Dernière minute :
RETOMBEES DES PATROUILLES MIXTES PP -POLICE MILITAIRE A KINSHASA
36 policiers et 23 militaires arrêtés pour état d’ébriété
jeudi 14 novembre 2019

36 policiers et 23 militaires ont été arrêtés pour abandon de poste, état d'ébriété, vagabondage et tracasseries au cours des patrouilles mixtes menées à Kinshasa, par la police de Police (PP) et ceux de la police militaire (PM). Selon le média en ligne actualite.cd. qui livre cette nouvelle, les militaires arrêtés ont envoyés à la 14ème région militaire, précisant que la sanction serait de 21 jours de détention.

Ces arrestations rentrent dans le cadre de l'opération lancée mardi 12 novembre d par le Commissaire provincial de la ville de Kinshasa, le Général Sylvano Kasongo. Elle concerne les patrouilles mixtes entre la Police de Police et la Police militaire à travers la ville-province de Kinshasa avec la collaboration des Forces armées de la République démocratique du Congo(FARDC).

Cette initiative sécuritaire du Commissariat de la ville province de Kinshasa fait suite aux multiples plaintes enregistrées après les récentes violences policières dans la capitale de la RDC.

A la suite des bavures policières enregistrées avec mort d'homme dans la capitale congolaise, le Réseau National des ONG des Droits de l'Homme du Congo (RENADHOC) avait, dans un communiqué, invité le Président de la République à operer de grandes réformes dans le secteur sécuritaire afin de garantir la sécurité de la population.

Pour rappel, le lundi 28 octobre dernier, un policier avait tué par balle un moto-taximan lors d'une altercation au croisement des avenues Kasa-Vubu et Kabinda. Le jour suivant soit le mardi 19 octobre, un deuxième moto-taxi avait été tué par balle sur l'avenue Kianza à Ngaba. Comme si cela ne suffisait pas, le mercredi 20 octobre un autre policier, garde du corps du ministre provincial de l'Intérieur, Dolly Makambo, avait lâchement abattu l'administrateur gestionnaire du centre de santé de référence Vijana, dans la commune de Lingwala. Le procès dans cette dernière affaire est en cours au tribunal militaire.

L'initiative de ces patrouilles mixtes à travers les principales ruelles de la capitale permettra de rétablir la confiance entre la population et sa police après multiples exactions et autres brimades. Emma MUNTU
EPST : des voix s’élèvent pour la formalisation de l’enseignement à distance
mardi 14 juillet 2020

*"On apprend mieux en ligne qu'en classe", soutient Pascal Mpia Mena Zambili, Consultant congolais au Texas Wesleyan University. La reprise des (...)
lire la suite
Le Rév. Mwamba interpelle sur le grand abîme entre chrétiens et non croyants
mardi 14 juillet 2020

Un grand abîme doit exister entre les chrétiens et les non croyants. C'est cette image tirée du récit de l’homme riche et du pauvre Lazare que le (...)
lire la suite
Pascal Mpia Mena Zambili : « La reprise des enseignements, c’est pour aujourd’hui »
mercredi 8 juillet 2020

Après avoir suivi avec une attention soutenue les réponses de Son Excellence Monsieur le ministre d’Etat, ministre de d’Enseignement primaire, (...)
lire la suite
Mme Muhila Matapisi Garce, victime d’un enlèvement à Kinshasa
mercredi 8 juillet 2020

Communiqué Je dénonce mon enlèvement ce samedi 4 juillet 2020. Au moment de l'enlèvement, je descendais d'un taxi à l'arrêt Kin Mart situé sur le (...)
lire la suite
L’ACOFEPE lance la campagne « Rappel des Gestes barrières » 
mardi 7 juillet 2020

Les cas de Covid-19 continuent à se multiplier à Kinshasa. Aussi pour y faire face, les autorités exhortent la population à respecter les mesures (...)
lire la suite
Le « Marché de samedi », un véritable grenier des gammes de produits made in DRC
mardi 7 juillet 2020

Ouvert depuis un mois à la Foire internationale de Kinshasa (Fikin), « le marché de samedi » poursuit son cours normal à la grande satisfaction des (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting