Dernière minute :

Aimé Nsimba et Rose Muwenge, désormais unis pour le meilleur et pour la vie
lundi 19 août 2019

"Il y a un temps pour tout", déclare la Sainte Bible, livre des Chrétiens, dans Ecclésiaste ... Ainsi, s'il y a un temps pour être célibataire, y en a également pour se marier. Ceci explique la cérémonie de la bénédiction nuptiale, le samedi 17 août en l'église La Louange de Ngaba, du nouveau couple Aimé Nsimba, encodeur à Forum des As - Rose Muwenge, infirmière au Centre de santé de Mont-Amba.

Il a désormais son âme soeur. Lui, c'est notre collègue Aimé Nsimba qui a finalement trouvé l'os de ses os : Rose Muwenge. Au cours d'une soirée dansante le même samedi, la salle Veve Center à Kasa-Vubu, la joie a été à son comble sur les visages de deux mariés.

C'est sous les chansons chrétiennes que Aimé Nsimba et Rose Muwenge ont effectué leur entrée dans la salle de fête Veve center. Moulé dans son smooking noir, noeud bleu sur une chemise blanche, Aimé Nsimba est entré en premier, escorté par sa marraine et les filles d'honneur.

Il a été accueilli en véritable roi de la soirée par les membres de famille, les frères et sœurs de l'église, ainsi que ses collègues de service.

Habillée d'une somptueuse robe blanche, Rose Muwenge a, quant à elle, ébloui l'assistance par la précision dans l'exécution des pas de danse lors de son entrée dans la salle. Pas besoin de s'y connaître en la matière pour réaliser qu'elle a été à la hauteur sur ce front par rapport à son prince charmant du reste reconnu pour sa timidité.

A la demande de la modératrice, Rose Muwenge a, en véritable chantre à l'église, fait un acapella en hommage à Dieu le créateur qui, "en dépit des difficultés inhérentes à la vie, lui a, non seulement donné un mariage, mais lui a surtout permis de se nouer la corde au cou avec un homme naturellement bien".

Apres présentation, les deux amoureux ont ouvert la piste par un titre de Moïse Matuta, très sollicité dans les milieux des chrétiens. Un autre grand moment de cette fête a été celui de la remise des cadeaux.

Les collègues de service de Aimé Nsimba, ont été appelés en premier. S'avançant vers l'estrade au rythme de la chanson "Fanda na yo", la délégation de ce grand tabloïd de la capitale congolaise a profité des moments des accolades pour souhaiter un heureux mariage à leur collègue Aimé, ainsi qu'à sa dulcinée.

Ils ont mis quelques minutes à danser avec les désormais mariés avant de regagner leurs places. Ils ont été accompagnés à cet effet par quelques journalistes d'autres médias tant publics que privés de la mégapole kinoise, venus encourager Aimé dans cette nouvelle aventure.

S'en est suivi les collègues de service de Rose Muwenge qui, doit-on le signaler, est infirmière au centre hospitalier du Mont-Amba. Est venu ensuite le tour de la famille, des amis et connaissances et des fidèles de l'église qui, visiblement, tenaient à marquer celui qu'ils appellent affectueusement " ya Aimé".

Aimé Nsimba et Rose Muwenge sont servants au sein d'une même église. La femme est chantre, alors que l'homme est moniteur de l'école de dimanche (Ecodim). Selon des témoignages des serviteurs de Dieu dans la salle, ce mariage est la consécration d'un amour vrai.

Ils sont saisi cette occasion pour recommander davantage d'amour aux mariés. "L'amour rien que l'amour au sens de Blaise Pascal afin de surmonter tous les problèmes de la Vie", a lâché l'un d'eux.

" Ils doivent avant tout mettre Dieu au centre de leur Vie. Dans les moments difficiles de la vie, ils devront se regarder l'un dans les yeux de l'autre, se tenir main dans la main, en un amour pur et l'affronter. Ils doivent se considérer comme des meilleurs amis et faire du dialogue conjugal le ciment de leur vie de couple", ont-ils conseillé.

A tous égards, la date du 17 août fera à jamais partie de la vie de Nsimba Aimé et de Rose Muwenge Malaku. Bon vent au couple. Orly-Darel Ngiambukulu
Sankuru : Ilunga wa Ilunga encourage sa base à soutenir Félix Tshisekedi
jeudi 19 septembre 2019

Dans le cadre du congé parlementaire qui a commencé la semaine dernière, l'élu provincial de Kole, dans le groupement des Indanga, secteur de Basho, (...)
lire la suite
Bunia : Ferdinand Fimbo ordonne l’identification des maisons érigées le long des rivières
jeudi 19 septembre 2019

Tous les occupants des maisons construites le long des rivières Nyamukau et Ngezi à Bunia, dans la province d'Ituri, pourraient être déplacés pour (...)
lire la suite
Le chef de file d’un groupe des ADF, Abdoul Rahman assassiné à Kavasewa dans le territoire de Beni
jeudi 19 septembre 2019

Les Forces armées de la République démocratique du Congo ont été prises pour cible hier mercredi 18 septembre par une dizaine de combattants des ADF à (...)
lire la suite
Le commandant-général des FDLR, Mudacumura tué à Rutshuru
jeudi 19 septembre 2019

C'est hier aux petites heures du matin que les FARDC ont tué dans Buito, un regroupement du Territoire de Rutshuru, dans le Nord-Kivu, Sylvestre (...)
lire la suite
Le boulevard Luemba à Ndjili abandonné
mercredi 18 septembre 2019

Dans un très mauvais état depuis plusieurs années, l'artère dénommée "Boulevard Luemba - du nom d'un des anciens bourgmestres de la commune de N'djili- (...)
lire la suite
Gentiny Ngobila entame sa tournée par Makala
mercredi 18 septembre 2019

Le Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, a initié une série de visites dans les différentes communes de la capitale. Cela dans le but (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

A une non question, pas de réponse Monsieur le Président !

" Etes-vous une marionnette de Joseph Kabila ? " Faudrait-il que le chef de l'Etat se sente dans l'obligation de répondre systématiquement et même systémiquement à cette question qui n'en est pas une (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting