Dernière minute :
CONSTRUCTION DU SAUT-DE-MOUTON SUR LE TRONÇON DEBONHOMME
Les travaux ne démarrent toujours pas près d’un mois après l’encadrement du lieu par des tôles
mercredi 12 juin 2019

Les travaux de construction du saut-de-mouton à Debonhomme, le long du boulevard Lumumba, n'ont toujours pas démarré à ce jour. Ce, alors que le lieu où ce saut-de-mouton doit être construit, a été encerclé depuis plus d'un mois.

Une situation qui inquiète plus d'un observateur, lorsque l'on sait que cet enclos construit en plein milieu de la chaussée occasionne des embouteillages permanents sur cette artère.

A notre descente sur le lieu hier mardi 11 juin, aucun agent des entreprises de génie civil n'a été trouvé sur place. Notre regard curieux n'a pas non plus trouvé le moindre signe de l'imminence de démarrage des travaux proprement dits. Seul un engin de construction a été repéré sur place.

Des habitants du coin affirment que cet engin a été laissé dedans depuis plusieurs semaines, juste après que les agents de construction avaient encadré le lieu par des tôles de couleur bleu.

Ceux qui pâtissent le plus des embouteillages occasionnés par les travaux de ce saut-de-mouton sur le tronçon Debonhome sont principalement des habitants du district de la Tshangu. Des parents qui travaillent vers le centre-ville de Kinshasa se voient obligés d'arriver à leur lieu de travail en retard. Même situation pour ceux qui exercent les activités commerciales à la Gombe ou dans d'autres centres commerciaux situés dans le centre-ville de Kinshasa.

Des usagers de cette artère lancent ainsi un cri de détresse à l'endroit des autorités en leur demandant de faire en sorte que ces travaux puissent être lancés sans tarder et qu'ils soient exécutés avec diligence.

" Nous saluons l'initiative de construire le saut-de-mouton à Debonhome pour pallier les embouteillages. Cependant, nous déplorons que ces travaux ne soient toujours pas lancés alors que le lieu a été encerclé il y a presque un mois passé. Ce qui nous expose à des embouteillages à tout moment", s'est plaint un parent interrogé près de l'église Shekinah Tabernacle.

Des analystes abordés pensent que l'entreprise de construction qui a gagné ce marché devrait y aller graduellement. Cette entreprise devrait, expliquent-ils, attendre de terminer d'abord les travaux du saut- de-mouton au croisement de l'avenue Libération avec le boulevard du 30 juin pour entamer celle d'un autre coin de la capitale.

En plus de celui de Debonhomme, un autre saut-de-mouton sera construit, sur le boulevard Lumumba, en face du marché de la Liberté. Des agents de construction s'activent depuis le week-end dernier à encercler le lieu par des tôles. Une situation qui risque de compliquer davantage les usagers de ce tronçon routier au regard des embouteillages observés ce dernier temps dans cette partie de la capitale. Orly-Darel Ngiambukulu
CNSS : 83% des Congolais satisfaits de l’action d’Agnès Mwad Nawej
vendredi 19 juillet 2019

Le décret n°18/027 du 14 juillet 2019 portant création, organisation et fonctionnement d'un établissement public dénommé Caisse Nationale de Sécurité (...)
lire la suite
EPSP : Un complément de 25.000 FC accordé aux enseignants pour le salaire de juillet
vendredi 19 juillet 2019

Les instituteurs gérés par le Service de contrôle de la paie des enseignants (SECOPE) vont toucher, outre leurs salaires, 25.000 francs congolais (...)
lire la suite
SADC : le 4ème Sommet national sur le protocole Genre et Développement ouvre ses portes
vendredi 19 juillet 2019

Les travaux du 4ème Sommet national de la Communauté de développement des Etats de l'Afrique australe (SADC) ont ouvert leurs portes hier jeudi 18 (...)
lire la suite
L’APUKIN accorde deux semaines au Gouvernement pour répondre à toutes ses revendications
vendredi 19 juillet 2019

Silencieuse depuis l'avènement du nouveau régime, l'Association des professeurs de l'Université de Kinshasa (APUKIN) a finalement haussé le ton. Au (...)
lire la suite
L’ACOFEPE organise la 2ème édition du Trophée "Lutay Kanza"
vendredi 19 juillet 2019

L'Association congolaise des femmes journalistes de la presse écrite (ACOFEPE) organise, demain samedi 20 juillet, la remise du Trophée "Lutay (...)
lire la suite
La Tunisie ambitionne d’accueillir 20.000 étudiants africains à l’horizon 2020-2021
vendredi 19 juillet 2019

*Ce pays du Maghreb entend devenir un hub régional en matière d'enseignement et de formation. L'ambassade de Tunisie à Kinshasa, en collaboration (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting