Dernière minute :

Derrière le tour du propriétaire, l’occupation du terrain
jeudi 25 avril 2019

Heureux qui comme Fatshi rentabilise au maximum son tout premier tour de piste dans le Congo profond! Se sachant attendu - et même très attendu-, le nouveau Rais entend manifestement frapper les esprits. A l'étape de Kisangani dans la Tshopo, il a notamment inauguré un pont...dans le cadre de ses 100 jours. Pas rien sur le plan de la symbolique. Et surtout du ressenti au niveau du "peuple", façon "à peine arrivé au pouvoir, déjà des réalisations".

Ce n'est pas tout. Le chef de l'Etat assure lui-même le "service après vente" en s'adressant au peuple sous la formule : "plus rien ne sera comme avant". Exit les arrestations arbitraires, aux orties les tracasseries policières, fini le règne de l'impunité ; à bas les détournements des deniers publics, ...Et bonjour le social tous azimuts avec en toile de fond, la requalification du salaire des fonctionnaires et du solde des militaires et policiers!

Dans la langue et le langage du Congolais lambda, le message est passé. Après tout, la politique, c'est parler aux gens.

A l'évidence, Fatshi entend faire comprendre au Congo entier qu'il est l'homme de la rupture et du renouveau, connu à Limete sous le totem très années ya Tshitshi de "changement radical".

Comme il n'ignore pas qu'avec l'avènement très prochain d'un gouvernement "hybride", les dividendes politiques des actions sociales seront revendiqués par tous, il a hâte de multiplier ses propres hauts faits. En clair, pour ne pas être dilué dans le collectif inhérent à la Coalition, le Président la joue suffisamment perso de manière à marquer les réalisations de son empreinte propre et indélébile. L'enjeu politique voire politicien étant de se positionner comme l'homme par qui et surtout grâce à qui le new deal prend corps.

Comme quoi, durant ce quinquennat assez iconoclaste, ce sera "chacun pour soi, la coalition pour tous ". Pas de quoi s'en formaliser. C'est cela aussi la politique. Une affaire de calculs. José Nawej
Trente ans déjà !
vendredi 24 avril 2020

Trente ans jour pour jour depuis le mémorable "comprenez mon émotion". Ça ne rajeunit pas ceux qui, ce jeudi 24 avril 1990, étaient en capacité de (...)
lire la suite
FCC-CACH : traité de paix ou énième armistice ?
jeudi 23 avril 2020

Soudain, la tension retombe ! L'Assemblée nationale tient sa plénière ce jeudi 23 avril 2020. Le Sénat devrait suivre. Exit la guéguerre entre (...)
lire la suite
Pour l’actif et le passif…
mercredi 22 avril 2020

Vaut-il encore la peine de pérorer sur les scènes de ménage entre le FCC et le CACH? La réponse est non. Car, en matière des bisbilles entre les deux (...)
lire la suite
La sempiternelle querelle entre juristes
mardi 21 avril 2020

L'histoire, un perpétuel recommencement? Très enclin à donner raison à l'homme politique et historien athénien Thucydide qui a théorisé sur le sujet (...)
lire la suite
Ce masque qui masque et démasque
lundi 20 avril 2020

Dès ce lundi 20 avril, tout le monde avance masqué à Kinshasa. Partiellement pour cause de lutte contre le covid-19. Peu ou prou de gêne pour la (...)
lire la suite
Corona, un casse-tête kinois
vendredi 17 avril 2020

Pas besoin d'être orfèvre en économie pour savoir qu'un investissement crée plus d'emplois directs qu'indirects. A l'opposé, le covid-19 fait plus (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting