Dernière minute :
PRESIDENTIELLE 2018
Antoine Gizenga attend du Raïs le retour de l’ascenseur
vendredi 27 juillet 2018

{{ {(Par Martin Kilabi )} }} {{Des analyses faites par les Congolais connaissant la marche du pays depuis la première législature de 2006 font foi : le tandem Kabila-Gizenga a prouvé à suffisance que la prise et la pérennisation des acquis de la Gauche Nationaliste et Socialiste au pouvoir, par des moyens démocratiques, occupent une place de choix dans leur action politique. C'est ainsi que lors des élections présidentielles de 2006 et 2011, ils ont opté pour les liens politiques forts devant changer le social du congolais et assurer à bon escient la refondation de l'Etat congolais. }} Pour rappel, le 30 décembre 2006, le Secrétaire Général Chef du Parti Lumumbiste Unifié (PALU), le Patriarche Antoine Gizenga, fort de ses 13% obtenus au terme du 1er tour de la présidentielle, était appelé à départager Joseph Kabila sorti premier et Jean-Pierre Bemba, 2ème. Après moult négociations, le Patriarche Antoine Gizenga, en fin politique, sur base des valeurs fondamentales liées à l'unité du pays et de son peuple s'est allié à Joseph Kabila. Aux yeux du Patriarche, Joseph Kabila était le seul à avoir présenté un programme véritablement nationaliste de Gauche, en ce qu'il vise principalement la grandeur de la nation, la préservation de l'unité et de la souveraineté du peuple. Bref, l'amélioration de la situation sociale de la population. Raison pour laquelle le sémillant Antoine Gizenga a alors appelé l'ensemble des militantes et militants à porter leur choix lors de la future élection présidentielle sur Joseph Kabila. Le Patriarche avait trouvé en la personne de Joseph Kabilale le seul qui n'a pas cherché des accointances douteuses avec l'étranger au moment où les grands ténors de la droite capitaliste cachaient leur jeu d'alliance avec des puissances étrangères pas du tout préoccupées par l'intérêt du peuple congolais. Après avoir gouverné ensemble durant un quinquennat 2006-2011, Joseph Kabila et Antoine Gizenga, fiers de conduire le pays à bon port, avaient pris l'option de renouveler leurs accords pour permettre à la Gauche de conserver le pouvoir politique et continuer à regarder dans la même direction. Nul n'ignore que l'alliance avec le PALU a renforcé le pouvoir du Chef de l'Etat Joseph Kabila et l'a mis en confiance vis-à-vis du peuple et vis-à-vis de la communauté internationale. Au cours de sa communication du 23 juillet 2011, devant les militants du PALU venus en masse à Kintambo, le Secrétaire Général Antoine Gizenga avait annoncé : "En ce qui concerne la présidentielle de novembre 2011, le PALU soutiendra le Candidat Joseph Kabila Kabange, pour assurer ensemble l'indépendance et la dignité du peuple congolais, le caractère républicain et démocratique, la poursuite de la construction du pays ainsi que la refondation de l'Etat ". Ce vœu était matérialisé le 5 octobre 2011, par le renouvellement des accords entre KABILA et GIZENGA. {{SOUTENIR LE CANDIDAT DU PALU }} Les deux parties étaient représentées notamment par Adolphe Lumanu du PPRD et Godefroid Mayobo, Secrétaire Permanent de l'époque, Représentant le Secrétaire Général Chef du Parti, Antoine Gizenga. Après avoir évalué leur parcours au terme de cette deuxième législature 2011-2016, les deux partenaires ont conclu que leur bilan était largement positif sur les plans économique, politique, social, sécuritaire et stratégique. L'une des clauses des accords politiques entre Joseph Kabila et A.Gizenga stipule qu'au terme des 1er et le 2éme mandats, le premier devrait soutenir la candidature que devrait présenter le second lors des élections présidentielles prévues en 2016, reportées en 2018 par la Centrale électorale. Pour des raisons à la fois morale et de réciprocité, cela ne devrait poser aucun problème quant à l'application des prescrits de ces accords. Ainsi en application de ladite clause, et compte tenu des enjeux de l'heure, le SG Antoine Gizenga invite son complice Joseph Kabila à lui retourner l'ascenseur. Ce, au nom de l'unité de la gauche, la pérennisation du pouvoir de la Gauche et la protection des valeurs fondamentales déjà qui les ont liés à ce jour. Au PALU, on estime qu'il revient au président Joseph Kabila de prouver à la face du monde qu'il est respectueux de sa parole donnée. Au moment où le microcosme politique congolais affûte des armes pour affronter les joutes électorales qui pointent à l'horizon, l'heure est à l'unité de la Gauche, à la protection du Bloc socialiste et nationaliste. Le Secrétaire Général, Chef du Parti, Antoine Gizenga ayant annoncé, le 17 janvier 2017 et à plusieurs autres occasions que le PALU présentera sa candidature à tous les niveaux lors des élections de 2018. Il invite à cette occasion, le Président Joseph Kabila ainsi que sa famille politique à soutenir cette fois-ci le candidat Président de la République issu du PALU et ce, au nom de la réciprocité symétrique autrement appelée "{{LIKELEMBA".}}
Opposition:enfin, un compromis !
jeudi 7 novembre 2019

* Par contre, toujours pas de fumée blanche concernant le poste de Rapporteur adjoint du bureau de la Chambre basse. Après de laborieuses (...)
lire la suite
Martin Fayulu réitère son appel aux élections anticipées
mercredi 6 novembre 2019

* Contrairement à son premier schéma, le porte-étendard de LAMUKA s'efface au profit de son regroupement politique quant à la direction de l'instance (...)
lire la suite
Félix Tshisekedi et Joseph Kabila parlent des entreprises publiques et de l’accord FCC-CACH
mardi 5 novembre 2019

* Retranchés à Safari Beach, les ténors de la coalition évaluent déjà l'exécution de leur compromis. Toutes les sources crédibles dans la ville haute (...)
lire la suite
Makala : 385 détenus libérés !
lundi 4 novembre 2019

Homme de parole, le Vice-premier ministre Tunda Ya Kasende n'a pas attendu une éternité pour concrétiser ses promesses. Trente-quatre jours après (...)
lire la suite
Projet Inga III : Les dessous d’une campagne
vendredi 1er novembre 2019

Que cachent les réserves - pour ne pas dire plus - de certaines technostructures par rapport au projet Inga III ? Est-ce vrai que ce méga projet (...)
lire la suite
Jaynet Kabila à la défense !
jeudi 31 octobre 2019

Les animateurs des commissions permanentes de l'Assemblée nationale sont connus depuis hier. Du moins pour les commissions attribuées à la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Nouveau pouvoir ou pouvoir syncrétique ?

Ce n'est pas le titre d'une thèse de doctorat. Ni d'un traité des sciences politiques. Encore moins d'un essai. C'est plutôt un constat de l'alchimie politique telle qu'elle résulte de la coalition (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting