POUR PREVENIR D’EVENTUELS ALEAS TECHNIQUES SUR L’UTILISATION DE LA MACHINE A VOTER
Ceni : près de 30 techniciens renforcés en capacités par Miru system
mardi 11 septembre 2018

Une trentaine de techniciens de la Ceni ont été renforcés en capacité sur la prise en charge du "Touch vote system" (TVS), hier lundi 10 septembre au siège de Miru system CO., LTD, (Fabricant de la machine à voter), en Corée du Sud. Ces agents de la Centrale électorale se sont rendus à cet effet à l’usine de cette firme à son usine à Gunyo-city à San Bon-Dong, dans la province de Gyeongai, révèle un communiqué de la Ceni.

Ce séminaire est une initiative du Secrétaire exécutif national adjoint de la Centrale électorale. Il supervise la mission des experts de cette institution à Séoul.
Ce renforcement des capacités consiste principalement en une formation technique sur les différentes composantes de la "Machine à Voter" et renseigne sur la manière de prendre en charge les aléas techniques qui peuvent subvenir lors de l’utilisation de cet outil, fruit de l’intelligentsia congolaise.

L’ECLAIRAGE DE DEUX EXPERTS COREENS
A cette occasion, deux ingénieurs sud-coréens de Miru System ont facilité cette formation très technique. Il s’agit de l’ingénieur mécanique, M. CHOI SUNG KYU et de l’Ingénieur électronique, M. LEE YUN BOK qui, à tour de rôle, ont présenté la Machine à voter dans ses différents compartiments. L’explication a été si claire qu’elle a persmis aux techniciens congolais de comprendre le fonctionnement de cet appareil de manière concrète. Ils ont eu l’opportunité de dépiècer chaque partie, tout en présentant son utilité. Ils savent, dès lors, comment la machine peut jouer son rôle d’imprimante de bulletins de vote et de scanner incorporé.
Il ressort de cette formation très technique que la machine à voter fonctionne grâce à un dispositif simple, mais pratique pour que l’électeur puisse voter avec facilité et que son choix soit imprimé aussitôt le vote clôturé.
De ce fait, les ingénieurs de Miru System sont convaincus que la machine qui est en train d’être contrôlée présentement, avant d’être conditionnée pour son acheminement en RDC, sera d’une efficacité avérée, de manière à garantir la transparence du choix opéré par l’électeur. D’où, la nécessité de la tenue de cette formation en vue de minimiser les aléas techniques éventuels, pouvant survenir lors de l’utilisation de la Machine à voter sur le terrain.

SIMULATION
Voilà pourquoi un moment de pratique a été donné aux experts de la Ceni pour la bonne simulation du fonctionnement de la machine. Il a été question ici, pour chaque technicien, de démonter et de monter une machine à voter, dans une ambiance très instructive.
Les techniciens ont également constaté les différentes composantes de l’imprimante du vote. Il s’agit notamment des ports USB, des cartes mémoires, des batteries, d’un écran tactile, du GPS ainsi que de différents schémas qui constituent le Hardware de la machine.
Une autre formation sur le Software va compléter celle-ci très prochainement, afin de dissiper toutes les interrogations qui ne concernent pas la composition matérielle, mais le fonctionnement du logiciel. MOLINA

Corneille Nangaa lance la campagne électorale ce mercredi
mercredi 21 novembre 2018

L’heure a sonné. Le moment de la séduction, de la propagande et du discours politique est arrivé. La Ceni lance ce matin la campagne électorale (...)
lire la suite
La Cenco préoccupée par la sécurisation des candidats
mercredi 21 novembre 2018

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) se dit préoccupée par la sécurisation des candidats aux élections du 23 décembre. A quelques heures (...)
lire la suite
Annie Salumu : "Nous voulons faire la politique avec des actions concrètes pour l’émergence du peuple congolais"
mercredi 21 novembre 2018

Au nombre des formations politiques reconnues en RDC et particulièrement celles pilotées par des femmes, on peut compter désormais "Congo (...)
lire la suite
Le Ministère public balaye la plaidoirie de la défense
mercredi 21 novembre 2018

Le ministère public a balayé les moyens développés par les avocats de la défense. C’était au cours de l’audience de réplique hier mardi 20 novembre au (...)
lire la suite
Samy Badibanga propose d’intégrer la technologie « Blockchain »
mercredi 21 novembre 2018

Le président du regroupement politique « Les progressistes » et candidat au fauteuil présidentiel, Samy Badibanga, propose à la Commission électorale (...)
lire la suite
Sénat : le ministre de l’ESU et le Recteur sommés de s’expliquer sur les incidents de l’UNIKIN !
mercredi 21 novembre 2018

*Par ailleurs, les propositions de loi sur l’ordre des Architectes, l’ordre des Ingénieurs civils et l’ordre des Ingénieurs techniciens renvoyées à la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Ces poudrières oubliées !

Retour progressif au "calme" à l’Université de Kinshasa (UNIKIN). Ce, après des jours de vive tension qui se sont soldés notamment par la mort d’au moins deux étudiants, des policiers blessés et (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting