Dernière minute :
PRESIDENT DU BUREAU PROVISOIRE DE L’ASSEMBLEE NATIONALE
Gabriel Kyungu pour un Règlement intérieur, gage des débats apaisés
mardi 29 janvier 2019

{{La plénière inaugurale de la nouvelle Assemblée nationale, issue des élections du 30 décembre 2018, s'est ouverte hier lundi 28 janvier avec pour ordre du jour, la mise en place de son bureau provisoire. Cette session extraordinaire a été présidée par le Secrétaire général de la chambre basse, Jean Nguvulu Khoji. Celui-ci, après l'appel nominal de tous les élus, a procédé à l'installation des membres du bureau provisoire. }} Gabriel Kyungu wa Kumwanza, l'élu G7 de la ville de Lubumbashi, étant le plus âgé (80 ans) de tous, a pris officiellement les rênes du Bureau provisoire, assisté de deux députés les plus jeunes de l'Assemblée, Jackson Ahuse Afingoto (26 ans) et Aminata Namasiya Bazego (25 ans). Les deux benjamins de la Chambre basse sont les élus des circonscriptions électorales respectives d'Irumu, dans la province de l'Ituri, et de Bambesa, dans le Bas-Uélé. Le président du Bureau provisoire a rappelé à l'assistance les trois principales tâches de la présente session, à savoir : " la vérification et la validation des pouvoirs; l'élaboration et l'adoption du règlement intérieur de l'Assemblée nationale; l'élection et l'installation des membres du bureau définitif de la chambre basse, conformément aux dispositions de l'article 111 de la Constitution. " S'agissant particulièrement du Règlement intérieur, le président Kyungu formule le vœu ardent que tous les députés puissent assurer le Bureau provisoire " d'une participation assidue à ses travaux, de sorte que le texte du Règlement intérieur garantisse à la Chambre des débats enrichissants et apaisés ". Antoine-Gabriel Kyungu a, en outre, exhorté les députés nationaux nouvellement élus à donner le meilleur d'eux-mêmes pour contribuer au renforcement du travail parlementaire à travers ce document en y apportant leur expertise et autre savoir-faire. La chambre basse est constituée,provisoirement, de 485 députés, dont 435 hommes et 50 femmes, alors que 15 sièges restent encore à pourvoir. A la plénière inaugurale d'hier, au total 434 députés étaient présents et 51 absents. Les 15 sièges seront pourvus en mars à l'issue des élections à Beni, Butembo et Yumbi, où le scrutin du 30 décembre avait été suspendu pour des raisons sanitaires et sécuritaires. Les recours relatifs aux contentieux des élections législatives devant la Cour constitutionnelle sont en cours jusqu'en mars. La mise en place du Bureau définitif n'interviendra qu'après la publication des résultats définitifs par la Haute cour. {{Didier KEBONGO et Mathy MUSAU}} {{ DISCOURS DE KYUNGU WA KUMWANZA ANTOINE, PRESIDENT DU BUREAU PROVISOIRE}} {{Honorables Députés et estimés collègues, }} En ce moment solennel où l'honneur m'échoit d'assurer la présidence du Bureau provisoire de l'Assemblée nationale durant cette Session extraordinaire inaugurale de la nouvelle législature, qu'il me soit permis de saluer la divine providence qui, dans sa souveraineté infinie, a jeté son dévolu sur ma modeste personne et sur celle de nos deux élus les moins âgés qui vont m'assister dans l'accomplissement de la mission que la Constitution, en son article 114, assigne à notre Bureau. Qu'il me soit également permis, au nom du Bureau provisoire, de vous réitérer nos vives et chaleureuses félicitations pour votre élection à la députation nationale. Depuis notre arrivée ici au Palais du peuple pour nous embarquer dans le navire de la troisième législature de la troisième République, nous avons bénéficié de l'accompagnement de l'Administration qui nous témoigne déjà de son dévouement et de sa collaboration. Elle mérite toutes nos sincères félicitations. {{Honorables Députés et estimés}} Le constituant a voulu que la présente Session Extraordinaire soit exclusivement consacrée à trois tâches que sont : - un, la vérification et la validation des pouvoirs ; - deux, l'élaboration et l'adoption du Règlement intérieur de l'Assemblée nationale ; - trois, enfin réfection et l'installation des membres du Bureau définitif de notre Chambre et ce, conformément aux dispositions de l'article 111 de la Constitution. S'agissant particulièrement du Règlement intérieur, je forme le vœu ardent que tous, puissiez assurer votre Bureau provisoire d'une participation assidue à ses travaux, de sorte que le texte du Règlement intérieur que nous allons produire garantisse à notre Chambre des débats enrichissants et apaisés. Je ne doute pas que vous saurez donner le meilleur de vous-même pour contribuer au renforcement du travail parlementaire à travers ce document, en y apportant votre expertise, votre savoir-faire et votre disponibilité, ce dont votre Bureau provisoire vous remercie par avance. {{Honorables Députés et estimés collègues}} Nous en avons ainsi terminé avec l'ordre du jour de notre séance. Il ne nous reste plus qu'à vous remercier pour y avoir pris part. En attendant la convocation d'une prochaine séance, la séance est levée.
Ronsard Malonda passe, les 3 propositions de lois querellées renvoyées à septembre
vendredi 3 juillet 2020

*Avec l'entérinement hier du choix des confessions religieuses par la Chambre, l'ancien secrétaire exécutif en passe de succéder à Corneille Nangaa à (...)
lire la suite
Vers la libération d’Eddy Kapend ?
jeudi 2 juillet 2020

* Des sources croisées font état d'un projet d'ordonnance devant commuer la peine de mort en peine de 20 ans de prison. Or, l'ancien Aide de camp (...)
lire la suite
Le cardinal Fridolin Ambongo en vient aux menaces !
mercredi 1er juillet 2020

« (…) Lorsqu’ils obtiendront à faire passer ce personnage à la tête de la Centrale électorale, il faudra qu’ils nous trouvent sur leur chemin » Après (...)
lire la suite
Tunda : Arrestation arbitraire
lundi 29 juin 2020

*Sylvestre Ilunga affirme que cet incident grave est de nature à provoquer la démission du Gouvernement. *Par ailleurs, il exige des sanctions (...)
lire la suite
Adolphe Muzito plaide pour le pouvoir judiciaire
vendredi 26 juin 2020

* " Il n'existe pas d'Etat de droit sans justice, ni de justice sans moyens de son indépendance ", constate le Premier ministre honoraire dans sa (...)
lire la suite
Mwilanya accuse l’Udps, Kabuya nie
jeudi 25 juin 2020

*"Trop, c’est trop ! Le FCC y réservera des réponses proportionnelles aux plans judiciaire, politique et parlementaire", promet le coordonnateur de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Une pluie de messages à la Nation

Question pour un champion : quel est ce pays d'Afrique où tout le monde s'adresse à la Nation à l'occasion de la Fête nationale ? La RDC. Ce n' aura échappé à personne. Une pluie de "messages à la (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting