Dernière minute :
AU DELA DU CRASH DE LA SEMAINE DERNIERE
Sécurité aérienne : le Gouvernement interpellé
mardi 15 octobre 2019

La République démocratique du Congo est endeuillée. Une fois de plus. Après les naufrages des embarcations, les déraillements de trains, les accidents d'automobiles ou des motos, l'attention des Congolais est aujourd'hui braquée sur le crash d'avion qui a coûté la vie à des proches collaborateurs du Président de la république, Félix Antoine Tshisekedi. Au moment où les enquêtes sont maintenant diligentées pour identifier les mobiles de l'accident, des voix s'élèvent pour interpeler le Gouvernement sur la sécurité aérienne.

C'est par un communiqué de l'Autorité de l'Aviation Civile (AAC) diffusé le jeudi 10 octobre que l'opinion a été alertée sur la disparition et de l'aéronef et des passagers qu'il transportait entre Goma et Kinshasa. Il n'a pas fallu attendre deux jours pour entendre des échos de plus en plus persistants faisant désormais allusion au crash de l'avion-cargo de type Antonov 72. Poussant le chef de l'Etat à requérir une minute de silence des membres du Gouvernement lors du Conseil des ministres du week-end dernier.

Sans doute, cet accident, sans préjuger la suite de l'enquête, remet sur le tapis la problématique de la sécurité aérienne. Ici, il ne s'agit pas seulement de la sécurité du vol. Mais bien plus. La cogitation s'étend à la sécurité des infrastructures aéroportuaires. Qu'il s'agisse de l'état des pistes d'atterrissage, des équipements des tours de contrôle, de l'état des appareils de télédétection qu'on a du mal à retrouver en RDC... Heureusement que la Monusco, sollicitée, vient à la rescousse de l'Autorité de l'Aviation civile pour localiser l'avion…

Qu'en est-il du balisage des pistes d'atterrissage ? Que dire alors de l'état de nos aéronefs, que des nostalgiques taxent même de cercueils volants…? La réponse saute aux yeux. S'il est vrai que des efforts sont présentement consentis pour rendre viables ces infrastructures et aéronefs, il est moins vrai que la modernisation de nos infrastructures aéroportuaires s'impose.

LA MODERNISATION S'IMPOSE

Il est plus que temps que les pouvoirs publics se penchent sur cette problématique. Non pas en mettant sur pied des commissions techniques, encore moins en convoquant des états généraux, tant il est vrai que des pistes de solution en ma matière existent déjà, il ne reste plus qu'à les mettre en pratique.

Cela passe d'abord par une volonté politique clairement assumée. Cette volonté qui se traduira notamment par l'affectation conséquente des ressources financières à ce secteur vital. C'est ici le lieu de s'interroger sur l'usage, la gestion du fameux ''go pass'' auquel sont astreints les passagers depuis plusieurs années.

Au regard des accidents à répétition, les autorités congolaises sont appelées à mettre enfin en œuvre quantité de résolutions et autres pistes de solutions qui moisissent dans les tiroirs. Et cela, non seulement dans le secteur aérien, mais aussi dans bien d'autres domaines. Qu'il s'agisse des transports lacustre, fluvial, ferroviaire, routier… FDA
Ogefrem : le DG Patient Sayiba victime d’une "machination"
vendredi 22 mai 2020

(Par Madison Mutayi, Analyste Managérial et économique) Le Directeur Général Patient Sayiba est, depuis un certain temps, la cible d’une campagne (...)
lire la suite
Le rapport du GEC sur l’affaire Kamerhe n’est pas neutre
jeudi 21 mai 2020

* Dans une analyse intitulée "Devoir de justice", Dieudonné Mushagalusa dénonce les insinuations tendancieuses contenues dans l'étude du Groupe basé (...)
lire la suite
Le VPM Célestin Tunda déclare la guerre aux cybercriminels
mercredi 20 mai 2020

* Dans un communiqué, le patron de la Justice congolaise invite les institutions de l’Etat à ne préposer que des personnes de bonne moralité au (...)
lire la suite
Soupçons de marchandisation des morts attribués au Covid-19 : vivement l’enquête !
mardi 19 mai 2020

* La crédibilité de la RDC étant mise en jeu, le Gouvernement appelé à tirer cette affaire au clair. Dans son édition d'hier lundi 18 mai, Forum des (...)
lire la suite
Guy Loando assiste 1.000 étudiants de Kinshasa
lundi 18 mai 2020

Depuis la crise sanitaire mondiale qui touche notre pays, Guy Loando se mobilise pour aider les plus fragiles de ses compatriotes, directement (...)
lire la suite
Les relations FCC-CACH se joue sur l’équation Kabund
vendredi 15 mai 2020

* Si techniquement, la démarche de Jean-Jacques Mamba est inattaquable, elle pose cependant, un vrai problème politique Pas un secret d'alcôves. (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Profession : "fils" de Mzee

Un "énième fils" de Mzee Kabila nous est né ! Il se prénomme Ibrahim. Il a été présenté à la ville et au monde avec forces publicités. Afin que nul ne l'ignore ? Sans nul doute. C'est assurément un (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting