Dernière minute :

Deux Premiers ministres en circulation !
vendredi 12 juillet 2019

Le sujet n'est plus de pérorer sur la déjà très longue attente du Gouvernement. Le Président a achevé de répondre dans toutes les langues que ce serait dans quelques jours. Pour bientôt donc. Un " bientôt " qui finit par ressembler au mondialement célèbre " Jésus revient bientôt ". Que de générations passées de vie à trépas sans vivre ce retour ! Que de siècles sans le come-back annoncé pour " bientôt " !

Retour aux choses strictement rd congolaises pour signaler un fait insolite dans cette attente. A savoir que deux Premiers ministres, tels deux billets d'une même valeur, ont cours légal en RDC. Le premier, Bruno Tshibala, a déjà déposé sa démission. Démission acceptée illico par le Président de la république qui a nommé dans la minute qui suivait un autre Premier ministre : Ilunga Ilunkamba. Avec le traditionnel article qui abroge les dispositions antérieures et contraires à l'ordonnance portant nomination du nouveau chef du Gouvernement.

Près de deux mois après, rien ne bouge. Tel un général sans troupes, Ilunga Ilunkamba, titre de Premier ministre en bandoulière, attend toujours…d'être investi. Or, il ne peut l'être seul sans son équipe gouvernementale. Celle-ci est abonnée au légendaire " bientôt ".

Symétriquement, le Premier ministre démissionnaire ne peut -c'est la tradition rd congolaise- remettre les clés de l'avenue Roi Baudouin avant l'investiture du Gouvernement par l'Assemblée nationale. Résultat, Bruno Tshibala, un des héros de l'alternance, attend logiquement la suite des événements. Et il a raison. Sa présence a le mérite d'assurer la continuité de l'Etat.

Si on savait lire dans la boule de cristal, on aurait sans doute gelé sa démission. Le temps que le " bientôt " se mue en " maintenant ". Cela aurait évité au pays d'avoir un Premier ministre pleinement nommé mais dépourvu de l'impérium et un autre sortant encore en place, expédiant juste les affaires courantes. Une situation de l'entre deux qui nuit au fonctionnement optimal de l'Exécutif. Côté anecdotique, la circulation concomitante de deux Premiers ministres ne va pas sans bousculer les règles du protocole. José NAWEJ
Juste une question d’heures…
vendredi 23 août 2019

Rien ne s'est finalement passé hier jeudi. Le soleil s'est levé et s'est couché le plus naturellement du monde. Pas de publication du gouvernement (...)
lire la suite
Compromis à…l’africaine
jeudi 22 août 2019

Happy end à Khartoum ! Représentants des forces vives et hauts gradés soudanais ont fini par trouver un modus vivendi. Le Conseil souverain, (...)
lire la suite
Halte à l’instrumentalisation de la représentativité !
mardi 20 août 2019

Vous avez dit " représentativité" du Gouvernement ? Un vaste débat au Congo-Zaïre qui surgit à chaque redistribution des cartes. Et nous y revoici. (...)
lire la suite
Au pays du suspense…
lundi 19 août 2019

D'attente en attente. De suspense en suspense. Après près de sept mois d'attente, d'une hypothèse d'école, l'avènement du premier gouvernement de (...)
lire la suite
JKK n’est pas que Président honoraire
vendredi 16 août 2019

Spécialistes ès renforcement des capacités, au secours ! Il y a urgence. Il y a même péril en la demeure. Si vous n'intervenez pas à temps, un nombre (...)
lire la suite
Etre ministre, encore et toujours un privilège !
jeudi 15 août 2019

A en juger par la tension dans les différents états-majors politiques, être au Gouvernement demeure un privilège. Voire une question de vie ou de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Mystère sur la délibération, façon FATSHI !

Pour une fois, analystes, commentateurs, bookmakers, et…abonnés aux postes ministériels sont logés à la même enseigne. Comment lire le nouveau Raïs à la veille de la publication du gouvernement ? (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting