GUEGUERRE MINAKU-MATATA
Kingakati : Kabila tranche
mercredi 8 octobre 2014

* A la réunion d’hier du bureau politique de la MP, l’Autorité morale a insisté sur le primat de la famille politique.
*Personne ne peut être au-dessus de la MP quelle que soit sa fonction au sein de l’appareil d’Etat, a martelé le Raïs.
* Présence très remarquée du MSR Pierre Lumbi à la ferme présidentielle.
Le bureau politique de la Majorité présidentielle (MP) s’est retrouvé autour de son Autorité morale, hier mardi 7 octobre, à la ferme de Kingakati. Et selon des indiscrétions, Joseph Kabila a recadré sa troupe.

Le commandant en chef de la MP en a appelé à une communication cohérente, en phase avec les objectifs et intérêts non seulement de la famille politique mais aussi de ceux du pays et non en fonction des calculs ou des visées de certains groupes d’individus et d’intérêt. En un mot comme en cent, l’Autorité a conseillé aux membres de la MP de recadrer leur politique communicationnelle de manière à replacer la famille politique au centre et à l’orienter vers les objectifs politiques du groupe et non pas des individus ou groupes d’individus de la MP.

Dans son oral, le chef de l’Etat a insisté pour dire que personne ne peut être au-dessus de la famille politique quelle que soit la fonction qu’il occupe au sein de l’appareil d’Etat. A la suite du président de la République, c’est le Secrétariat général de la MP qui en sort consolidé.
La rencontre d’hier est le summum de la réunion du mercredi 1er octobre où avait été visionné un reportage passé en boucle sur la chaîne publique où dans la MP, certains ténors estimaient qu’il y avait comme un déséquilibre dans l’appropriation des réalisations. En ce sens que l’impression générale que dégage ce reportage est que le Premier Ministre Matata Ponyo ne réservait pas la place due au chef de l’Etat sous l’impulsion duquel toutes ces actions sont menées. Les anti-Matata accusaient ainsi le Premier ministre de tirer la couverture de son seul côté.
Cette lancinante brouille entre le Secrétaire général de la Majorité présidentielle Aubin Minaku et le Premier ministre Augustin Matata Ponyo autour du contrôle des actions du gouvernement menaçait de vicier les rapports au sein de la Majorité que l’instance d’orientation de cette famille, le bureau politique, se devait de se réunir pour évacuer cette crise latente. Et comme on dit, les linges sales se lavent en famille.

SERENITE RETROUVEE
Samedi 4 octobre, une réunion du bureau politique de la MP avait avorté. Et hier, c’est le Raïs qui a présidé personnellement la rencontre de Kingakati. C’est dire que le chef de l’Etat a pris la mesure de cette guéguerre dans sa famille politique. Aussi est-il monté en première ligne et a refixé le cap. Tout compte fait, il était important que le président de la République insiste sur les objectifs communs, unitaires car on avait comme impression qu’au sein de la Majorité présidentielle, certains « éléphants » avaient tendance à jouer leur propre partition.
Mais après l’oral d’hier du chef de l’Etat, la sérénité semble revenue au sein de la MP. Un recadrage qui a fait du bien à la troupe donc. Car la Majorité a bien besoin de la cohésion de tous ses membres pour affronter les enjeux présents et à venir. Cette réunion du bureau politique de la Majorité Présidentielle, marquée par des débats sans concessions, a connu outre la participation de Matata Ponyo, Premier ministre, tous les cadres de la MP, en ce compris, fait notable, les ténors du MSR que sont Pierre Lumbi et M. Bolenge. Didier KEBONGO

Elections : pari globalement gagné
lundi 31 décembre 2018

* En dépit des incidents constatés çà et là à travers le pays, les Congolais ont voté hier dans un climat relativement apaisé. Malgré une pluie (...)
lire la suite
L’ambassadeur Bart Ouvry a 48 heures pour quitter la RDC !
vendredi 28 décembre 2018

C’est l’escalade, entre la RDC et l’Union européenne (UE). Kinshasa,par la voix du Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et (...)
lire la suite
Elections oui, mais dans la paix
jeudi 27 décembre 2018

« Les scrutins sont un moment important, certes, mais ils ne sauraient justifier que le sang des Congolais coule encore », fait remarquer cet (...)
lire la suite
Mgr Ambongo : Pour la RDC, "la vraie paix exige les élections le 30 décembre"
mercredi 26 décembre 2018

La messe de Noël est traditionnellement un des moments que choisit l’église catholique rd congolaise pour adresser un message fort aux Congolais et, (...)
lire la suite
CENI : Le dernier lot de bulletins à Kinshasa depuis samedi
lundi 24 décembre 2018

* Avec l’arrivée de ces imprimés, il n’y a plus d’obstacle à la tenue d’élections le 30 décembre. Plus rien ne devrait s’opposer à l’organisation des (...)
lire la suite
Lamuka ne boycottera pas le scrutin
samedi 22 décembre 2018

* Mais la plateforme qui porte la candidature de Fayulu rassure qu’elle ne permettra pas un autre ajournement après le 30 décembre. La coalition (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Un scrutin synonyme d’auto-prise en charge

Les Congolais ont bel et bien voté hier dimanche 30 décembre. La tenue du scrutin constitue en elle-même un exploit. Car, ces élections ont été entièrement financées par le Gouvernement congolais. (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting