Dernière minute :

L’Afrique que nous voulons tous : une terre d’opportunités
vendredi 24 mai 2019

(Par Neven Mimica, Commissaire Européen chargé de la Coopération Internationale et du Développement)

Transportons-nous un instant en 2063 : un siècle après le lancement de la première initiative continentale africaine (l’Organisation de l’Unité Africaine que nous commémorons aujourd’hui), l’Afrique est un continent intégré, qui récolte les fruits d’une croissance inclusive et d’un développement durable. Ce continent est pacifié et sûr. L’accès aux services sociaux de base est garanti pour tous. Les droits de l’homme, la bonne gouvernance et l’État de droit s’imposent. Sur la scène mondiale, l’Afrique est un acteur et un partenaire solide et influent.

Ce n’est pas un rêve, c’est la vision de l’Afrique que vous avez définie comme votre objectif dans l’Agenda 2063 de l’Union africaine. C’est l’Afrique que vous construisez. Une Afrique pleine d’opportunités. Une Afrique que nous voulons tous.

Déjà nous sentons le vent du changement souffler sur le continent ; des accords de paix historiques dans la Corne de l’Afrique et de la fin paisible de plusieurs régimes totalitaires à la décision d’établir une zone de libre-échange à l’échelle du continent africain... L’Afrique est un continent en plein essor.

Le cœur économique du continent bat plus vite. C’est la deuxième région avec la croissance la plus rapide du monde. Elle déborde d’énergie et de dynamisme. Elle abonde en opportunités commerciales. Les investissements augmentent rapidement.

J’ai été témoin de ce changement au cours des cinq dernières années, en tant aque Commissaire européen chargé de la coopération internationale et du développement. J’ai vu de mes propres yeux l’Afrique renforcer sa présence sur la scène mondiale. Pleine de confiance, consciente de son potentiel économique, stratégique, naturel et humain.

Faire de la vision de l’Afrique pour 2063 une réalité sera un processus long et continu nécessitant l’engagement de tous, à tous les niveaux et au-delà des frontières. Nous subirons des revers. Vous pouvez vous fier à mon expérience européenne en la matière. Mais y-a-t-il une autre voie ?

Une chose est sûre: l’Europe est un partenaire de longue date de l’Afrique et elle compte bien le rester. L’Afrique est le continent jumeau de l’Europe. Peu importe ce que vous pouvez entendre ici ou là, l’Europe est l’alliée principal de l’Afrique en matière d’affaires, son premier partenaire commercial et son principal investisseur, loin devant toutes les autres régions du monde. Nous sommes aussi convaincus qu’une Afrique plus forte est bonne pour l’Europe. Nous ne pouvons gagner qu’en renforçant nos voisins.

Cela signifie que la charité n’a pas sa place dans notre partenariat. Il s’agit de partager les risques et de stimuler le potentiel de l’Afrique pour parvenir au développement durable : ce genre de développement qui permet de maintenir le cap et d’offrir des opportunités à long terme pour tous. Ce genre de développement qui peut offrir aux entreprises africaines et européennes de nouvelles opportunités de part et d’autre de la mer Méditerranée.

C’est la raison pour laquelle l’Europe a besoin d’une Afrique d’opportunités.

La relation entre l’Afrique et l’Europe a évolué et mûri au cours des dernières années. Elle est passée d’une dépendance donateur-bénéficiaire à un partenariat d’égal à égal et elle ressemble désormais de plus en plus à une « Alliance », comme l’a indiqué le Président de la Commission Européenne, Jean-Claude Juncker, lorsqu’il a lancé en septembre 2018 la nouvelle Alliance Afrique-Europe pour des investissements et des emplois durables.

Le but ultime de l’Alliance est de stimuler les investissements et de créer des emplois, en particulier pour les jeunes Africains. Je tiens à vous rassurer : il ne s’agit pas d’une nouvelle étiquette posée sur une initiative politique. L’Alliance produira des résultats concrets sur le terrain. Les investissements que nous avons mobilisés contribueront à créer 10 millions d’emplois en Afrique au cours des cinq prochaines années.

Cette Alliance signifie également que coopérer et construire ensemble augmente les chances de trouver la solution pour notre avenir. Notre avenir commun. Ensemble, l’Afrique et l’Europe peuvent influencer l’agenda international. Ensemble, nous pouvons faire la différence. Si l’Europe rate ce rendez-vous avec l’Afrique, elle ratera son rendez-vous avec l’Histoire. Et j’ose affirmer que l’inverse est également vrai. Ne vous méprenez pas : l’Europe est votre allié naturel.

Nous mesurerons le succès de l’Alliance à notre capacité à traduire ces initiatives en changements réels et durables pour les populations sur le terrain.

Pour y parvenir, un même engagement est requis de l’Afrique comme de l’Europe. Je sais que nous serons à la hauteur de ce défi. Mais il n’y a pas de temps à perdre : 2063, c’est maintenant.
Le Kremlin commente l’incident dans le golfe d’Oman capable "d’ébranler l’économie mondiale"
lundi 17 juin 2019

"L'attaque" de deux pétroliers en mer d'Oman étant capable "d'ébranler les bases de l'économie mondiale", les accusations gratuites qui sont (...)
lire la suite
Carnet rose
lundi 17 juin 2019

Le quotidien Forum des As est heureux d'annoncer aux proches, amis et connaissances, la naissance dans la famille de son agent, Dacquin Diambaka, (...)
lire la suite
Le Salvador pour l’intégrité territoriale du Maroc
lundi 17 juin 2019

La dynamique pro respect de l'intégrité territoriale du Maroc en Amérique latine, centrale et dans les Caraïbes continue. Comme tous les (...)
lire la suite
Le président Erdogan évalue les relations avec la Chine et la Russie
lundi 17 juin 2019

Le chef de l'Etat turc Recep Tayyip Erdogan a fait savoir que de grands objectifs étaient fixés dans les relations avec la Chine. " Nous (...)
lire la suite
Erdogan : "l’ONU n’a pu trouver aucune solution à la question palestinienne"
lundi 17 juin 2019

Le président Recep Tayyip Erdogan a fait savoir qu'aucune solution n'avait été trouvée à la question palestinienne au sein de l'ONU. M. Erdogan a (...)
lire la suite
Erdogan/Méditerranée orientale : " Nous avons choisi la voie de la lutte pour nos propres intérêts, et de ne pas se contenter de regarder en silence ce qui se passe autour de nous "
lundi 17 juin 2019

Le président Recep Tayyip Erdogan a fait savoir que pour défendre les intérêts de la Turquie et de la République Turque de Chypre du Nord (RTCN) en (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Au rythme de la Cour

Dans le landerneau politique, on ne parle plus que de ça. Ça fait débat. Plus exactement, ça fait polémique. Certains crient même au scandale. Quatre de partenaires occidentaux s'en mêlent en se (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting