Dernière minute :
A TRAVERS UNE MARCHE PACIFIQUE ORGANISEE LE SAMEDI DERNIER
La Société civile du Kongo-Central s’oppose au projet de construction du pont Kinshasa-Brazzaville
lundi 20 mai 2019

A Muanda, ville côtière de la province du Kongo central, les populations s'opposent catégoriquement à la construction d'un pont reliant la ville de Kinshasa à celle de Brazzaville sur le fleuve Congo. Ce qui justifie la marche organisée par des organisations de la société civile et des partis politiques locaux samedi dernier pour réclamer plutôt la construction du port en eau profonde à Banana.

Dans un mémorandum déposé à l'administrateur du territoire à la fin de ladite marche, les manifestants demandent au Président de la République de ne pas participer au jet du pont Kinshasa-Brazzaville avant la construction du port en eau profonde de Banana. "Ce sera fatal sur le plan économique pour la province du Kongo-Central", a fait savoir Nelson Tamba, secrétaire rapporteur de la coordination de la société civile de Muanda.

DES CRAINTES A MUANDA

Il y a deux mois depuis que la RDC et Les Emirats arabes unis, à travers la firme DP World avaient signé, vendredi 23 mars à Kinshasa, la convention relative à la construction du port en eaux profondes aux larges de la cité de Banana (Kongo-Central). La RDC a attendu "plus de 150 ans", faute de financement, pour voir enfin ce projet commencer à devenir une réalité, avait souligné le vice-premier ministre des Transports et Voies de communication, José Makila Sumanda, grâce à cette convention.

En signant cet accord, le chairman de DP World, Ahmed Bin Sulayem, avait souligné l'importance du port de Banana, qui sera positionné non seulement pour la RDC, mais aussi pour toute l'Afrique de l'Ouest. "Donc le Congo deviendra un acteur majeur dans le commerce en Afrique de l'Ouest et un centre maritime important pour l'Afrique de l'Ouest. Nous sommes fiers de cette opportunité et nous pouvons nous assurer que nous sommes prêts à faire de ce projet un succès pour la République démocratique du Congo", avait-t-il poursuivi.

Il ne reste plus que la pose de la première pierre qui devrait intervenir incessamment pour voir sortir de l'Océan Atlantique, le port en eaux profondes de Banana en RDC. Voilà pourquoi à Muanda, les populations craignent qu'un second projet sur le fleuve empêche le Gouvernement de la RDC de se focaliser sur le premier combien important pour cette ville côtière du Kongo Central.

D'après les organisateurs de la marche contre la construction d'un pont sur le fleuve entre Kinshasa et Brazzaville, toutes les sociétés qui dépendent de la situation maritime risquent de fermer. "Nous allons gonfler les effectifs des chômeurs. Imaginez alors quel serait l'impact du Pont Maréchal. Que deviendront les hôteliers de Boma, Muanda et Matadi. Que deviendront l'Office congolaise de contrôle, la Société nationale d'assurances, la Douance, les Lignes maritimes congolaises"? se sont-t-ils interrogés.

PRECISIONS DE LA BAD

Il y a quelques semaines, la Banque africaine de développement (BAD) avait annoncé le début des travaux de construction du pont-route-rail Brazzaville-Kinshasa en août 2020. Les études de faisabilité sont terminées. Cet ouvrage, avait affirmé la BAD, coutera 660 millions USD. L'argent viendra de la plateforme d'investissement Africa 60 et de la BAD, avait-t-on expliqué. Près de 4 km séparent les deux villes. Ce pont permettra de relier Kinshasa au port en eau profonde de Pointe-Noire en une seule ligne ferroviaire. Rachidi MABANDU
L’envoyé nucléaire américain viendra à Séoul la semaine prochaine
lundi 19 août 2019

SEOUL, 18 août (Yonhap) -- Le représentant spécial américain pour la question nord-coréenne, Stephen Biegun, effectuera la semaine prochaine un voyage (...)
lire la suite
Aimé Nsimba et Rose Muwenge, désormais unis pour le meilleur et pour la vie
lundi 19 août 2019

"Il y a un temps pour tout", déclare la Sainte Bible, livre des Chrétiens, dans Ecclésiaste ... Ainsi, s'il y a un temps pour être célibataire, y en (...)
lire la suite
Avec 2.700 décès depuis janvier 2019, la rougeole tue plus qu’Ebola en RDC
lundi 19 août 2019

* MSF réclame une mobilisation massive de fonds et d'acteurs. Avec 2.700 décès depuis le mois de janvier, la rougeole tue plus qu'Ebola en RDC. (...)
lire la suite
Les organisations chefs de file remercient le Gouvernement pour la négociation de l’Accord de financement
vendredi 16 août 2019

Le consortium des organisations paysannes chefs de file du projet d'Appui au secteur agricole du Nord-Kivu (PASA-NK) remercie l'Exécutif (...)
lire la suite
Ebola : l’Unicef recense 1.380 orphelins des victimes de l’épidémie
vendredi 16 août 2019

L'UNICEF et ses partenaires ont enregistré 1.380 orphelins qui ont perdu soit un parent, soit les deux à cause d'Ebola, depuis le début de (...)
lire la suite
La réforme du secteur foncier s’impose
vendredi 16 août 2019

Le ministère des Affaires foncières avec l'appui du Royaume des Pays-Bas, de la MONUSCO et de l'ONU-HABITAT a réuni les experts des ministères (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting