CANDIDAT A LA DEPUTATION NATIONALE POUR LE DISTRICT DE FUNA
Laurent Munzemba : "Je postule pour mieux contrôler le Gouvernement"
vendredi 14 décembre 2018

Militant de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), Laurent Munzemba est candidat à la députation nationale pour la circonscription de la FUNA. Originaire du Bandundu, ce cadre de MGT, une entreprise privée œuvrant au port de Matadi, a dû démissionner de ses fonctions pour s’adonner à la campagne électorale, sous les couleurs du Cap vers le Changement (CACH), coalition portée à bras-le-corps par le ticket Félix Tshisekedi - Vital Kamerhe. A ’’Forum des As’’, le candidat 514 se dévoile.

Qu’est-ce qui vous a poussé à postuler ?
J’ai été poussé à présenter ma candidature lorsque j’ai vu comment la RDC, mon pays, est en train de tomber trop bas. J’ai estimé qu’il ne valait plus la peine de continuer à se plaindre, à protester à partir du salon ou en se ruant sur les réseaux sociaux (facebook, twitter…) où on débite n’importe quoi, sans pour autant résoudre les problèmes. Je suis désormais d’avis que la meilleure façon de participer au changement de notre pays, c’est de s’engager sur le terrain et de se battre pour notre propre pays à travers les institutions de la République. C’est pour cette raison que j’ai décidé de me lancer dans la politique active, plus particulièrement en tant que candidat de l’opposition (UDPS).
Pourquoi avez-vous préféré postuler à la députation nationale ?
Ce qui me convenait le plus, c’était de postuler aux législatives nationales. Quand j’ai regardé les trois scrutins prévus le 23 décembre, j’ai trouvé que me lancer à la présidentielle, c’était trop oser. La députation provinciale semble trop petite pour moi. Or, je ne veux pas entrer en politique par une voie aussi petite. Mais, postuler à la députation nationale me convient bel et bien. J’estime qu’à ce niveau j’aurai accès à la légitimité dont j’ai besoin.

Pourquoi avoir alors choisi la circonscription de Funa ?
Premièrement, parce que c’est ma circonscription. Deuxièmement, parce que j’ai une histoire avec les communes de cette circonscription : Ngiri-Ngiri, Kalamu, Makala, Bumbu, Selembao, et Bandal où j’ai étudié, précisément à l’Institut Salongo.
Une fois élu, que pensez-vous apporter de plus à la population de votre circonscription ?
Je viens postuler, parce que ceux que nous avions votés les années précédentes nous ont déçus. Certains se sont lancés, parce qu’ils pensaient qu’ils allaient vite devenir riches. Moi, je vais être un député qui fera vraiment son travail et mon premier cheval de bataille sera, non pas de voter des lois, mais de contrôler le Gouvernement pour que l’intérêt de la population ne soit pas sacrifié.
Propos recueillis par Christelle Gibemba et Tania Mubuadi

Malgré quelques problèmes logistiques, les Congolais ont voté
lundi 31 décembre 2018

Hier dimanche 30 décembre, les Congolais – exceptés ceux de Beni, Butembo, au Nord Kivu et de Yumbi (Maï-Ndombe) étaient allés aux urnes pour choisir (...)
lire la suite
Victime des tripatouillages aux législatives, Emery Okundji appelle ses électeurs au calme
lundi 31 décembre 2018

Le Rassemblement Kasa-Vubu, dirigé par Joseph Olenghankoy, crie au scandale à l’issue des scrutins d’hier dimanche 30 décembre.Selon des sources, ce (...)
lire la suite
Pour Néhémie Mwilanya, Joseph Kabila a sauvé la démocratie
lundi 31 décembre 2018

Peu avant les élections d’hier 30 décembre, Néhémie Mwilanya Wilondja a donné une interview dans laquelle il dégage les "ressorts" de la démarche de (...)
lire la suite
Joseph Kabila rassure une après élection apaisée
lundi 31 décembre 2018

Il reste serein malgré des tensions qui présagent un climat malsain après le vote d’hier dimanche 30 décembre. Au cours d’une interview donnée aux (...)
lire la suite
Joseph Kabila : « Il s’agit pour nous d’un effort visant à soustraire notre pays des ingérences étrangères »
lundi 31 décembre 2018

Dans un discours lu à la Radiotélévision nationale, RTNC, le Président Joseph Kabila a présenté ses vœux 2019 à la nation. Exceptionnellement, le Raïs (...)
lire la suite
Elections : CAFCO a déployé 300 médiatrices électorales sur terrain
lundi 31 décembre 2018

Le Cadre permanent de concertation de la femme congolaise (CAFCO) a déployé pour les élections qui se sont tenues hier 30 décembre, 300 médiatrices (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting