Dernière minute :
CRISE POLITIQUE EN RDC
Antonio Guterres et Moussa Faki Mahamat autour du 8 août à Kinshasa !
mercredi 18 juillet 2018

{{Confirmation est enfin faite hier à New York sur la visite un moment annulé ou reporté, à Kinshasa du duo Antonio Guterrès, secrétaire général de l'ONU et le Tchadien Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission de l'UA le 8 août prochain. Selon les informations livrées par le cabinet du secrétaire général de l'ONU, c'est le Président congolais Joseph Kabila qui a choisi cette date car elle tombe après l'opération du dépôt des candidatures pour les législatives nationales et la présidentielle qui débute ce 25 juillet, pour se terminer 14 jours plus tard le 8 août. Toutefois, selon Jeune Afrique du 16 juillet 2018, Kinshasa souhaite que la visite du secrétaire général de l'ONU et du président de la commission de l'UA ait lieu après la clôture, le 8 août, du dépôt des candidatures pour la présidentielle. }} Pour comprendre le choix par le Président Joseph Kabila de la date du 8 août pour recevoir Antonio Guterrès et Moussa Faki Mahamat, il faut revenir à la conférence de presse du Secrétaire général de l'Onu tenue dans le Palais de verre, deux jours après l'annulation par Kinshasa de la visite de ces deux hautes personnalités fixée au départ pour le mardi de la semaine dernière. Antonio Guterrès avait alors fait savoir à la presse que le Président congolais avait relancé les contacts avec le secrétaire général de l'ONU. Il avait justifié le report par le fait qu'il tenait tout d'abord à présenter son message à la nation devant le Congrès au cours duquel il va faire de fortes annonces. Guterrès avait poursuivi en indiquant que Joseph Kabila ne voulait donner l'impression que des décisions qu'il va annoncer lui ont été dictées par le Secrétaire général de l'ONU et le Président de la Commission de l'UA au cours de leur visite à Kinshasa. Ici, on rejette toute interférence de la Communauté internationale dans le processus électoral en cours. Barnabé Kikaya Bin Karubi, le conseiller diplomatique du Président Joseph Kabila l'avait rappelé à la presse pour justifier l'annulation de la visite à Kinshasa d'Antonio Guterrès et Moussa Faki Mahamat en parlant d'une visite inopportune en ce temps où le chef de l'Etat fait face aux urgences du processus électoral. Le discours de Joseph Kabila devant le Congrès est fixé à demain jeudi 19 juillet, date de la clôture de la session extraordinaire au Parlement. Le secrétaire général de l'Onu avait exprimé le vœu de voir l chef de l'Etat congolais aller dans le sens de ce qui est attendu. Au fait, qu'est ce qui est attendu ? On peut tirer la réponse dans la déclaration du secrétaire général e de l'Onu au Conseil de sécurité sur la RDC fait au cours de la même semaine. Guterrès demandait au Président congolais Joseph Kabila de faire plus que ce qui est fait à ce jour pour des élections paisibles, crédibles, inclusives. Il avait aussi évoqué le volet décrispation politique prévu dans l'Accord de la Saint-Sylvestre pour conduire à des élections ouvertes à tous mais qui bat de l'aile. Dans l'entretemps, en RDC un autre débat fait rage à ce jour. Il s'agit du probable 3ème mandat constitutionnel de Joseph Kabila que défendent au grand jour certains ténors de la majorité présidentielle. Mais là aussi, les Congolais seront fixés demain par l'adresse de Joseph Kabila au Congrès. {{ KANDOLO M.}}
L’Université de Kinshasa : "colline du savoir, colline des transactions (suite et fin)
mercredi 15 janvier 2020

(Par le Pr Bernard Mumpasi Lututala) Au cours de ces élections, l'université vit des moments d'intenses tractations politiques semblables à ce qui (...)
lire la suite
Le ministre Kibassa Maliba discute de la construction du réseau national de fibre optique avec des experts égyptiens
mercredi 15 janvier 2020

En séjour au pays des Pharaons, le ministre des PT-NTIC, Augustin Kibassa Maliba, a échangé hier mardi 14 janvier, avec le Chairman et CEO de la (...)
lire la suite
Les ambassadeurs de Chine, d’Iran et d’Algérie présentent leurs lettres de créances à Fatshi
mercredi 15 janvier 2020

La République populaire de Chine, la République islamique d'Iran et la République démocratique et populaire d'Algérie ont de nouveaux ambassadeurs (...)
lire la suite
Le plan de la balkanisation est déjà en marche
mercredi 15 janvier 2020

Depuis que les massacres des populations civiles de la région de Beni, dans le septentrion du Nord-Kivu se poursuivent par les islamistes (...)
lire la suite
Un atelier résidentiel sur les modalités de mise en application de l’IPR
mercredi 15 janvier 2020

Kinshasa, 14 Janvier 2020 (ACP).- Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba vient d'autoriser la ministre de la Fonction publique à réfléchir, (...)
lire la suite
Cadastre minier : l’assainissement s’impose
mercredi 15 janvier 2020

A l'heure de la mobilisation maximale des recettes pour renflouer les caisses de l'Etat, les membres permanents du Comité de conjoncture (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Plus qu’un simple rituel, un devoir mémoriel

Les Congolais ont fini par connaître par cœur le déroulé des commémorations des 16 et 17 janvier. C'est juste pour des raisons protocolaires que… le protocole d'Etat continue à publier le programme de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting