Dernière minute :
PROCESSUS ELECTORAL
Sept ONGD contre l’expulsion du Représentant de l’UE !
lundi 31 décembre 2018

{{« …les 7 dénoncent fermement la mesure inopportune et impopulaire prise par le gouvernement congolais demandant au Conseil européen de rappeler M. Bart Ouvry, chef de la Délégation de l’UE en RDC, et ce, à deux jours de la tenue des élections reportées au 30 décembre 2018 par la CENI…les 7 craignent un chaos généralisé à l’issue des élections prévues en RDC dès lors que par sa mesure, le gouvernement réaffirme son manque de volonté politique d’en organiser conformément aux standards de l’ONU… ». }} Telle est la substance de la communication faite vendredi dernier dans la salle des conférences « Bazana Edadi » au siège de la VSV, avenue Bongandanga à Kinshasa-Kasa-Vubu par les leaders de 7 ONGD « Organisation non gouvernementale de défense des droits de l’homme » sur l’expulsion par le gouvernement congolais de l’Ambassadeur Bart Ouvry, chef de la Délégation de l’UE en RDC. Du reste, les 7 rejettent avec force cette mesure tout en demandant expressément à l’Exécutif de revenir à la raison, c’est-à-dire au retour de l’expulsé, sans autre forme de procès. Ces 7 ONGD qui dénoncent et désapprouvent cette décision de renvoi sont la « Voix des sans voix pour les droits de l’homme » (VSV), l’ « Association congolaise pour l’accès à la justice » (ACAJ), les « Amis de Nelson Mandela pour la défense des droits l’homme (ANMDH), la «Nouvelle Société civile congolaise « (NSCC), la « Cause rurale ASBL » (CR), le « Cadre permanent de concertation de la femme congolaise » (CAFCO) et la « Ligue congolaise pour la défense, la promotion et la vulgarisation des lois et droits de l’homme en milieu rural » (LIDEPROV). Pour ces 7 ONGD, par cette mesure, le gouvernement congolais vient de prouver une fois pour toutes sa tolérance et le soutien à l’impunité des auteurs des violations des droits de l’homme et d’entraves au processus électoral contre les quels la Justice congolaise ne fait rien du tout. Ce que, aux yeux de ces ONGD, combat justement l’UE par son train des mesures des sanctions individuelles contre des personnalités congolaises. D’où, les 7 ONGD sont convaincues qu’aucun motif ni prétexte ne peut justifier cette mesure d’expulsion contre les Représentant de l’UE en RDC, l’Ambassadeur Bart Ouvry mais porte plutôt un grave préjudice à la population congolais de dans son ensemble. Les 7 ne comprennent pas cette mesure d’autant plus que l’UE s’était engagée à revoir ces sanctions après les élections d’hier 30 décembre 2018. Les 7 ONGD conseillent au gouvernement congolais tout comme à la CENI d’éviter des bras de fer inutiles avec l’UE et même avec d ‘autres partenaires internationaux traditionnels de la RDC mais au contraire de tout mettre en œuvre pour un meilleur aboutissement du processus électoral, souhait de tout Congolais qui attend l’organisation des élections réellement apaisées, transparentes et crédibles se déroulant dans le strict respect des droits et libertés fondamentaux. Au chapitre des recommandations, les 7 demandent au Gouvernement de privilégier et d’encourager les bonnes relations diplomatiques avec tous les pays qui, depuis la nuit des temps, contribuent au développement de la RDC dans divers secteurs vitaux comme les infrastructures ou les aides bi ou multilatérales dont les Congolais sont les premiers bénéficiaires. Le gouvernement doit aussi tout faire pour l’organisation des élections réellement apaisées, transparentes et crédibles, ce qui épargnerait cette fois-ci la RDC des ces violations des droits de l’homme dénoncées par les 7 ONGD et de voir, ipso facto le Conseil européen lever enfin les sanctions ciblées qui pèsent sur ces personnalités congolaises. Ce n’est pas tout, en termes des recommandations. Les 7 ONGD prie le gouvernement de mener une enquête indépendante et crédible sur les violations graves et massives des droits de l’homme sans oublier les entraves au processus électoral qui justifient les sanctions de l’UE en question contre les personnalités congolaises. Les 7 ONGD étaient représentées dans la salle des conférences « BAZANA EDADI » par le politologue Rostin Manketa Nkwahata, directeur exécutif de la VSV, de Me Georges Kapiamba, Président d’ACAJ, de Robert Ilunga Numbi, directeur exécutif des « Amis de Nelson Mandela » (ANMHDH), de Jonas Tshiombela Kabiena, coordonateur de la NSCC, de Pélagie Makiedika Ibanda, coordonnatrice de « Cause rurale » (CR), de Mme Rose Mutombo Kiese, Présidente du CAFCO et de Valentin Mbalanda, coordonnateur de LIDEPROV « Ligue congolais pour la défense, la promotion et la vulgarisation des lois et droits, de l’homme en milieu rural ». {{ KANDOLO M.}}
Kagame et Museveni signent la paix de braves à Luanda
jeudi 22 août 2019

Le Chef de l'Etat rwandais, Paul Kagame et son homologue ougandais Yoweri Kaguta Museveni, ont signé un mémorandum d'entente portant normalisation (...)
lire la suite
" Cas Bahati " : La fédération de l’AFDC-A Sud-Kivu épingle Néhémie Mwilanya
jeudi 22 août 2019

Aux yeux de la fédération de l'AFDC-A Sud-Kivu, la " crucifixion " de Modeste Bahati Lukwebo a un concepteur et metteur en scène : Néhémie Mwilanya. (...)
lire la suite
Ouverture de la Table ronde sur la gratuité de l’enseignement de base en Rdc
jeudi 22 août 2019

*D'ores et déjà, le Gouvernement exige le remboursement des frais perçus par des chefs d'établissements scolaires publics. C'est confirmé. Il (...)
lire la suite
83 étudiants Congolais attendus en Chine
mercredi 21 août 2019

Une bonne nouvelle pour les étudiants et chercheurs Congolais. Le nombre de bourses d'études qu'accorde la Chine à la RDC passe de 50 à 83 pour (...)
lire la suite
Emmanuel Shadary : 80% de nouvelles figures
mercredi 21 août 2019

*Quant au FCC, Néhémie Mwilanya rassure qu'une part importante sera réservée aux femmes et à la jeunesse. Le quota réservé au Parti du peuple pour la (...)
lire la suite
Richard Muyej octroie des bourses d’études à 30 lauréats de l’Exetat 2018-2019
mercredi 21 août 2019

Déterminé à faire de l'éducation l'une des priorités de son programme, le Gouverneur de la province de Lualaba, Richard Muyej Mangez a remis des (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Compromis à…l’africaine

Happy end à Khartoum ! Représentants des forces vives et hauts gradés soudanais ont fini par trouver un modus vivendi. Le Conseil souverain, instance dirigeante de la transition a été mise en place (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting