Dernière minute :
MEURTRE DES EXPERTS DE L’ONU
Le parquet militaire présente un nouveau suspect au Tribunal
mardi 16 juillet 2019

Le procès du meurtre des experts de l'Onu se poursuit. Le ministère public a présenté à cet effet un nouveau suspect Marcel Tshiebwe, au cours de l'instruction d'hier lundi 15 juin, au tribunal militaire de Kananga

Selon Radio Okapi, ce prévenu était poursuivi jusque-là par défaut, comme une dizaine d'autres personnes soupçonnées d'être impliquées dans le meurtre de deux experts onusiens.

Il a, avant tout, été identifié par les juges de cette juridiction militaire. Le prévenu a, par la suite, été informé des chefs d'accusation qui pèsent sur sa personne.

Les juges lui ont rappelé que son nom avait été largement cité par les autres prévenus tout au long de l'instruction. Lors de sa comparution devant le Tribunal, le prévenu Jean Bosco Mukanda avait affirmé avoir vu Tshiebwe Marcel revenir du lieu d'exécution le 12 mars 2017 alors qu'il était "de passage" à Moyo Musuila.

Des propos qui ont été corroborés par les allégations du prévenu Mukanda. Ce dernier avait soutenu que c'est Tshiebwe Bibomba qui lui avait relaté les détails de l'exécution des experts de l'ONU et décrit le lieu de leur inhumation.

Plusieurs analystes expriment leur satisfaction après que la justice militaire a enfin, mis la main sur ce suspect dont la comparution pourra suffisamment éclairer la religion du tribunal. "Maintenant que les trois prévenus sont là, le tribunal aura l'occasion de les confronter et d'en connaître davantage sur cette affaire", ont-ils indiqué.

" L'arrestation de Tshiebwe Bibomba est un tournant dans ce procès.Surtout que cette arrestation intervient après l'inculpation de trois agents de l'Etat dont un colonel de l'armée", commente un activiste des droits de l'homme

Après l'avoir identifié et informé des charges qui pèsent contre lui, le tribunal a annoncé le rabat de son défaut. Il sera désormais aux côtés des onze autres prévenus qui se présentent actuellement au tribunal lors des audiences de ce procès ouvert en juin 2017.

Tshiebwe avait été arrêté une première fois en avril 2017 à Bunkonde. Mais il s'était évadé du cachot de cette cité dans des circonstances qui n'ont jamais été élucidées. Il devra désormais comparaitre aux côtés de onze autres prévenus.

Ouvert en 2017, le procès sur le meurtre des experts de l'ONU est à sa 95ème audience. Il a été perturbé après l'évasion de deux autres présumés meurtriers dont Évariste Ilunga Lumu qui avait reconnu avoir coupé les cheveux de Zaida Catalan. Orly-Darel NGIAMBUKULU
Kagame et Museveni signent la paix de braves à Luanda
jeudi 22 août 2019

Le Chef de l'Etat rwandais, Paul Kagame et son homologue ougandais Yoweri Kaguta Museveni, ont signé un mémorandum d'entente portant normalisation (...)
lire la suite
" Cas Bahati " : La fédération de l’AFDC-A Sud-Kivu épingle Néhémie Mwilanya
jeudi 22 août 2019

Aux yeux de la fédération de l'AFDC-A Sud-Kivu, la " crucifixion " de Modeste Bahati Lukwebo a un concepteur et metteur en scène : Néhémie Mwilanya. (...)
lire la suite
Ouverture de la Table ronde sur la gratuité de l’enseignement de base en Rdc
jeudi 22 août 2019

*D'ores et déjà, le Gouvernement exige le remboursement des frais perçus par des chefs d'établissements scolaires publics. C'est confirmé. Il (...)
lire la suite
83 étudiants Congolais attendus en Chine
mercredi 21 août 2019

Une bonne nouvelle pour les étudiants et chercheurs Congolais. Le nombre de bourses d'études qu'accorde la Chine à la RDC passe de 50 à 83 pour (...)
lire la suite
Emmanuel Shadary : 80% de nouvelles figures
mercredi 21 août 2019

*Quant au FCC, Néhémie Mwilanya rassure qu'une part importante sera réservée aux femmes et à la jeunesse. Le quota réservé au Parti du peuple pour la (...)
lire la suite
Richard Muyej octroie des bourses d’études à 30 lauréats de l’Exetat 2018-2019
mercredi 21 août 2019

Déterminé à faire de l'éducation l'une des priorités de son programme, le Gouverneur de la province de Lualaba, Richard Muyej Mangez a remis des (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Compromis à…l’africaine

Happy end à Khartoum ! Représentants des forces vives et hauts gradés soudanais ont fini par trouver un modus vivendi. Le Conseil souverain, instance dirigeante de la transition a été mise en place (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting