Dernière minute :
PRESIDENT DU BUREAU PROVISOIRE DE L’ASSEMBLEE NATIONALE
Gabriel Kyungu pour un Règlement intérieur, gage des débats apaisés
mardi 29 janvier 2019

{{La plénière inaugurale de la nouvelle Assemblée nationale, issue des élections du 30 décembre 2018, s'est ouverte hier lundi 28 janvier avec pour ordre du jour, la mise en place de son bureau provisoire. Cette session extraordinaire a été présidée par le Secrétaire général de la chambre basse, Jean Nguvulu Khoji. Celui-ci, après l'appel nominal de tous les élus, a procédé à l'installation des membres du bureau provisoire. }} Gabriel Kyungu wa Kumwanza, l'élu G7 de la ville de Lubumbashi, étant le plus âgé (80 ans) de tous, a pris officiellement les rênes du Bureau provisoire, assisté de deux députés les plus jeunes de l'Assemblée, Jackson Ahuse Afingoto (26 ans) et Aminata Namasiya Bazego (25 ans). Les deux benjamins de la Chambre basse sont les élus des circonscriptions électorales respectives d'Irumu, dans la province de l'Ituri, et de Bambesa, dans le Bas-Uélé. Le président du Bureau provisoire a rappelé à l'assistance les trois principales tâches de la présente session, à savoir : " la vérification et la validation des pouvoirs; l'élaboration et l'adoption du règlement intérieur de l'Assemblée nationale; l'élection et l'installation des membres du bureau définitif de la chambre basse, conformément aux dispositions de l'article 111 de la Constitution. " S'agissant particulièrement du Règlement intérieur, le président Kyungu formule le vœu ardent que tous les députés puissent assurer le Bureau provisoire " d'une participation assidue à ses travaux, de sorte que le texte du Règlement intérieur garantisse à la Chambre des débats enrichissants et apaisés ". Antoine-Gabriel Kyungu a, en outre, exhorté les députés nationaux nouvellement élus à donner le meilleur d'eux-mêmes pour contribuer au renforcement du travail parlementaire à travers ce document en y apportant leur expertise et autre savoir-faire. La chambre basse est constituée,provisoirement, de 485 députés, dont 435 hommes et 50 femmes, alors que 15 sièges restent encore à pourvoir. A la plénière inaugurale d'hier, au total 434 députés étaient présents et 51 absents. Les 15 sièges seront pourvus en mars à l'issue des élections à Beni, Butembo et Yumbi, où le scrutin du 30 décembre avait été suspendu pour des raisons sanitaires et sécuritaires. Les recours relatifs aux contentieux des élections législatives devant la Cour constitutionnelle sont en cours jusqu'en mars. La mise en place du Bureau définitif n'interviendra qu'après la publication des résultats définitifs par la Haute cour. {{Didier KEBONGO et Mathy MUSAU}} {{ DISCOURS DE KYUNGU WA KUMWANZA ANTOINE, PRESIDENT DU BUREAU PROVISOIRE}} {{Honorables Députés et estimés collègues, }} En ce moment solennel où l'honneur m'échoit d'assurer la présidence du Bureau provisoire de l'Assemblée nationale durant cette Session extraordinaire inaugurale de la nouvelle législature, qu'il me soit permis de saluer la divine providence qui, dans sa souveraineté infinie, a jeté son dévolu sur ma modeste personne et sur celle de nos deux élus les moins âgés qui vont m'assister dans l'accomplissement de la mission que la Constitution, en son article 114, assigne à notre Bureau. Qu'il me soit également permis, au nom du Bureau provisoire, de vous réitérer nos vives et chaleureuses félicitations pour votre élection à la députation nationale. Depuis notre arrivée ici au Palais du peuple pour nous embarquer dans le navire de la troisième législature de la troisième République, nous avons bénéficié de l'accompagnement de l'Administration qui nous témoigne déjà de son dévouement et de sa collaboration. Elle mérite toutes nos sincères félicitations. {{Honorables Députés et estimés}} Le constituant a voulu que la présente Session Extraordinaire soit exclusivement consacrée à trois tâches que sont : - un, la vérification et la validation des pouvoirs ; - deux, l'élaboration et l'adoption du Règlement intérieur de l'Assemblée nationale ; - trois, enfin réfection et l'installation des membres du Bureau définitif de notre Chambre et ce, conformément aux dispositions de l'article 111 de la Constitution. S'agissant particulièrement du Règlement intérieur, je forme le vœu ardent que tous, puissiez assurer votre Bureau provisoire d'une participation assidue à ses travaux, de sorte que le texte du Règlement intérieur que nous allons produire garantisse à notre Chambre des débats enrichissants et apaisés. Je ne doute pas que vous saurez donner le meilleur de vous-même pour contribuer au renforcement du travail parlementaire à travers ce document, en y apportant votre expertise, votre savoir-faire et votre disponibilité, ce dont votre Bureau provisoire vous remercie par avance. {{Honorables Députés et estimés collègues}} Nous en avons ainsi terminé avec l'ordre du jour de notre séance. Il ne nous reste plus qu'à vous remercier pour y avoir pris part. En attendant la convocation d'une prochaine séance, la séance est levée.
Chronique d’une saison hier à la Cité de l’UA
mardi 21 mai 2019

Le lundi 20 mai aura étéun jour particulièrement riche en événements, voire en informations. A l'invitation de la Direction de Communication de la (...)
lire la suite
Primature:Ilunga Ilunkamba ?
lundi 20 mai 2019

* A l'issue de la rencontre entre le chef de l'Etat et le corps diplomatique, le nom du DG de la SNCC est de plus en plus cité. Mais la "surprise (...)
lire la suite
Martin Fayulu appelé à constituer sa propre base !
jeudi 16 mai 2019

* D'ores et déjà, des observateurs estiment que le leader de l'Ecide doit rentabiliser l'effervescence actuelle en sa faveur, en tenant compte des (...)
lire la suite
* Reçu hier par Félix Tshisekedi, Renier Nijskens a annoncé la réactivation du reste de l’enveloppe budgétaire alloué à la coopération.
mercredi 15 mai 2019

* Reçu hier par Félix Tshisekedi, Renier Nijskens a annoncé la réactivation du reste de l'enveloppe budgétaire alloué à la coopération. Il souffle (...)
lire la suite
FATSHI prône un contrat-programme entre le Gouvernement central et les Gouverneurs de provinces
mardi 14 mai 2019

*Cette feuille de route permettrait au chef de l'Etat de mieux sanctionner la gouvernance des exécutifs provinciaux après chaque évaluation (...)
lire la suite
Vital Kamerhe interpelle, l’Assistant logistique au Cabinet du chef de l’Etat se défend
lundi 13 mai 2019

La nomination du Directeur des opérations de l'aviation présidentielle est loin de faire l'unanimité. Prise par l'Assistant logistique au Cabinet du (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Les actes d’abord !

Pas la peine d'épiloguer sur le profil du tout premier Premier ministre de l'ère FATSHI. Son pedigree plaide pour lui. Plus fondamentalement, ce n'est sans doute pas sur ce terrain-là que la (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting