Dernière minute :
CE JEUDI A KINSHASA
Ouverture de la Table ronde sur la gratuité de l’enseignement de base en Rdc
jeudi 22 août 2019

*D'ores et déjà, le Gouvernement exige le remboursement des frais perçus par des chefs d'établissements scolaires publics.

C'est confirmé. Il s'ouvre ce jeudi 22 août au Kempenski Fleuve Hôtel, à Kinshasa, les travaux d'une table ronde nationale sur la gratuité de l'enseignement de base en RD Congo. Tous les partenaires du pays, intervenant dans ce secteur y sont attendus.

D'ores et déjà, le Gouvernement contraint tous les chefs d'établissements publics, aà rembourser les différents frais perçus dans le cadre de la prochaine année scolaire 2019-2020. C'est ce qu'a déclaré Emery Okundji, ministre a.i. de l'EPSP au cours d'une conférence de presse hier mercredi 21 août à Kinshasa.

"Toutes les parties prenantes seront présentes, y compris les syndicalistes et d'autres organisations de la société civile qui n'étaient pas impliquées dans la préparation vont rejoindre la Table ronde. Nous voulons avoir le contenu de la gratuité et une estimation du coût pour que l'application de cette mesure soit effective dès la rentrée prochaine", a déclaré le ministre ad intérim de l'Epsp.

Pour Emery Okundji, cette table ronde annoncé a pour objectif de définir les modalités pratiques qui permettent de rendre effective cette gratuité. Le ministre ad intérim de l'Epsp a, une fois de plus, annoncé le caractère obligatoire et gratuit de l'enseignement de base sur toute l'étendue de la RDC.

"Comme j'ai eu à le dire et à le souligner, en attendant les conclusions de la table ronde, je vous informe officiellement que tous les frais de scolarité sous toutes ses formes sont supprimés. Aucun parent n'est appelé à les payer . Ceux qui l'ont déjà fait doivent être remboursés. C'est clair comme l'eau claire dans un verre clair. C'est pour matérialiser la vision du chef de l'Etat", a fait savoir Emery Okundji confirmant que cette gratuité sera effective à partir de la prochaine année scolaire.

On rappelle que dans son discours d'investiture en janvier dernier, Félix Tshisekedi avait exprimé sa volonté de matérialiser la gratuité de l'enseignement primaire au pays. Il a réitéré cette volonté, en février, lors de sa visite à Nairobi au Kenya. "Nous ferons tout pour que la rentrée scolaire prochaine soit gratuite pour l'école primaire et secondaire. On fera tout pour améliorer. Tous les enfants de moins de 18 ans, même ceux qui sont au village, doivent aller à l'école", avait-il dit lors d'une rencontre avec la diaspora congolaise.

Cette promesse correspond à la loi en vigueur dans le pays. Selon l'article 43 de la constitution, l'enseignement primaire est gratuit et obligatoire dans les établissements publics. Rachidi MABANDU
Des femmes de la société civile plaident pour la réintégration de la RDC à l’AGOA
jeudi 19 septembre 2019

Les femmes de la société civile ont plaidé, hier mèrcredi 18 septembre, pour la réintégration de la RDC à African Growth Opportunities Act ( AGOA). (...)
lire la suite
Tanganyika : Zoé Kabila offre 16 000 usd pour l’organisation du championnat de football à Kalemie
jeudi 19 septembre 2019

Le gouverneur Zoé Kabila, en sa qualité du premier sportif de la province du Tanganyika, a répondu favorablement à la demande introduite par (...)
lire la suite
Félix Tshisekedi : "Je vais réaliser mes promesses"
jeudi 19 septembre 2019

C'est hier mercredi 18 septembre que le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi a rencontré les Congolais de la diaspora après les (...)
lire la suite
Kongo Central : l’Assemblée provinciale examine la demande d’autoriser de poursuites contre Atou Matubuana
jeudi 19 septembre 2019

L'Assemblée provinciale du Kongo-Central convoque une session extraordinaire, le 23 septembre prochain. Un seul point est à l'ordre du jour à (...)
lire la suite
Leila Zerrougui se fera l’avocate des progrès enregistrés en RDC
jeudi 19 septembre 2019

La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo, Leila Zerrougui séjourne depuis hier mercredi à (...)
lire la suite
Les 31 députés invalidés menacent de recourir à des manifs de grande envergure
jeudi 19 septembre 2019

* Dans un communiqué hier, le G31 exige la démission sans délai des cinq juges de la Haute Cour, accusé de légèreté dans le traitement des contentieux (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

A une non question, pas de réponse Monsieur le Président !

" Etes-vous une marionnette de Joseph Kabila ? " Faudrait-il que le chef de l'Etat se sente dans l'obligation de répondre systématiquement et même systémiquement à cette question qui n'en est pas une (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting