Dernière minute :
POUR AVOIR ORGANISE LES ELECTIONS AYANT PERMIS L’ALTERNANCE AU SOMMET DE L’ETAT
Bruno Tshibala honoré par le Ne Kongo
jeudi 10 octobre 2019

Le Mouvement pour le développement du peuple Ne Kongo (MNDK), vient de décerner un diplôme et un trophée au Premier ministre honoraire, Bruno Tshibala, pour avoir organisé les élections du 30 décembre 2018 ayant permis l'alternance au plus haut sommet de l'Etat. La cérémonie a eu lieu le week-end dernier au Centre Béthanie, situé en face de l'ISP-Gombe à Kinshasa. Témoins de l'événement, des parlementaires, des membres du Gouvernement originaires du Kongo Central et plusieurs autres invités.

LA FIERE CHANDELLE AU PRESIDENT HONORAIRE

Dans son bref speech de circonstance, le président du MNDK rappelle : "Pour la première fois depuis l'indépendance de la RD Congo le 30 juin 1960, les Congolais ont assisté à une passation pacifique et civilisée de pouvoir au sommet de l'Etat, entre un Président élu sortant et un Président élu entrant. "

Sevré de toutes circonlocutions, le numéro 1 du MNDK souligne que ce haut fait de l'histoire politique de la RD Congo a été rendu possible grâce à deux acteurs majeurs. A savoir le Chef de l'Etat honoraire Joseph Kabila et le Premier ministre Bruno Tshibala Nzenzhe, nommé le 7 avril 2017 à la tête d'un Gouvernement estampillé d'Union nationale. Au MNDK, Joseph Kabila qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas, est un homme de parole. " Il avait promis de respecter la Constitution, sous-entendu qu'il n'allait pas se représenter pour un troisième mandat consécutif, et l'avait tenu parole".

Pour cette association des Ne Kongo, cette promesse de l'ancien Chef de l'Etat traduisait à plus d'un égard, sa passion et sa foi inébranlable pour un atterrissage sans couac du processus électoral. Dès lors, le MNDK dit devoir la fière chandelle au Président honoraire pour le respect de la parole donnée.

S''agissant du p rédécesseur de l'actuel Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, la même organisation des fils Ne Kongo souligne que Bruno Tshibala demeurera à jamais, l'architecte de cette alternance historique au sommet de l'Etat, pour avoir œuvré dans le sens de concrétiser sa promesse.

TSHIBALA: PARI GAGNE

On rappelle que dans son discours de clôture des travaux d'évaluation du processus électoral, mercredi 18 octobre 2017, par la tripartite Gouvernement -Ceni -Cnsa, Bruno Tshibala avait déclaré à haute et intelligible voix : " J'offrirai au pays de meilleures élections de l'histoire récente du pays, c'est-à-dire élections exemptées de violences, contestations, tueries et affrontements." Il avait réitéré la même promesse vendredi 10 novembre de la même année, dans sa communication faite au siège des Forces novatrices pour l'union et la solidarité (FONUS), parti cher à Joseph Olenghankoy, quelques jours après publication du calendrier électoral. Bruno Tshibala n'avait pas cru bien dire les choses. Pourtant.

UN TRAVAIL LOUABLE

De même que l'arbre est jugé par ses fruits, le bail de Bruno Tshibala à la Primature doit être apprécié à l'aune des résultats. Lorsqu'il avait promis d'organiser de "meilleures élections de l'histoire du pays", il savait de quoi il parlait. A ce jour, Bruno Tshibala a réussi d'entrer par la grande porte dans l'histoire du pays. Car, des générations présentes et futures retiendront que c'est sous son mandat comme Premier ministre, que la RD Congo a réussi à organiser des élections ayant débouché sur l'alternance politique tant rêvée par les Congolais, au sommet de leur Etat.Une alternance qui a porté au pouvoir, le porte-étendard de la vision de l'immortel feu Etienne Tshisekedi résumée en "le Peuple d'abord".

Le travail de Bruno Tshibala est d'autant plus louable que très peu de Congolais d'ici et d'ailleurs, croyaient justement en l'organisation effective des élections du 30 décembre dernier, dans des conditions qu'avaient prophétisées ce dernier. A échéance, tous ces saint Thomas se sont finalement rendu compte que Bruno Tshibala avait réussi son pari. Pour une fois, la RD Congo à relever le gros défi d'organiser des élections sur fonds propres du trésor.

Qui plus est, l'ombre de l'apocalypse que certains prophètes de malheurs ont fait planer sur le pays, s'est avéré une hallucination. Le chaos tant redouté ne s'est pas produit. Le ciel n'était pas tombé sur la RD Congo. Bien au contraire. Bien au contraire, le jeudi 24 janvier 2019 a été un jour très ensoleillée et de liesse populaire dans la plupart des grandes villes du pays. Des diplomates et autres expatriés qui avaient quitté le pays, sous-prétexte que la RD Congo était encline à des heurts post-électoraux, n'avaient rien noté dans ce sens.

LES AUTRES RAISONS DU PRIX

Si Bruno Tshibala était un Ne Kongo, certains prendraient des raccourcis pour dire que le MNDK a simplement voulu faire plaisir à l'un de leurs. Dans son message, le président de ce regroupement précise que celui-ci œuvre pour le développement du peuple Kongo. Par conséquent, tout Congolais qui cherche le bonheur des Congolais, recherche également la prospérité, au sens plein du terme, des Ne Kongo, parce que faisant partie des Congolais.

Dès lors, le MNDK affirme que l'organisation des élections du 30 décembre dernier, entièrement financées par l'Etat congolais, ont produit des conséquences positives sur l'ensemble du pays dont les ne Kongo sont bénéficiaires. Il ajoute que le Premier ministre honoraire Bruno Tshibala, n'a pas hésité un seul instant, de se déplacer pour les villes et villages du Kongo central afin d'y palper les réalités de ces entités et y apporter tant soit peu des solutions. Ce, malgré le très mauvais état dans lequel se trouvent la plupart des routes qui mènent vers ces villages. Ceci explique donc cela. Grevisse KABREL
Sénat : la prochaine plénière suspendue aux garanties des experts
mardi 17 mars 2020

*Toutefois, Alexis Thambwe Mwamba loue le travail du virologue Jean-Jacques Muyembe et lui demande de mettre les batteries en marche pour enrayer (...)
lire la suite
Ngobila accuse Hassan Mourad de manquement à ses obligations
lundi 16 mars 2020

Plus rien ne lie l'Hôtel de ville de Kinshasa à la société Safricom. Le contrat signé depuis 2005 par les deux parties, ayant été résilié depuis le (...)
lire la suite
Ça brûle à l’UDPS !
vendredi 13 mars 2020

*Après l'éviction de Jacquemain Shabani, des combattants ont manifesté bruyamment hier au siège du parti en réclamant la tête du Secrétaire général (...)
lire la suite
Controverse autour du coronavirus à Kinshasa
jeudi 12 mars 2020

* Alors que Dr Eteni Longondo confirme le premier cas de la pandémie en RDC, le Congolais présumé atteint dément et regrette d'être abandonné. Une (...)
lire la suite
Le Premier Ministre invite l’homme à être véritablement l’allié de la femme
lundi 9 mars 2020

*Pour sa part, Béatrice Lomeya sollicite la poursuite de l'évaluation des 12 domaines de Beijing. "Le combat pour les droits de la femme en RDC, (...)
lire la suite
Six Dg et 5 Pca Fcc, contre 4 Dg Cach
vendredi 6 mars 2020

* D'ores et déjà, la Commission ad hoc toilette son rapport final, avant le dépôt sur la table du Président de la République. Les travaux de la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Aller au-delà de l’affichage

A n'en point douter. La session ordinaire de mars a accouché de son premier grand moment dès son seuil. Il s'agit de la présence dans l'Hémicycle d'anciens speakers de la Chambre et d'un ancien (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting