Dernière minute :

La DGM va octroyer des visas d’entrée à tout étranger d’origine congolaise
mardi 19 février 2019

Bonne nouvelle pour les Congolais d'origine ayant acquis d'autres nationalités. Ils vont désormais rentrer facilement au pays de leurs ancêtres, sans avoir à remplir trop de formalités administratives comme les étrangers. La Direction générale de migration (DGM) a, via sa décision rendue publique le 16 février, autorisé l'octroi des visas d'entrée aux postes frontières et frontaliers de la RDC à tout étranger d'origine congolaise, muni d'un passeport en cours de validité. "Ce visa sera délivré aux conditions générales d'octroi prévues par les textes légaux et réglementaires en vigueur pour une période ne dépassant pas 30 jours", précise la décision signée par le Directeur général de la DGM, Roland Kashwantale Chihoza et dont une copie est parvenue à "Forum des As". Selon cette circulaire de la DGM, la nationalité congolaise d'origine peut se prouver par "un patronyme faisant partie du patrimoine culturel congolais; la présentation d'un acte de naissance;la présentation d'un ancien passeport ou d'une ancienne pièce d'identité congolaise;tout autre document faisant foi. " Satisfaction Cette mesure est entrée en vigueur depuis hier lundi 18 février. Toutes les compagnies aériennes ont été instruites, quant à ce, indique la présidence de la République. Nombre d'observateurs saluent la décision d'écourter la durée de délivrance de visa pour les Congolais vivant à l'étranger et ayant acquis une autre nationalité. Ceux-ci éprouvent du mal à retourner au pays, à la suite de longue durée que prennent les démarches. L'actuelle mesure est une bonne réponse aux défis migratoires et de l'emploi. Un clin d'oeil à la diaspora La RDC, pour son émergence, doit impliquer davantage sa diaspora. A travers cette décision, le nouveau leadership du pays fait un clin d'œil à ces Congolais d'origine, conscient qu'ils ont des atouts. Leur solidarité est essentielle au pays. Beaucoup d'entre eux envoient des fonds, très souvent utilisés pour répondre à des besoins de financement de la vie courante. Notamment à l'achat de biens de consommation, souvent alimentaires, et au paiement des frais de scolarité et de santé. Même si ces ressources ne viennent pas irriguer les circuits formels de production et de création de richesse, elles répondent à de vrais problèmes du quotidien. La RDC a besoin de tirer profit du retour au pays des enfants de sa diaspora. Surtout ceux qui sont formés à l'international. Ils sont armés pour apporter leur graine au développement du pays. Didier KEBONGO
Lubumbashi : Mobilisation monstre pour l’accueil de Katumbi
lundi 20 mai 2019

*Les Lushois conviés à aller accueillir l'ancien Gouverneur en tenue blanche, en signe de paix. "Lubumbashi attend son Moïse ce lundi 20 mai (...)
lire la suite
Sénatoriales : Avec 3 sièges sur 4 au Nord-Kivu et l’unique siège en jeu au Maï-Ndombe, le FCC à nouveau grand vainqueur !
lundi 20 mai 2019

*A la veille du scrutin, le sénateur Kaniki Ituome François retirait sa candidature pour dénoncer la corruption dans la province de Mai-Ndombe. Le (...)
lire la suite
Lambert Mende envisage une motion contre Basile Olongo à l’Assemblée nationale
lundi 20 mai 2019

* "Je ne peux pas être brutalisé comme ça par la police de mon pays. Je suis député d'abord. Je suis en session. Je n'ai commis aucun fait (...)
lire la suite
Tout en exprimant sa solidarité à Magunda Ilunga Masiste, invalidé par la Haute Cour
lundi 20 mai 2019

Le président et autorité morale de l'Alliance pour la Bonne Gouvernance (ABG), le député Jonathan Bialosuka Wata, demande à tous ses militantes de (...)
lire la suite
Antipas Mbusa Nyamwisi annonce son retour au pays avant le 30 juin
lundi 20 mai 2019

La décrispation de l'espace politique congolais devient de plus en plus une réalité. Après le président de Ensemble pour le changement, Moïse (...)
lire la suite
Augustin Kabuya : " Mon objectif est de travailler pour permettre à FATSHI de rempiler en 2023 "
lundi 20 mai 2019

Les chiens aboient, la caravane passe, dit un célèbre proverbe arabe. Le tout nouveau Secrétaire général de l'UDPS, Augustin Kabuya Tshilumba, fait (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Le 17 mai ou un impératif mémoriel

Un coup d'œil dans le rétroviseur pour s'arrêter au 17 mai 2019. Le tout premier 17 mai post-Présidences Kabila Père et Fils. A la veille de cette date, quelques interrogations ont fusé sur la (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting