/RDC met le curseur sur la paix en 2020
lundi 24 février 2020

La Ligue des femmes pour la paix et la liberté (WILPF en anglais) a organisé une cérémonie d'échange des voeux en vue de faire le point sur la marche (...)
lire la suite
Appui du gouvernement des États-Unis à la sécurité sanitaire : Nous étions là avant le premier cas d’Ébola et nous serons là longtemps après le dernier
lundi 24 février 2020

(Écrit par : Mike Hammer, Ambassadeur des États-Unis auprès de la RDC) En avril 2019, les gouvernements des États-Unis et de la République (...)
lire la suite
Le Japon dote la RDC d’un laboratoire de standard international
vendredi 21 février 2020

La République démocratique du Congo dispose désormais d'un laboratoire national de santé publique de standard international. Financé à hauteur de 21 (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

L’impunité à l’article de la mort ?

Ça sent le crépuscule pour l'impunité. Qui s'en plaindrait ? Qui exprimerait le regret au cas où on l'entonnerait le requiem pour l'impunité ? Qui verserait la moindre goutte de larme en apprenant (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting