Dernière minute :
UNE ANNEE APRES SA REVISION EN RDC
Selon WILPF/RDC : La mise en œuvre de la Rés 1325 deuxième génération peine
jeudi 7 novembre 2019

La mise en oeuvre de la Résolution 1325 sur la femme, paix et sécurité piétine. Dix-neuf (19) ans après l'adoption par les Etats membres des Nations Unies de la Résolution 1325, Douze (12) ans après son lancement en RDC, Neuf (9) ans après l'adoption par le Gouvernement Congolais du Plan d'Action National (PAN) pour l'Application de la Résolution 1325 du Conseil de Sécurité en RDC, et Une (1) année après sa révision, la mise en œuvre de ce document sur la femme, paix et sécurité demeure un problème.

C'est pourquoi, la ligue internationale de la femme pour la paix et la liberté (WILPF/RDC) a organisé un atelier d'information à l'intention des organisations féminines souligner la nécessité de la mise en œuvre du Plan d'action de la 1325, deuxième génération en RDC.

En organisant cet atelier, cette structure qui milite pour les droits des femmes a voulu permettre à tous les participants de s'imprégner des différentes modifications apportées au plan d'action national de la RES 1325 de première génération en passant par les résolutions de l'Agenda Femmes Paix et Sécurité , le Processus de la préparation du 20 ème Anniversaire de la Résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, fait remarquer Carmélie Nkunku.

Abordant la question du Plan d'action de la Résolution 1325 deuxième génération, la présidente de WILPF/RDC a expliqué que ce nouveau document a quatre axes. Chaque axe a ses objectifs. Le premier axe est la participation qui vise à accroitre le nombre des femmes et des AJF dans les instances de prise des décisions, des négociations et les missions de maintien de paix, ainsi que tout autre mécanisme ayant une incidence sur la paix et la sécurité, a souligné Annie Matundu. Le second est la prévention qui tient à prévenir toutes les formes des violations des droits des femmes, des jeunes femmes et des petites filles pendant et après les conflits armés, a-t-elle révèle.

Puis, la championne de la 1325 a évoqué la protection. Cette Thématique, a-t-elle fait remarquer, vise à assurer aux femmes, aux jeunes femmes, aux enfants et aux autres personnes vulnérables la protection de leurs droits pendant et après les conflits. D'après elle, cet axe est lié aux objectifs 10, 11, 12 et 14 de la résolution 1325, objectif " justice et sécurité " du New deal, aux ODD 16 et aux objectifs 11, 12 et 13 de l'Agenda 2063 de l'UA.

Enfin, le dernier axe est le relèvement. Annie Matundu est d'avis que les pays qui émergent d'un conflit sont confrontés à d'énormes défis en matière de relèvement et de reconstruction suite aux destructions massives et de pertes irremplaçables. La consolidation de la paix reste majoritairement l'apanage d'une élite masculine, malgré l'idée généralement admise qu'hommes et femmes devraient être égaux dans ce processus et que la participation de toutes et tous contribue au processus de paix, a-t-elle martelé.

Tandis que dans les situations post-conflit, l'autonomisation des femmes et des AJF est un de facteurs déterminants contribuant à court terme au rétablissement de la stabilité, à la réinsertion, aux progrès socioéconomiques et à une paix durable, souligne la présidente de WILPF/RDC. Elle a fait remarquer que cet axe est lié notamment aux objectifs 12, 13, 15, 16 et 17 de la résolution 1325, aux objectifs 4 "Fondement économique" et 5 "Revenus et services" du New Deal, à l'ODD 1 (Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde), l'ODD 5 (Parvenir à l'égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles),

- Par ailleurs, elle a parlé de résolutions du Conseil de sécurité des nations unies qui sont au nombre de 10. Ces résolutions ont pour vocation d'apporter une solution à un problème concernant le maintien de la paix et de la sécurité internationale. Il s'agit entre autres de 1820, 1888, 1889, 1960 ainsi que 2106.

Les principaux mandats de toutes ces résolutions a précisé Annie Matundu, sont résumés dans les 4 'P' qui sont la participation des femmes à tous les processus de paix et de prise de décisions ; la protection des femmes en temps de guerre et en temps de paix ; la prévention des conflits et la poursuite pénale de ceux qui sont coupables d'actes de violence sexuelle.

A la fin, les participants ont suggéré la multiplication de ces séances d'informations pour leur permettre de bien comprendre les contours de toutes ces résolutions avant d'envisager les stratégies de leurs mises en œuvre. Mathy MUSAU
COMMUNIQUÉ NECROLOGIQUE AFDC-A
lundi 15 juin 2020

Le Président National intérimaire du Regroupement AFDC-A a la profonde douleur d'annoncer le décès inopiné de Monsieur Benjamin Muhigwa Chikonza, (...)
lire la suite
A Nzete ekauka, le Cardinal Monsengwo a célébré une messe pour la fin du covid-19
lundi 15 juin 2020

*L'archevêque émérite de Kinshasa a prié également pour le Président Félix Tshisekedi qui a commémoré son anniversaire le 13 juin. Le Cardinal Laurent (...)
lire la suite
Le RDT et Sylvain Mutombo fêtent les 57 ans d’âge de Félix Tshisekedi
lundi 15 juin 2020

Soirée très festive, samedi 13 juin, au siège du Rassemblement des démocrates tshisekedistes (RDT), sis n 54, Av Kasa-Vubu, dans la commune du même (...)
lire la suite
RDC : bientôt une conférence africaine sur le Projet Grand Inga
lundi 15 juin 2020

La RDC abritera bientôt une Conférence panafricaine sur le Projet Grand Inga et l’hydroélectricité en République Démocratique du Congo. Le Président de (...)
lire la suite
Kongo Central : cap sur le développement de la province
lundi 15 juin 2020

"Atou Matubuana ne quittera pas son fauteuil de gouverneur de la province du Kongo Central. Simplement parce que la procédure menant à sa (...)
lire la suite
Corée : le Sud demande au Nord de maintenir les accords de réconciliation
lundi 15 juin 2020

SEOUL, 14 juin (Yonhap) -- La Corée du Sud a tenu ce dimanche une réunion d'urgence du Conseil national de sécurité (NSC) en ligne et a demandé à la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Vous avez dit 2000 dollars ?

Augmentation de 2000 dollars américains, -même zimbabwéens- par député ? Verdict sans surprise : condamnation sans nuance avant même d'avoir instruit "l'affaire". Ceux du jury populaire qui se sont (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting