Dernière minute :

Bruxelles : les leaders de Lamuka ont démarré leur réunion sans Katumbi
vendredi 22 mars 2019

L'avenir de la coalition Lamuka se décide à Bruxelles. Réunis hier jeudi 21 mars dans la capitale belge, les ténors de cette plateforme ont tenu leur toute première séance en l'absence de Moïse Katumbi, l'une de principales figures de cette plateforme électorale qui a soutenu la candidature de Martin Fayulu à la présidentielle du 30 décembre 2018.

Cette rencontre s'est toutefois déroulée dans la sérénité, les principaux leaders (Jean-Pierre Bemba, Martin Fayulu, Adolphe Muzito, Antipas Mbusa Nyamwisi, Freddy Matungulu et Mamie Ngulu) ayant répondu présent, précise un participant à la réunion. En voyage, Moïse Katumbi s'est fait, lui, représenté par son conseiller, Me Luzolo.

Selon Francis Kalombo, le porte-parole du président national d' ''Ensemble pour le changement'', l'absence de Moïse Katumbi n'a pas à être interprétée comme un boycott, d'autant que la plateforme est très soudée.

Si l'ancien Gouverneur du Katanga n'a pas répondu à la première séance, c'est tout simplement parce qu'il a un agenda chargé, a fait remarquer Francis Kalombo. Une fois de retour à Bruxelles, il va participer à la suite des travaux, une autre réunion étant d'ailleurs convoquée pour le 24 mars prochain, a-t-il révélé.

"Au fait, il est là, mais sans être là. Mais, nous espérons bien que, demain, il sera là… Mais, il est là", a brièvement lâché Jean-Pierre Bemba Gombo, répondant à une question de la presse, au terme de la réunion.

LES NEGOCIATIONS AVEC FATSHI, PAS A L'ORDRE DU JOUR

L'ancien vice-président de la République Démocratique du Congo a profité de l'occasion pour fixer l'opinion sur une démarche qu'aurait entreprise Félix Antoine Tshisekedi pour associer les porte-étendards de la coalition Lamuka à la gestion du pouvoir. Le ''chairman'' du MLC a déclaréà ce propos qu'il n'est pas au courant d'une quelconque main tendue.

Si prétendue négociation il y a, "ce n'est pas encore à l'ordre du jour", a rétorqué Jean-Pierre Bemba Gombo. Interrogé alors sur la dernière déclaration du président Français, Emmanuel Macron, qui avait appelé Félix Tshisekedi à une ouverture envers Martin Fayulu, le président national du MLC estime que ''c'est son point de vue''.

"Ça j'ai entendu, j'ai lu ça. Je pense que c'est une position que le président français a donnée. C'est quelque chose que lui pense être une solution. Mais nous allons nous déterminer d'ici demain ou demain soir",a martelé Jean-Pierre Bemba, précise 7sur7.cd, un site d'informations local.

LE CURSEUR SUR L'AVENIR DE LAMUKA

Au cours des assises de Bruxelles en effet, les participants ont mis le curseur sur l'avenir de la coalition électorale Lamuka. Selon Freddy Matungulu, ces travaux sont censés donner des nouvelles orientations à cette plateforme, créée pour les élections générales du 30 décembre dernier.

"Aujourd'hui, nous avons évalué ensemble ce que nous avons fait depuis la création de la coalition. Nous avons aussi discuté sur la situation politique en cours. Demain, nous poursuivrons nos échanges sur le passé de Lamuka, sur son avenir et sur quelle position à prendre face à la grave crise politique qui secoue notre pays", a précisé Freddy Matungulu, abordé par la radio Top Congo. Yves KALIKAT
Les élus AFDC-A ont sept jours pour clarifier leur position
mardi 16 juillet 2019

* Fort de ses troupes, le Sénateur du Sud-Kivu entend constituer une troisième force au sein de la Majorité. Le Front Commun pour le Congo (FCC) (...)
lire la suite
Exclusion de l’AFDC-A de Bahati du FCC : vers la reconfiguration de la majorité parlementaire !
mardi 16 juillet 2019

Après sa suspension à durée indéterminé synonyme d'exclusion du FCC du Raïs Joseph Kabila, l'AFDC-A de Modeste Bahati Lukwebo acquiert son (...)
lire la suite
Le président de l’Union des Jeunes katangais relâché depuis hier
mardi 16 juillet 2019

Le président de l'Union des Jeunes Katangais (UJK), Paul Mwenz a été relâché hier lundi 15 juillet après son interpellation à Lubumbashi et son (...)
lire la suite
Sankuru : l’élection du gouverneur confirmée pour le 20 juillet
mardi 16 juillet 2019

L'élection du gouverneur du Sankuru aura bel et bien lieu le samedi 20 juillet, suivant le calendrier modifié de la Commission électorale nationale (...)
lire la suite
Le parquet militaire présente un nouveau suspect au Tribunal
mardi 16 juillet 2019

Le procès du meurtre des experts de l'Onu se poursuit. Le ministère public a présenté à cet effet un nouveau suspect Marcel Tshiebwe, au cours de (...)
lire la suite
Le président F.Tshisekedi et le péril militaire à l’Est : l’impératif d’une contreinsurgence mixte
mardi 16 juillet 2019

Le Président F.Tshisekedi a récemment réalisé une tournée de réconfort en Ituri, qui a été appréciée. Mais, son départ a été immédiatement suivi d'un (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting