INCENDIE DU DEPOT DU MATERIEL ELECTORAL DE LA CENI A LA GOMBE
Le FCC soupçonne le camp du candidat de "Lamuka"
vendredi 14 décembre 2018

Dans un communiqué de presse hier, le coordonnateur de la méga coalition de soutien à la candidature de Ramazani Shadary invite les autorités compétentes à assumer leurs responsabilités.

Des milliers de machines à voter, des urnes et des isoloirs sont partis en fumée, dans un incendie qui a ravagé hier jeudi 13 décembre, l’entrepôt central de la CENI (Commission électorale nationale indépendante (CENI), sis avenue ex-Haut- Commandement, dans la commune de la Gombe. Selon des témoins, les flammes ont commencé vers 2 heures du matin, pour s’éteindre finalement aux environs de 6 heures. Jusque tard hier, les causes du drame n’étaient pas encore connues.

Cependant, côté FCC (Front commun pour le Congo), la méga plateforme électorale initiée par le Président Joseph Kabila, on soupçonne le camp de l’opposant Martin Fayulu, candidat commun de la plateforme "Lamuka", créée en novembre dernier à Genève. Dans un communiqué de presse signé hier par son coordonnateur Me Néhémie Mwilanya, le FCC rappelle sa conférence de presse du 3 décembre, au cours de laquelle il dénonçait ce qu’elle avait qualifié d’apologie de la violence, du candidat de l’Opposition Martin Fayulu.
Par la bouche de son coordonnateur, la méga coalition électorale de soutien à Emmanuel Ramazani Shadary, note que pendant la campagne électorale en cours, l’offre du ticket "Lamuka" se résume en une invitation à la destruction du matériel électoral. Ce, dans le but d’empêcher que le scrutin tant attendu se tienne effectivement dans les échéances prévues. C’est-à-dire le 23 décembre en cours.
En même temps qu’il condamne avec véhémence, tout ce qui s’apparenterait à la politique de violence et de terre brûlée, le FCC invite les dirigeants du pays, à quelque niveau de responsabilité, de prendre le taureau par les cornes. Car, souligne la même plateforme électorale, le souci majeur de tous les Congolais est de voir le processus électoral en cours, aboutir dans la paix. Ci-dessous, le texte intégral dudit communiqué de presse. Grevisse KABREL

Malgré quelques problèmes logistiques, les Congolais ont voté
lundi 31 décembre 2018

Hier dimanche 30 décembre, les Congolais – exceptés ceux de Beni, Butembo, au Nord Kivu et de Yumbi (Maï-Ndombe) étaient allés aux urnes pour choisir (...)
lire la suite
Victime des tripatouillages aux législatives, Emery Okundji appelle ses électeurs au calme
lundi 31 décembre 2018

Le Rassemblement Kasa-Vubu, dirigé par Joseph Olenghankoy, crie au scandale à l’issue des scrutins d’hier dimanche 30 décembre.Selon des sources, ce (...)
lire la suite
Pour Néhémie Mwilanya, Joseph Kabila a sauvé la démocratie
lundi 31 décembre 2018

Peu avant les élections d’hier 30 décembre, Néhémie Mwilanya Wilondja a donné une interview dans laquelle il dégage les "ressorts" de la démarche de (...)
lire la suite
Joseph Kabila rassure une après élection apaisée
lundi 31 décembre 2018

Il reste serein malgré des tensions qui présagent un climat malsain après le vote d’hier dimanche 30 décembre. Au cours d’une interview donnée aux (...)
lire la suite
Joseph Kabila : « Il s’agit pour nous d’un effort visant à soustraire notre pays des ingérences étrangères »
lundi 31 décembre 2018

Dans un discours lu à la Radiotélévision nationale, RTNC, le Président Joseph Kabila a présenté ses vœux 2019 à la nation. Exceptionnellement, le Raïs (...)
lire la suite
Elections : CAFCO a déployé 300 médiatrices électorales sur terrain
lundi 31 décembre 2018

Le Cadre permanent de concertation de la femme congolaise (CAFCO) a déployé pour les élections qui se sont tenues hier 30 décembre, 300 médiatrices (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting