Dernière minute :
RECONSTRUCTION DES RESSOURCES DU FONDS MONDIAL
La RDC consent le décaissement de 6 millions USD
mardi 15 octobre 2019

En marge de la 6ème Conférence de reconstitution des ressources du Fonds Mondial tenue à Lyon, en France, l’Instance de coordination nationale (ICN), a organisé une conférence de presse, le jeudi 10 octobre, afin d’établir un état des lieux sur les subventions du Fonds Mondial en République Démocratique du Congo. A cette occasion, le Vice-ministre de la santé, Albert Mpeti, a annoncé qu'un montant de 6 millions de dollars Us a été débloqué au titre de la contrepartie de la RDC au Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme.

« La RDC voudrait réaffirmer son engagement, sa détermination à honorer dans le délai, l’engagement de décaissement de fonds de la contrepartie. J’ai l’honneur de vous annoncer que la RDC va rendre disponible 6 millions de dollars américain additionnels dans le cadre de la reconstitution des ressources du Fonds mondial » a déclaré Albert Mpeti.

Présents à cette rencontre, les ambassadeurs des Etats-Unis et de France, principaux donateurs du Fonds mondial ont salué cette mobilisation. Ils ont réitéré leurs engagements et leur volonté de combattre les trois endémies. « Le gouvernement des Etats-Unis travaille en étroite collaboration avec le Fonds mondial en coordonnant les activités de lutte contre le paludisme, le VIH/sida et la tuberculose dans diverses zones géographiques du pays. Nous coordonnons les efforts pour assurer la disponibilité des services et médicaments essentiels en faveur du peuple congolais » a indiqué l’ambassadeur des USA en RDC, Michael Hammer. Et d'ajouter : "Nous restons déterminés à collaborer avec le Fonds mondial, tout en attendant avec impatience le jour où la RDC n’aura plus besoin de notre appui. La ressource naturelle la plus précieuse de la RDC, sa population, n’atteindra jamais son plein potentiel tant que le Gouvernement central et le secteur privé n’offriront pas un meilleur accès aux services de santé à tous les citoyens. Nous appuierons le gouvernement de la RDC dans ses efforts accrus pour faire de cet important besoin une réalité".

PLUS DE 14 MILLIARDS USD POUR LA PERIODE 2020-2022

Pour sa part, l’ambassadeur de France en RDC, François Pujolas, s’est félicité de la réussite de la 6ème conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial tenue à Lyon, qui a récolté plus de 14 milliards de dollars Us pour la période 2020-2022. Objectif donc atteint. Ce, pour pouvoir éradiquer les trois maladies à l’horizon 2030. « Sous l’impulsion du président de la République française, Emmanuel Macron, et grâce à une mobilisation des donateurs privés et publics, nous avons pu atteindre la cible annoncée », a-t-il fait savoir. Par ailleurs, le diplomate français s’est réjoui des résultats remarquables obtenus dans la lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme avec l’appui du Fonds mondial, sous la coordination du ministère de la Santé. « La santé est une priorité du partenariat renouvelé que la République démocratique du Congo et la France souhaitent mettre en œuvre», a-t-il renchéri. En tant que deuxième bénéficiaire du Fonds mondial, la RDC est invitée à s’impliquer dans la reconstitution des ressources de cette fondation. A cet effet, le vice-président de l’ICN, Christian Luzombe, a appelé le gouvernement à s’impliquer davantage dans la mobilisation des ressources domestiques en faveur des malades, conformément aux procédures du Fonds mondial sur les achats. "Que le ministre du budget veille au respect et à la transparence du fonds en contrepartie pour permettre aux bénéficiaires d’y accéder de façon efficace et efficiente. Pour rappel, le Fonds Mondial en RDC, sous le leadership du ministère de la Santé et les partenaires techniques et financiers, a obtenu des résultats appréciables et sauvé des vies humaines. En ce qui concerne le paludisme, pour la première fois dans le pays, toutes les provinces ont bénéficié de campagnes de distribution de moustiquaires imprégnées durant ces trois dernières années. Moralité, la mortalité, notamment infantile, a diminué de 43 pour 100.000 habitants en 2015 contre 18 pour 100.000 habitants en 2018. LA MORTALITE DUE AU VIH A BAISSE DE 60 % Du coté des personnes vivant avec le VIH, la mortalité a baissé de 60% tandis que la couverture est passée de 15 à 55% entre 2012 et 2017. Quant à la tuberculose, le taux de réussite s'élève à 89%, mais avec une augmentation de cas notifiés et traités à près de 170.000 par an. Les investissements du Fonds mondial dans le renforcement des systèmes de santé qui, à ce jour, atteignent 20% de l’allocation, ont permis la mise en place d’un outil de collecte et de gestion des données dans tout le pays ainsi qu’une disponibilité accrue des médicaments au niveau des Centres de santé. Fyfy Solange TANGAMU
L’emblématique Tharcisse Kasongo Mwema Yamba-Yamba : journaliste, producteur, professeur et Porte-parole du Chef de l’Etat
vendredi 22 mai 2020

C'est à la fin du rallye Safari du Zaïre de 1983 que je fais la connaissance d'un nouveau journaliste sportif venu de Lubumbashi, un an auparavant (...)
lire la suite
Colin Nzolantima exhorte les Congolais à consommer le phyllanthus et l’artemisia
vendredi 22 mai 2020

Evangéliste, détenteur d'une licence en sciences commerciales et financières, Colin Nzolantima coordonne la Fondation El Shadaï en République (...)
lire la suite
L’Apromen déplore l’usage des outils et références inadéquats dans le commerce en RDC
vendredi 22 mai 2020

La communauté internationale a célébré le 20 mai, la journée mondiale de la métrologie, marquée par la signature de la convention du Mètre. En cette (...)
lire la suite
Makala : la détention du pasteur Mukuna prolongée de 15 jours
mercredi 20 mai 2020

Le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa Gombe a prolongé la période de détention préventive de Pascal Mukuna de 15 jours à la prison centrale de (...)
lire la suite
La baisse des taux de vaccination peut entraîner la résurgence de maladies mortelles
mercredi 20 mai 2020

La réduction des taux de vaccination actuellement signalée en RDC risque d'exposer les enfants à des maladies mortelles telles que la poliomyélite, (...)
lire la suite
Mgr TAFUNGA invite les Lushois à la vigilance et à la solidarité
mercredi 20 mai 2020

L’archevêque métropolitain de Lubumbashi, Mgr Jean-Pierre TAFUNGA, vient de publier un message intitulé "Pour condamner l’insécurité dans la ville de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting