Dernière minute :

La Corée du Sud et les USA conviennent de renforcer leurs liens économiques pour les initiatives régionales
jeudi 7 novembre 2019

SEOUL, 06 nov. (Yonhap) -- La Corée du Sud et les Etats-Unis sont convenus ce mercredi de renforcer leur partenariat économique stratégique afin de faire progresser leurs initiatives politiques clés en Asie du Sud-Est et dans la région indo-pacifique, a annoncé le ministère des Affaires étrangères.

Les alliés ont tenu le Dialogue économique de haut niveau (SED) à Séoul plus tôt dans la journée, dirigé par le deuxième vice-ministre des Affaires étrangères, Lee Tae-ho, et Keith Krach, sous-secrétaire d'Etat américain pour la croissance économique, la sécurité énergétique et l'environnement. C'était la quatrième session organisée depuis son lancement en 2015.

Les entretiens ont porté sur l'identification d'un chevauchement entre la nouvelle politique Sud de Séoul et la stratégie indo-pacifique de Washington, initiatives phares de politique régionale soutenues par leurs gouvernements respectifs, et sur la coordination des moyens permettant de mener à bien les objectifs communs vers des progrès tangibles.

"Les deux parties se sont engagées à forger un partenariat économique stratégique plus large", ont déclaré les deux pays dans un communiqué conjoint. "Pour atteindre cet objectif, les deux parties ont proposé des efforts de coopération dans le cadre de la nouvelle politique Sud de la république de Corée et de la stratégie indo-pacifique des Etats-Unis, conformément aux principes d'ouverture, d'inclusion, de transparence et de respect du droit international."

La nouvelle politique Sud a pour but d'approfondir la coopération économique et diplomatique de Séoul avec les 10 membres de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (Asean) et l'Inde. La stratégie indo-pacifique ambitionne de garder la région libre et ouverte en empêchant toute tentative de blocage des ressources communes, telles que la liberté de navigation.

Le communiqué conjoint énonce également une série d'engagements en faveur d'une coopération plus large dans les domaines du développement, des infrastructures, de la science et de la technologie, de la connectivité numérique, de l'énergie et des villes intelligentes.

Ils travaillent notamment à l'amélioration de la gestion des ressources en eau dans la région du Mékong, en Asie du Sud-Est, et pour stimuler davantage les investissements du secteur privé dans les infrastructures de la zone Indo-Pacifique.

Grâce à la plate-forme SED, ils coopéreront également à la recherche et au développement (R&D) de 5e génération (5G) afin d'aider les pays membres de l'Asean et les autres partenaires de l'Indo-Pacifique à mieux adopter la nouvelle technologie, selon le communiqué conjoint.

Les discussions sur la 5G ont attiré l'attention alors que Washington poussait ses alliés à se joindre à l'initiative visant à interdire l'utilisation d'équipements fabriqués par le géant chinois de la technologie Huawei, évoquant des risques pour la sécurité nationale. Séoul demeure réservé concernant la demande américaine.

Au cours des entretiens, ils se sont aussi mis d'accord pour coopérer à la construction de villes intelligentes au Vietnam par le biais de leurs agences d'aide publique et à la promotion de la sécurité sanitaire, de la protection de l'environnement et de l'autonomisation des femmes dans les régions.

"Le SED est devenu un pilier essentiel pour renforcer davantage le partenariat économique bilatéral dans le cadre de la solide alliance Corée du Sud-Etats-Unis", a déclaré Lee avant la réunion. "Je suis heureux de constater que le SED a maintenant mûri pour produire des projets et des résultats concrets, et je pense que d'autres sont à venir dans divers domaines."

En réponse, Krach a salué les objectifs régionaux communs des alliés, notant que le renforcement de la coopération dans ces domaines ne consiste pas seulement à renforcer les relations bilatérales, mais également à réaffirmer l'engagement en faveur d'une question mondiale.

"Cette relation économique va bien au-delà du commerce et de l'investissement. Elle s'étend vraiment à la zone de sécurité économique mondiale. C'est tellement crucial. Surtout dans des moments comme celui-ci, pour pouvoir exploiter la force, l'innovation et les ressources du secteur privé. Je sais que nous partageons le même avis sur ce point", a-t-il mis en avant.
Des pasteurs appellent à la reprise des cultes pour prier contre le Covid-19
jeudi 23 avril 2020

La reconduction des mesures interdisant les attroupements de plus de 20 personnes pour lutter contre la propagation du Covid-19 semble ne pas (...)
lire la suite
Kongo Central : 15 morts et 8 blessés, bilan des affrontements entre policiers et adeptes de BDK à Songololo
jeudi 23 avril 2020

Quinze morts et huit blessés graves, dont deux policiers. Tel est le bilan des affrontements entre les adeptes de Né Muanda Nsemi et les éléments (...)
lire la suite
Mwene-Ditu : les activités de la journée internationale du livre annulées
jeudi 23 avril 2020

Pour des raisons liées au Coronavirus, les activités de la journée internationale du livre et du droit d'auteur Edition 2020 sont annulées à (...)
lire la suite
Goma met fin à son isolement après la guérison de tous les cas positifs du covid-19
jeudi 23 avril 2020

La décision d'isoler la ville de Goma a été levée, hier mercredi 22 avril, après la guérison de tous les cas testés positifs au Covid-19. La grande (...)
lire la suite
Akar s’entretient avec son homologue tunisien Imed Hazgui
jeudi 23 avril 2020

Le ministre turc de la Défense nationale Hulusi Akar s'est entretenu par téléphone avec son homologue tunisien Imed Hazgui. Selon une déclaration (...)
lire la suite
Mevlut Cavusoglu évalue l’impact du Covid-19 avec les ambassadeurs turcs
jeudi 23 avril 2020

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a réalisé un entretien par vidéo-conférence avec les ambassadeurs et représentants (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting