Dernière minute :
FORT DES RESULTATS SATISFAISANTS DE SES DEUX ANS A LA TETE DE L’ADMINISTRATION DES MINES
Le SG Joseph Ikoli décrète 2020 " année de la haute performance " et de " l’itinérance "
lundi 19 août 2019

Le jeudi dernier 15 août, Joseph Ikoli Yombo Y'Apeke a totalisé deux ans comme Secrétaire général aux Mines. Une journée d'anniversaire que le SG Ikoli a partagé avec les fonctionnaires et agents de l'administration des Mines à qui il a dit toute sa reconnaissance pour cette franche collaboration que ces derniers lui ont apportée tout au long de ces deux années passées ensemble. Mais pas que. A l'aube de sa troisième année, Joseph Ikoli se devait de présenter à son auditoire, réuni pour la circonstance à l'Hôtel Venus, son bilan. Largement positif, si l'on s'en tient aux acclamations incessantes et nourries de l'assistance.

En prenant ses fonctions, il lui était assigné une dizaine d'objectifs. Entre autres, exécuter sans faille les instructions du Gouvernement en général et de l'autorité en particulier dans une synergie d'actions ; placer l'agent de l'administration des Mines au centre de ses actions sur tous les plans, mettre en place une administration des Mines performante et de proximité par une gestion administrative efficiente et efficace en plaçant " l'homme qu'il faut à la place qu'il faut… Ces objectifs, indiquent le SG Ikoli, s'articulent autour d'une vision, celle de " doter la RDC d'une administration performante, efficace, responsable, neutre, apolitique et moderne au service de la nation congolaise ".

A mi-parcours d'un mandat dont la durée n'est connue de personne, sinon du Tout Puissant, Joseph Ikoli affirme, non sans modestie, que "plusieurs objectifs ont été atteints, certains partiellement et enfin d'autres non exécutés. " Ainsi sur le plan social, " tous les agents ont été dotés d'une carte d'ayant-droit, sauf les agents dits " nouvelles unités et les agents temporaires ", fait savoir le SG Ikoli. Celui-ci explique que la carte d'ayant-droit aide l'agent de l'Etat à bénéficier des réductions des factures des soins de santé dans les hôpitaux publics.

Dans une correspondance datée du 23 juillet, adressée au ministre des Finances, le SG affirme " amorcer les démarches pour l'alignement de l'administration des Mines parmi les Services, organismes et entités bénéficiaires de 1% du Guichet unique de la DGDA ". Cette démarche est aussi une réponse appropriée à toutes les personnes qui ont accusé le SG Joseph Ikoli d'avoir détourné la quotité de l'Administration des Mines à son profit. C'est donc un démenti formel.

Sur le plan de la gestion administrative et des ressources humaines, plusieurs actions ont été menées selon lui. Il a été créé, en étroite synergie avec l'autorité de tutelle, de nouvelles divisions provinciales, de nouveaux bureaux miniers territoriaux, des bureaux urbano-territoriaux et bureaux urbains, ainsi que de nouvelles antennes minières à travers le territoire national. Pour Joseph Ikoli, " c'est une administration de proximité qui a été déployée pour rapprocher les services administratifs des sites miniers d'exploitation, des centres de négoce et ou des points de sortie. "

L'aspect genre est également pris en compte dans sa gestion des ressources humaines. Aussitôt nommé, le nouveau SG a proposé la nomination d'un cadre féminin à la fonction de " Chef de division ". Le ministre des Mines a fait mieux par la suite, en nommant une femme " au grade et aux fonctions de Directeur ". " Pour la première fois dans les annales de l'histoire de l'Administration des Mines, une femme exerce aujourd'hui les fonctions de Directeur-Chef de service. Il s'agit de Mme Mbu Kasongo ", se réjouit le SG aux Mines. Celui-ci précise qu'au total une dizaine de femmes ont été nommées et/ou confirmées pour exercer les fonctions de " Chef de Division " et une trentaine aux fonctions et grades de " Chef de bureau " sur toute l'étendue du territoire de la RDC.

L'immobilier n'est pas en reste. Le SG a doté, sur le plan de la gestion immobilière, le Secrétariat général d'une salle des réunions baptisée "Martin Kabwelulu ". Cette salle d'une capacité de 50 places a été aménagée à l'intérieur du bâtiment administratif du Secrétariat Général aux Mines.

Il n'y a pas eu que des réussites, mais des échecs aussi. Notamment les démarches pour attribuer au Secrétariat général aux Mines des locaux dans des bâtiments réhabilités par le Gouvernement. Ce, pendant que l'administration des Mines connait un problème d'hébergement des services éparpillés à travers la ville.

A l'aube de sa troisième année, il sollicite le concours de tous les cadres et agents de l'administration des Mines. Une troisième année que Joseph Ikoli dit placer sous le signe de la " haute performance " sur tous les plans, administratif, technique et social. " Elle sera consacrée à l'accélération de la mise en œuvre des dispositions des Code et Règlements miniers. L'Administration des Mines, sous notre conduite, fera sa part, en conformité avec ses attributions ", a déclaré le SG. Il souligne que " c'est l'année de la maximisation des recettes au profit du Trésor public en luttant contre la corruption et les anti-valeurs dans le secteur minier. C'est donc l'année de reconversion des mentalités au sein de l'administration des Mines en vue de renforcer la bonne gouvernance et la transparence ". Le SG Joseph Ikoli laisse entendre qu'un séminaire de renforcement des capacités sur l'éthique et la déontologie professionnelle sera organisé avec l'Observatoire congolais de l'éthique professionnelle (OCEP) dans le cadre de la campagne contre la corruption et les antivaleurs. Ce n'est pas tout. La troisième année, c'est l'année de l'itinérance. Joseph Ikoli promet d'effectuer des missions d'inspection et de contrôle des activités minières et des carrières dans toutes les divisions provinciales des Mines, en commençant par l'ex-province du Bandundu et le Kongo-Central. Plus rien ne devrait plus être comme avant. Didier KEBONGO
L’Université de Kinshasa : "colline du savoir, colline des transactions (suite et fin)
mercredi 15 janvier 2020

(Par le Pr Bernard Mumpasi Lututala) Au cours de ces élections, l'université vit des moments d'intenses tractations politiques semblables à ce qui (...)
lire la suite
Le ministre Kibassa Maliba discute de la construction du réseau national de fibre optique avec des experts égyptiens
mercredi 15 janvier 2020

En séjour au pays des Pharaons, le ministre des PT-NTIC, Augustin Kibassa Maliba, a échangé hier mardi 14 janvier, avec le Chairman et CEO de la (...)
lire la suite
Les ambassadeurs de Chine, d’Iran et d’Algérie présentent leurs lettres de créances à Fatshi
mercredi 15 janvier 2020

La République populaire de Chine, la République islamique d'Iran et la République démocratique et populaire d'Algérie ont de nouveaux ambassadeurs (...)
lire la suite
Le plan de la balkanisation est déjà en marche
mercredi 15 janvier 2020

Depuis que les massacres des populations civiles de la région de Beni, dans le septentrion du Nord-Kivu se poursuivent par les islamistes (...)
lire la suite
Un atelier résidentiel sur les modalités de mise en application de l’IPR
mercredi 15 janvier 2020

Kinshasa, 14 Janvier 2020 (ACP).- Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba vient d'autoriser la ministre de la Fonction publique à réfléchir, (...)
lire la suite
Cadastre minier : l’assainissement s’impose
mercredi 15 janvier 2020

A l'heure de la mobilisation maximale des recettes pour renflouer les caisses de l'Etat, les membres permanents du Comité de conjoncture (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Plus qu’un simple rituel, un devoir mémoriel

Les Congolais ont fini par connaître par cœur le déroulé des commémorations des 16 et 17 janvier. C'est juste pour des raisons protocolaires que… le protocole d'Etat continue à publier le programme de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting