Dernière minute :

Téhéran soutient la proposition française sur l’accord portant sur son nucléaire
vendredi 23 août 2019

Le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif a déclaré que l'Iran était prêt à travailler sur la proposition de la France concernant l'accord sur son nucléaire. Mais pour la situation dans le Golfe, l'Iran ne tolérera pas d'ingérence américaine et "se défendra", a annoncé le ministre.

Le ministre des Affaires étrangères de l'Iran, Mohammad Javad Zarif, a déclaré que Téhéran est prêt à travailler sur la proposition française concernant l'accord sur le nucléaire, a informé Press TV.

Vendredi 23 août, Zarif rencontrera à Paris le Président français et son ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. Comme l'a déclaré auparavant l'agence Reuters, mercredi 21 août Emmanuel Macron avait proposé d'alléger les sanctions en assurant "des mécanismes de compensation pour permettre au peuple iranien de mieux vivre" en échange d'un strict respect de l'accord sur le nucléaire.

"Zarif a déclaré que l'Iran est prêt à travailler sur les propositions de la France sur l'accord nucléaire", indique le message publié sur le compte Twitter de Press TV. Il s'agit en l'occurrence de préserver l'accord de Vienne conclu en juillet 2015 entre l'Iran et le groupe 5+1 (États-Unis, Chine, Russie, Royaume-Uni, France et Allemagne) et visant à lever une partie des sanctions contre Téhéran.

Le chef de la diplomatie iranienne a également mentionné la situation dans le golfe Persique. "Nous ne déclencherons pas de guerre dans le golfe Persique, mais nous nous défendrons", a annoncé Zarif.

Ces derniers mois, l'Iran et la France ont mené un dialogue politique actif. En particulier, un conseiller du Président français a rendu plusieurs visites à Téhéran et, de plus, lors de conversations téléphoniques, les dirigeants des deux pays ont discuté de la désescalade des tensions dans le golfe Persique et de la situation autour de l'accord sur le nucléaire.

Les deux problèmes demeurent aigus sur fond de possible coalition états-unienne dans le golfe Persique et de la possibilité d'une troisième étape de réduction des obligations iraniennes dans le cadre de l'accord de Vienne.

ACCORD SUR LE NUCLEAIRE IRANIEN

En mai 2018, Donald Trump a annoncé le retrait de Washington de l'accord de Vienne sur le nucléaire iranien. Et un an plus tard, le Président iranien Hassan Rohani a déclaré que Téhéran suspendait une partie de ses obligations en donnant deux mois aux autres participants pour revenir à sa mise en œuvre. Le 8 juillet dernier, Téhéran avait annoncé le début de l'enrichissement de son uranium à un taux supérieur à 3,67%, le niveau maximum prévu par l'accord nucléaire.

Sputniknews https://fr.sputniknews.com/international/201908221041967153-teheran-soutient-la-proposition-francaise-sur-laccord-portant-sur-son-nucleaire/
Coronavirus : Où se trouvent les " incubateurs de rumeurs " contre la Chine ?
lundi 17 février 2020

Le travail acharné du peuple chinois contre la propagation de l'épidémie Covid-19 a commencé à donner des résultats positifs. C'est pour la 10e journée (...)
lire la suite
Coronavirus : le taux de guérison augmente fortement
lundi 17 février 2020

" Depuis le 7 février, plus de 500 patients guérissent par jour. De plus en plus de patients reprennent la santé. C'est un signe très positif. " Guo (...)
lire la suite
Pas de malade de coronavirus en RDC, atteste Dr Edith Mukwembe de l’INRB
vendredi 14 février 2020

Le coronavirus constitue-t-il une menace pour la République démocratique du Congo ? Le pays compte-t-il déjà des sujets suspects ? Quels sont les (...)
lire la suite
Agriculture : JC Vahamwiti plaide pour la relance des campagnes agricoles
vendredi 14 février 2020

Interrogé par la radio Top Congo FM, le ministre de l'Agriculture honoraire, Jean Chrysostome Vahamwiti Mukesyayira plaide pour la relance des (...)
lire la suite
Un haut officiel de la Présidence à Moscou pour le projet de visite de Poutine en Corée du Sud
vendredi 14 février 2020

MOSCOU, 12 fév. (Yonhap) -- Le conseiller adjoint à la sécurité nationale de Cheong Wa Dae, Kim Hyun-chong, a déclaré mercredi qu'il discuterait des (...)
lire la suite
A Munich, Kang pourrait aborder le partage des coûts de la défense avec Pompeo
vendredi 14 février 2020

SEOUL, 13 fév. (Yonhap) -- La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha a déclaré ce jeudi compter discuter des négociations en cours entre la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Le pragmatisme anglo-saxon

Chassé- croisé diplomatique vendredi dernier à la résidence de JKK à Gombe. Des missi dominici très anglo-saxons se sont succédés chez " Raïs ". L'Américain Peter Pham et le Britannique Paul Arkmnight. (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting