Dernière minute :
SANTE SEXUELLE ET REPRODUCTIVE EN RDC
Le RJSSR pour une information de qualité
lundi 17 juin 2019

" Permettre à tout congolais d'accéder à l'information de qualité sur la santé sexuelle et reproductive ", tel est le message du Réseau des journalistes pour la santé sexuelle et reproductive (RJSSR) lancé au cours d'une matinée le vendredi 14 juin par la ministre du Genre, famille et enfant. Témoins privilégiés de la manif: le représentant résident de l'ong Ipas, le représentant adjoint de l'UNFPA, le délégué de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi, des parlementaires et plusieurs acteurs travaillant sur la question. Ce Réseau qui a pour devise : "Nos micros et nos plumes au service de la SSR", se veut être une référence pour les Congolais pour un accès aux informations de qualité sur la santé sexuelle et reproductive en RDC", a déclaré Chantal Safou. Selon elle, la SSR est définie comme un état complet de bien-être physique, mental et social.

La ministre du genre a expliqué que l'un des enjeux de taille consiste à faire prendre conscience de cette problématique de la santé sexuelle et reproductive à l'ensemble de la société congolaise. Ce, dans le but de parvenir à inverser la tendance observée de la situation de la femme. Chantal Safou n'a pas manqué de formuler quelques recommandations. Notamment l'intégration des médias en langues nationales pour atteindre toutes les couches sociales.

La coordonnatrice du RJSSR rappelle que le souci de contribuer au développement de la RDC à travers la promotion des droits sexuels et reproductifs est l'une des motivations ayant présidé à la création de ce réseau. Bibiche Mbete a souligné que l'implication des médias dans la promotion des questions liées à la SRR s'avère d'une grande importance, d'autant plus que les médias ont le pouvoir d'atteindre une large couche de la population pour diffuser des messages visant à encourager des comportements responsables.

Cependant, elle a indiqué que le RJSSR est constitué d'une vingtaine de professionnels des médias qui contribuent à l'accès universel des hommes et des femmes à la santé reproductive. " Nous, en tant que journalistes, nous pouvons, nous voulons et nous le faisons déjà, contribuer à prévenir les grossesses précoces et leurs conséquences en matière de la SRR chez les adolescents, contribuer à prévenir les décès dus aux avortements non sécurisés, contribuer à prévenir de nouvelles infections aux VIH/SIDA, contribuer à lutter contre les violences sexuelles et contre toutes les formes de discrimination à l'égard de la femme ", a-t-elle expliqué. Et ce, à travers des émissions radiotélévisées, la conception des articles sur ces différentes thématiques à travers des tribunes d'expression populaire, des débats et des conférences, a poursuivi Bibiche Mbete.

A en croire la coordonnatrice de RJSSR, ce réseau ambitionne d'être une plate-forme de journalistes experts de questions de santé et droits sexuels et reproductifs. Pour y arriver, elle a estimé que les membres du RJSSR ont continuellement besoin d'être formés et informé, afin d'acquérir des aptitudes nécessaires pour s'acquitter de la noble tache, d'être les porte-voix des actions des partenaires, les relayeurs des résultats des recherches et des vos interventions dans la communauté.

SOUTIEN SANS FAILLE DE L'IPAS

Ipas est une ong internationale qui tient à une RDC où toute la gent féminine jouit de leurs droits sexuels et reproductifs, a mentionné son représentant résident. Dr Patrick Djemo a reconnu l'existence et la pertinence de l'association des communicateurs en santé. "Nous avions reconnu le besoin de former les journalistes spécifiquement sur la thématique de la santé sexuelle et reproductive. Ce besoin se fait sentir au cours des préparatifs d'un point de presse de la ministre du genre sur la le lancement officielle de la vulgarisation du Protocole de Maputo ".

Depuis 2018, a-t-il rappelé, les membres du RJSSR ont bénéficié de plusieurs formations qui font d'eux aujourd'hui des experts de la thématique "santé sexuelle et reproductive". Dans ce parcours, a-t-il reconnu, beaucoup d'activités ont été réalisées. Mais beaucoup restent encore à faire. Aussi, Patrick Djemo a-t-il rappelé que le RJSSR est entrain de finaliser son plan d'action annuel que Ipas et les autres partenaires attendent avec impatience.

Pour sa part, le représentant adjoint de l'UNFPA a salué l'initiative des professionnels des médias qui se sont mis ensemble pour aborder les questions dans ce secteur vital. Victor Ratoko est convaincu que le RJSSR va réaliser un objectif très important au sein de la communauté. "Votre contribution est cruciale dans la réduction de la mortalité maternelle", a-t-il soutenu.

RJSSR AMPLIFICATEUR DE L'ECHO

Le responsable de l'association pour le bien-être familial (ABF), Dr Moise Mbila et la championne de la Planification familiale Me Pélagie Ebeka ont encouragé la naissance de ce Réseau. Dans son témoignage, Dr Moise Mbila a invité tout le monde à utiliser le réseau comme un amplificateur de l'écho. Plus qu'un foetus pour les sans voix qui brise le silence et met fin au tabou qui couve les questions de santé sexuelle et reproductive dans la société congolaise.

Pour Me Pélagie Ebeka, le RJSSR est le bienvenu pour sensibiliser les hommes et les femmes aux questions de la SSR. Il doit mener des plaidoyers des autorités pour leur implication à cette thématique. " Un sujet de bonheur pour ceux qui œuvrent dans ce domaine pendant que le taux de fécondité est très élevé, l'accès aux méthodes contraceptives est faible en RDC ", a-t-elle fait remarquer.

RJSSR EN BREF

Le Réseau des journalistes pour la santé sexuelle et reproductive a pour objectifs de contribuer à l'amélioration et à l'élargissement des connaissances du public sur les droits à la SSR ; à une meilleure communication et compréhension de la problématique de l'accès aux services de SSR et avortements non sécurisés en RDC ; à l'élargissement et l'enrichissement de la qualité et la quantité de la couverture médiatique sur les questions liées à la SSR ; enfin à la création d'une demande pour les services de SSR. Ses méthodes sont entre autres, la documentation et la recherche des informations, la couverture médiatique idéale pour la promotion de DSSR, la sensibilisation et la mobilisation communautaire ainsi que le suivi et évaluation. Sa mission est de contribuer au moyen de l'information, de la sensibilisation et du plaidoyer à travers les médias à la promotion des droits à la santé sexuelle et reproductive. Mathy MUSAU
CNSS : 83% des Congolais satisfaits de l’action d’Agnès Mwad Nawej
vendredi 19 juillet 2019

Le décret n°18/027 du 14 juillet 2019 portant création, organisation et fonctionnement d'un établissement public dénommé Caisse Nationale de Sécurité (...)
lire la suite
EPSP : Un complément de 25.000 FC accordé aux enseignants pour le salaire de juillet
vendredi 19 juillet 2019

Les instituteurs gérés par le Service de contrôle de la paie des enseignants (SECOPE) vont toucher, outre leurs salaires, 25.000 francs congolais (...)
lire la suite
SADC : le 4ème Sommet national sur le protocole Genre et Développement ouvre ses portes
vendredi 19 juillet 2019

Les travaux du 4ème Sommet national de la Communauté de développement des Etats de l'Afrique australe (SADC) ont ouvert leurs portes hier jeudi 18 (...)
lire la suite
L’APUKIN accorde deux semaines au Gouvernement pour répondre à toutes ses revendications
vendredi 19 juillet 2019

Silencieuse depuis l'avènement du nouveau régime, l'Association des professeurs de l'Université de Kinshasa (APUKIN) a finalement haussé le ton. Au (...)
lire la suite
L’ACOFEPE organise la 2ème édition du Trophée "Lutay Kanza"
vendredi 19 juillet 2019

L'Association congolaise des femmes journalistes de la presse écrite (ACOFEPE) organise, demain samedi 20 juillet, la remise du Trophée "Lutay (...)
lire la suite
La Tunisie ambitionne d’accueillir 20.000 étudiants africains à l’horizon 2020-2021
vendredi 19 juillet 2019

*Ce pays du Maghreb entend devenir un hub régional en matière d'enseignement et de formation. L'ambassade de Tunisie à Kinshasa, en collaboration (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting