Dernière minute :
SELON LE PLAN OPERATIONNEL D’URGENCE 2019
Kasaï, Kwilu, Kwango et Lualaba : le besoin humanitaire évalué à plus de 200 millions Usd
mercredi 24 avril 2019

Les Nations unies évaluent à 201,8 millions de dollars Us l’enveloppe globale pour assurer l’assistance vitale et la protection de 1.595.058 personnes entre janvier et juin 2019. Selon le Plan opérationnel d’urgence 2019, cette enveloppe devra couvrir la région du Kasaï et les provinces de Kwilu, Kwango et Lualaba pendant cette période. Ce plan a pour but d’orienter la stratégie de réponse humanitaire à la crise dans ces provinces congolaises.

La Coordination humanitaire OCHA souligne que la stratégie vise à répondre aux trois problématiques humanitaires principales. Il s’agit de la vulnérabilité aiguë des populations, causée par la perte d’accès aux biens, services et moyens de subsistance de base. A ce point, il faut ajouter les violations du droit à la vie, à la dignité et à l’intégrité de la personne. Elle fait aussi allusion à la surmortalité, à la surmorbidité liée aux épidémies et à la malnutrition aiguë.

Cette stratégie, ainsi que les modalités de réponse et le ciblage des bénéficiaires, ont été développées en conformité avec le cadre logique du Plan de réponse humanitaire 2017-2019 pour la RD-Congo, précise le document.

Les Nations unies ont également tenu compte des trois premiers objectifs stratégiques de ce plan. « Il s’agit d’une mise à jour du précédent plan opérationnel pour la même zone, qui couvrait la période de juin à novembre 2018. Les besoins prioritaires ont été définis sur base de l’analyse des conditions de vie des populations affectées et de la tendance d’évolution dans les prochains mois, en lien avec les activités d’assistance humanitaire déjà en cours», précise la source.

 Ce plan vise à apporter une réponse humanitaire immédiate aux personnes affectées dans les zones évaluées prioritaires en s’appuyant sur une approche axée sur les droits qui remonte à la Déclaration universelle des droits de l’homme, et en particulier au droit de vivre dans la dignité. Il s’agit d’actions qui, dans un temps restreint, contribuent à minimiser ou à éviter la perte de vies, les blessures corporelles et psychologiques ou les menaces directes à la population et qui protègent leur dignité.

Le plan opérationnel relève que depuis octobre 2018, on constate une arrivée massive de ressortissants congolais retournés et expulsés d’Angola. Les statistiques officielles que présente le document font état de plus de 373 00011 personnes retournées et expulsées d’Angola entrées par les postes frontaliers situés dans les provinces du Kasaï, Kasaï Central, Kwango et Lualaba. Il s’agit en majorité de jeunes à risque. Ce qui équivaut à renforcer leur prise en charge et envisager d’autres interventions de résilience. Sans cette stratégie, cet afflux continuel de personnes venues d’Angola risque d’aggraver le niveau de pauvreté générale de la population d’accueil. Et cela risque aussi d’entraîner une détérioration de la sécurité alimentaire et de générer des tensions communautaires.

C’est ainsi que la coordination humanitaire a besoin de 201,8 millions USD pour financer la mise en œuvre de ce Plan Opérationnel, sans lesquels 1 595 058 personnes resteront sans assistance dans une situation humanitaire critique. « Ce financement est particulièrement urgent étant donné le manque de ressources pré-positionnées pour une réponse rapide ».

D’après le Plan d’urgence 2019, la coordination stratégique et opérationnelle de sa mise en œuvre sera assurée à travers le pôle régional de Kananga. Car ce dernier couvre toute la région du Kasaï, les provinces de Kwilu, de Kwango etde Lualaba ». Dina BUHAKE
Légère hausse des prix de certaines denrées de première nécessité
lundi 20 mai 2019

Il a été observé au cours de la semaine du 13 au 18 mai dernier, une inflation consécutive à la légère hausse des prix de certaines denrées de première (...)
lire la suite
"Plus fortes", vision de la Fondation de Denise Nyakeru Tshisekedi pour soutenir les Congolaises
lundi 20 mai 2019

"Plus fortes", c'est le slogan de la vision de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi, une initiative de la Première Dame de la RDC. Le lancement (...)
lire la suite
DYNAFEC, une plate-forme pour promouvoir la participation politique de la femme en RDC
lundi 20 mai 2019

Les activités de la Dynamique nationale des femmes candidates (DYNAFEC) de la République démocratique du Congo (RDC) étaient lancées à Kinshasa le (...)
lire la suite
La Société civile du Kongo-Central s’oppose au projet de construction du pont Kinshasa-Brazzaville
lundi 20 mai 2019

A Muanda, ville côtière de la province du Kongo central, les populations s'opposent catégoriquement à la construction d'un pont reliant la ville de (...)
lire la suite
L’Apôtre Michel Marvane : "Le sang de Jésus versé, la panacée pour accomplir la volonté divine, vaincre la maladie, malédiction et ouvrir la place au ciel"
lundi 20 mai 2019

L'Église Pierre Angulaire à Moulaert dans la commune de Bandalungwa, a tiré les rideaux de son séminaire de 3 jours par un culte spécial, hier (...)
lire la suite
Des policiers démantèlent des marchés pirates qui écument les artères de Kinshasa
jeudi 16 mai 2019

Les éléments de la Police nationale congolaise procèdent depuis le mardi 14 mai dernier à la destruction de tous les marchés pirates qui écument (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Le 17 mai ou un impératif mémoriel

Un coup d'œil dans le rétroviseur pour s'arrêter au 17 mai 2019. Le tout premier 17 mai post-Présidences Kabila Père et Fils. A la veille de cette date, quelques interrogations ont fusé sur la (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting