Dernière minute :
A QUELQUES 90 JOURS DE LA TENUE DES ELECTIONS
La Ceni réceptionne un premier lot de 17.944 isoloirs
mercredi 19 septembre 2018

{{La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a réceptionné, hier mardi 18 septembre, un premier lot de 17.944 isoloirs sur plus de 100.000 attendus, avant la tenue des élections, le 23 décembre prochain. Le déchargement symbolique de ces outils a été fait par le Vice-président Norbert Basengezi, en présence de quelques membres de l’Assemblée plénière, aux entrepôts centraux de la Ceni, situés sur l’avenue Haut commandement, dans la commune de la Gombe. }} Bien adaptés pour garantir le secret du vote de chaque électeur, ces isoloirs ont été acheminés de Matadi à Kinshasa par 10 véhicules conteneurs.A en croire le rapporteur de la Ceni, Jean-Pierre Kalamba, l’arrivée de ces isoloirs doit mettre fin au doute sur la date du 23 décembre. « A chaque jour qui passe, quelque chose bouge sur le terrain. Aujourd’hui, nous venons de recevoir officiellement les dix premiers conteneurs d’une des quincailleries électorales, à savoir l’isoloir tant réclamé pour le secret de vote. Derrière ce geste, autant des conteneurs vont venir jusqu’à atteindre au moins 420 à éparpiller sur l’ensemble du territoire national. » {{CAP SUR LE DEPLOIEMENT DES KITS}} Cette réception intervient bien avant le temps prévu par le calendrier électoral, précise-t-il. « Aujourd’hui le 18 septembre, nous ne possédons pas encore les listes définitives des candidats. Après les listes, on devrait avoir plus ou moins deux mois pour la standardisation des photos, c’est-à-dire les nettoyer pour les rendre presque uniformes». Pour le cas, précise le n° 2 de la CENI, nous n’avons plus besoin de tout cela. On passe déjà au déploiement de ces matériels qui nous arrivent. On va déjà avoir les kits des machines à voter et ces machines seront déployées, sans qu’on ait la configuration définitive des bureaux de vote. Cela signifie organisation, planification et prévention suivant les recommandations de la Sadc qui veut que les matériels soient déployés bien avant, au lieu d’attendre le dernier jour. » {{LES PARTIS INVITES A FORMER LEURS TEMOINS}} Cette manière de procéder, poursuit Jean-Pierre Kalamba, permet à la Ceni de faire des économies énormes, « parce que nous allons utiliser les moyens du bord : les camions, les pirogues, les motos et les vélos, au lieu d’attendre des avions qui sont coûteux et dont nous ne disposons pas. » Dans les permanences des partis et regroupements politiques, ainsi que devant les bureaux des candidats indépendants, le temps devrait être compté, a-t-il lancé. « Hier c’était 97 jours quand les experts britanniques rendaient leur rapport sur la fonctionnalité des machines. Hier à aujourd’hui, une journée est passée. Il n’y a plus donc de temps à perdre. Ceux qui veulent gagner les élections doivent aménager des cadres pour nous appeler à venir former leurs témoins et s’assurer de gagner les élections. Il faut avoir au moins 160.000 témoins. C’est donc l’heure de relire la loi, d’affûter les stratégies pour gagner les élections. La tricherie n’est pas permise avec la machine à voter. » {{105.257 MACHINES A VOTER BIENTOT A KINSHASA }} S’agissant de la machine à voter, la Ceni a annoncé la fin depuis le 13 septembre dernier, de la production, en Corée du Sud de 105.257 machines à voter destinées aux scrutins combinés directs du 23 décembre 2018. Cette nouvelle a été annoncée par les autorités de la Centrale électorale qui avaient déployé sur place, en Corée du Sud, des équipes afin de procéder aux contrôles qualitatifs et quantitatifs des machines à voter à produire et leurs accessoires. Pour le moment, l’heure est actuellement à l’acheminement de ces machines à voter et d’autres matériels électoraux des lieux de production vers les ports de débarquement que sont Mombasa (Kenya), Dar-es-Salaam (Tanzanie) et Matadi (République Démocratique du Congo). De ces ports, les différents matériels électoraux seront déployés d’abord vers les hubs principaux (Kinshasa, Lubumbashi, Kisangani, Bunia, Beni, Goma, Bukavu et Uvira), ensuite vers les hubs secondaires (Mbandaka, Gemena, Gbadolite, Kananga, Mbuji-Mayi, Lodja, Buta, Isiro, Kindu et Kalemie) avant leur déploiement vers les sites de formation et autres bureaux de vote sur le territoire national. La Ceni a lancé déjà l’opération de désengorgement de ses entrepôts au niveau des Secrétariats exécutifs provinciaux et Antennes en vue d’y dégager de l’espace nécessaire pour la réception de différents kits électoraux qui arrivent déjà en grand nombre. Le nombre attendu des machines à voter et de la quincaillerie électorale (isoloir, urne, encre indélébile, etc.) est de plus de 100.000. Ces différents outils seront également placés dans plus 80.000 bureaux votes, à travers le pays. {{MOLINA}}
Richard Muyej visite le site de relocalisation des populations vivant près des concessions minières
vendredi 21 juin 2019

Le Gouverneur de la province du Lualaba, Richard Mujey Mangez, a visité le village Solongo, dans le territoire de Lubudi, où seront relocalisées (...)
lire la suite
François Muamba salue un choix républicain
vendredi 21 juin 2019

Au lendemain du dîner politique organisé mercredi 19 juin dernier en l'honneur du président du Rassemblement Congolais pour la Démocratie, "RCD/KML", (...)
lire la suite
La coalition FCC-CACH, une chance pour consolider l’unité nationale
vendredi 21 juin 2019

Retranché dans son think tank, Jean-Pierre Kambila apporte une pierre de plus à la théorisation de la coalition FCC-CACH à l'aune des défis (...)
lire la suite
Moïse Katumbi Chapwe prend acte
jeudi 20 juin 2019

C'est en sa qualité de coordonateur de la plateforme politique LAMUKA que Moïse Katumbi a, dans une courte correspondance signée le 18 juin à (...)
lire la suite
"LAMUKA repose sur le peuple et non sur les individus" réagit le SG d’ECIDE
jeudi 20 juin 2019

Devos Kitoko, secrétaire général (SG) du parti politique ECIDE, l'un des communicateurs de LAMUKA a réagi hier au renoncement par l'un des sept (...)
lire la suite
Lamuka : vers une mort programmée ?
jeudi 20 juin 2019

La coalition Lamuka est-elle en train d'agoniser ? Les récents évènements en date poussent à le croire, au regard des incohérences et des défections (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Ces ministères-clés rangés dans la catégorie "soldes"

Dites-moi quels ministères vous négligez, je vous dirai quel type de pays et de dirigeants vous êtes. En RDC ? C'est archi-connu. Les ministères comme ceux de la Culture et des Arts, de la Recherche (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting