Dernière minute :

Erdogan appelle la communauté internationale à soutenir l’opération "Source de Paix"
mercredi 16 octobre 2019

Le président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan appelle la communauté internationale à soutenir l'opération "Source de Paix". Le chef de l'État turc a rédigé un article intitulé "La Turquie entame des démarches alors que d'autres restent inactifs", pour le quotidien américain, Wall Street Journal, publié mardi.

Dans l'article, Erdogan rappelle qu'aucun autre pays que la Turquie n'a profondément été affecté par les tragédies humanitaires vécues en Syrie, depuis 2011.

Il ajoute que son pays accueille 3,6 millions de réfugiés syriens et a dépensé 40 milliards de dollars pour leur logement, leur santé et leur éducation.

Erdogan a en outre critiqué la communauté internationale pour avoir très peu contribué à ces efforts en matière financière.

"La Turquie a atteint les limites de sa capacité, ajoute-t-il. Nous avons signalé, à plusieurs reprises, que nous ne pourrons plus empêcher le passage des réfugiés vers l'Occident, sans soutien financier international. Les États qui voulaient éviter leurs responsabilités, ont reflété ce discours non comme l'expression de la réalité, mais comme une menace. Au final, nous avons fait notre propre plan pour le nord de la Syrie, après avoir constaté que la communauté internationale ne fera pas le nécessaire."

Erdogan souligne que la Turquie a lancé l'opération Source de Paix, la semaine dernière, pour mettre à terme la crise humanitaire, la violence et l'instabilité qui nourrissent les migrations irrégulières.

"Étant donné qu'il n'y a pas d'autres plans pour mettre fin à la crise migratoire, la communauté internationale doit soit soutenir les efforts de la Turquie, soit commencer à accepter les réfugiés et demandeurs d'asile."

Le président turc précise que l'opération vise les éléments terroristes dans le nord-est de la Syrie qui empêchent les réfugiés syriens, dont 300 000 Kurdes, de retourner dans leur pays.

"Nous visons l'organisation terroriste PKK, ses branches syriennes et l'organisation terroriste Daech, explique-t-il. La Turquie n'a de problèmes avec aucun groupe ethnique ou religieux. Tous les citoyens syriens n'ayant aucune relation avec le terrorisme, sont égaux à nos yeux. Nous réfutons surtout l'affiliation des Kurdes syriens à l'organisation terroriste PKK."

Erdogan déclare aussi réfuter l'affiliation de l'organisation terroriste Daech à l'Islam, alors que ces terroristes ont tué des milliers d'innocents.

"Nous ferons de sorte qu'aucun terroriste de Daech ne quitte le nord-est de la Syrie, assure-t-il. Nous sommes prêts à coopérer avec les pays d'origines et les organisations internationales pour la réhabilitation des époux(ses) et enfants des combattants étrangers."

Selon Erdogan, les pays qui rappellent à la Turquie l'importance de la lutte contre Daech, sont les mêmes qui avaient échoué à arrêter les combattants étrangers en 2014 et 2015.

"Un pays européen, et je ne veux pas dévoiler lequel, pourra peut-être expliquer comment un de ses citoyens avait pu, en 2014, monter à bord d'un avion vers Istanbul, avec des munitions dans ses bagages." Le président critique en outre la Ligue arabe qui qualifie "d'occupation" cette opération.

"Combien de réfugiés avaient accueilli les pays qui sont maintenant gênés par les efforts visant à assurer le retour des réfugiés syriens dans leur patrie? Quels efforts avaient-ils déployés pour faire cesser la crise humanitaire? Quelles initiatives politiques avaient-ils soutenues pour faire cesser le conflit interne? La Ligue Arabe, dont les déclarations ne reflètent pas les vrais opinions et sentiments du peuple arabe, a totalement perdu sa légitimité."

Ainsi, Erdogan fait remarquer que l'opération "Source de Paix" a donné une nouvelle opportunité à la communauté internationale de soutenir la Turquie, pour mettre fin à la guerre par procuration et rétablir la paix et la stabilité dans la région.

"L'Union européenne et le monde entier doivent soutenir les démarches de la Turquie", conclut-il. AA
Des pasteurs appellent à la reprise des cultes pour prier contre le Covid-19
jeudi 23 avril 2020

La reconduction des mesures interdisant les attroupements de plus de 20 personnes pour lutter contre la propagation du Covid-19 semble ne pas (...)
lire la suite
Kongo Central : 15 morts et 8 blessés, bilan des affrontements entre policiers et adeptes de BDK à Songololo
jeudi 23 avril 2020

Quinze morts et huit blessés graves, dont deux policiers. Tel est le bilan des affrontements entre les adeptes de Né Muanda Nsemi et les éléments (...)
lire la suite
Mwene-Ditu : les activités de la journée internationale du livre annulées
jeudi 23 avril 2020

Pour des raisons liées au Coronavirus, les activités de la journée internationale du livre et du droit d'auteur Edition 2020 sont annulées à (...)
lire la suite
Goma met fin à son isolement après la guérison de tous les cas positifs du covid-19
jeudi 23 avril 2020

La décision d'isoler la ville de Goma a été levée, hier mercredi 22 avril, après la guérison de tous les cas testés positifs au Covid-19. La grande (...)
lire la suite
Akar s’entretient avec son homologue tunisien Imed Hazgui
jeudi 23 avril 2020

Le ministre turc de la Défense nationale Hulusi Akar s'est entretenu par téléphone avec son homologue tunisien Imed Hazgui. Selon une déclaration (...)
lire la suite
Mevlut Cavusoglu évalue l’impact du Covid-19 avec les ambassadeurs turcs
jeudi 23 avril 2020

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a réalisé un entretien par vidéo-conférence avec les ambassadeurs et représentants (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting