Dernière minute :
PROMOTION ET PROTECTION DE L’INDUSTRIE LOCALE
Julien Paluku mise sur les zones économiques spéciales et la baisse de la fiscalité
jeudi 14 novembre 2019

Le ministre de l'industrie, Julien Paluku Kahongya, ne jure que par le développement des industries dans tous les secteurs en République démocratique du Congo. Il tient surtout à revigorer et à protéger l'industrie locale congolaise qui a subi un coup dur et fatal lors de la " zaïrianisation " des années 73 et 74 et le pillage des unités de production intervenu en 1991 et 1992. Tel est, entre autre, le credo de sa vision à la tête de ce ministère de haute utilité publique.

Il suffit de voir des contacts qu'il multiplie ces derniers temps avec des investisseurs locaux et étrangers pour s'en rendre compte.Toutporte à croire que le vœu le plus ardent de S.E Julien Paluku est de ressusciter les industries locales congolaises d'antan afin de leur permettre de contribuer de manière significative à l'économie nationale.

Rien que les recettes générées par les industries locales devraient, croit-il, couvrir une grande partie des dépenses publiques, ainsi contribuer de façon non négligeable à l'amélioration du quotidien du peuple congolais.

Cette promotion de l'industrie locale congolaise, assortie d'une protection, passe surtout par la mise en place des moyens financiers à leur disposition, mais aussi et surtout par la mise sur pied d'un cadre légalou règlementaire fiscal qui leur procure un certain nombre d'avantages.

Son excellence Julien Paluku compte protéger l'industrie locale avec l'appui des services affectés aux postes frontaliers qui doivent être à mesure de faire respecter la législation et la règlementation en matière d'importation de produits similaires à ceux produits par l'industrie locale.

Son plus grand souci est de faire en sorte que l'industrie locale ne soit pas détruite par l'industrie étrangère. C'est dans ce cadre qu'il faudrait entrevoir l'augmentation des tarifs sur les produits importés. Pour matérialiser cette vision, S.E Julien Paluku a fait adopter au gouvernement un décret sur les avantages à accorder dans les zones économiques spéciales.

Une fiscalité moins encombrante et moins lourde permettra non seulement d'attirer des investisseurs étrangers. Elle permettra aussi aux industries locales de mieux réaliser leur profit, de prospérer et de s'étendre, en servant au mieux les intérêts du peuple congolais.

Telle est la vision de S.E Julien Paluku. En prônant la promotion et la protection de l'industrie locale congolaise, le ministre de l'industrie entend faire contribuer son ministère aux efforts du Gouvernement que dirige S.E Ilunga Ilunkamba sous le leadership éclairé du chef de l'Etat Felix-Antoine Tshisekedi de lutter contre le chômage des jeunes.

Le redressement des industries existantes, la création des nouvelles industries, voire leur expansion n'aura pour conséquence directe que la création de l'emploi. Ce qui favorisera le développement d'une véritable classe moyenne en RDC.

C'est dire que dans un sens comme dans un autre, Julien Paluku veut mettre en place une politique industrielle qui contribuera au développement économique de la RDC par, entre autres, l'amélioration du pouvoir d'achat de la majorité des congolais.

En tant que pays richement béni qui ne compte que de terre arable et toutes les potentialités, pense S.E Julien Paluku, la RDC ne doit pas tout importer. Il entend booster le développement de l'industrie locale afin de permettre au pays de ne pas tout recevoir de l'extérieur.

Le ministre de l'Industrie est d'avis que le fait de tout importer contribue à l'instabilité de l'économie et partant de la monnaie locale. C'est ainsi qu'il veut accompagner les industries locales afin de permettre à la RDC de devenir importateur dans plusieurs domaines de la vie économique et commerciale.

En manifestant sa volonté de redynamiser le développement de l'industrie locale, Julien Paluku entend aussi contribuer à la diversification de l'économie nationale. Il se dit convaincu que la diversification des sources de revenu national permettra à l'économie congolaise de se montrer plus compétitive à l'échelle internationale. Un autre axe important de la politique industrielle du ministre Julien Paluku est l'amélioration du climat des affaires. Se joignant ainsi aux efforts déjà déployés au sommet de l'Etat, le ministre de l'industrie plaide pour l'assouplissement des textes légaux et du cadre fiscal et douanier afin d'attirer davantage des investisseurs étrangers.

Il ne fait l'ombre d'aucun doute que la législation fiscale, douanière, économique et commerciale en vigueur actuellement en RDC ne favorise pas la ruée des investisseurs. Pour preuve, la RDC a été classée 184ème, sur les 190 économies évaluées par la banque mondiale en 2018, dans le cadre de son rapport Doing business.

C'est ainsi que le ministre de l'industrie, S.E Julien Paluku Kahongya encourage l'Agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI), le Fonds pour la promotion de l'industrie (FPI) et le Bureau national d'études et de planification industrielle (BNEPI) de continuer à pousser le Gouvernement congolais à amorcer des reformes structurelles de forme et de fond dans plusieurs secteurs de la vie nationale.

Somme toute, Julien Paluku veut booster tout le secteur industriel en RDC. C'est ainsi qu'il compte accompagner la vision du président de la République Felix-Antoine Tshisekedi qui veut faire de la RDC un pays qui jouit de l'autosuffisance non seulement alimentaire, mais dans plusieurs autres domaines vitaux. MBERE MOBA Cyprien Analyste
Bemba fait une démonstration de force à Kinshasa
mardi 14 juillet 2020

* En suivant le conseil de la Fondation katangaise, Katumbi a ajourné la marche La marche de Lamuka pour protester contre l'entérinement de (...)
lire la suite
J.-P. Bemba : " J’espère que le message de la population sera écouté par ceux qui doivent installer les animateurs de la Ceni"
mardi 14 juillet 2020

Le président du Mouvement de libération du Congo ( Mlc), Jean-Pierre Bemba, a salué la participation massive de la population. Il espère que le (...)
lire la suite
Eve Bazaïba : "Quand on est déjà au pouvoir et qu’on continue à marcher, c’est que le pouvoir est ailleurs"
mardi 14 juillet 2020

Membre de Lamuka, la Secrétaire générale du Mouvement de libération du Congo (Mlc), salue l'engagement et la détermination des Kinois, opposés au (...)
lire la suite
La police disperse la marche de Lamuka à Bukavu
mardi 14 juillet 2020

La Police nationale congolaise a dispersé la marche de Lamuka hier lundi 13 juillet à Bukavu, capitale de la province du Sud-Kivu. Elle a usé de (...)
lire la suite
L’AFDC-A/Bahati pour le renouvellement de la Céni et l’indépendance de la justice
mardi 14 juillet 2020

Chose promise, chose due. L'Autorité morale de l'AFDC-A avait promis que ses militants allaient de nouveau être dans la rue. Le lundi 13 juillet, (...)
lire la suite
Le FCC reporte sa marche de ce mardi pour le 23 juillet
mardi 14 juillet 2020

Prévue pour ce mardi 14 juillet, la marche du Front commun pour le Congo est décalée pour le jeudi 23 juillet. L'annonce a été faite par Alphonse (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting