VENTE DES MAISONS ET TERRAINS DE L’ETAT
Kikwit vendu par ses propres fils ?
jeudi 14 juin 2018

Le torchon brûle entre les autorités provinciales et la société civile de la province du Kwilu/ville de Kikwit. Et pour cause, un arrêté du gouverneur du 31 octobre 2017 portant désaffectation et création de 14 parcelles à usage résidentiel portant le n°7425 CU du lotissement Plateau, commune de Lukolela dans la circonscription foncière du Kwilu, à Kikwit. Le quartier du Plateau, à Kikwit est l’équivalent de la Gombe ici à Kinshasa.

Ledit arrêté stipule, par ailleurs, que les parcelles ainsi créées sont mises sur le marché conformément aux conditions en vigueur, fixant le prix de différents loyers et redevances des parcelles domaniales, situées dans la circonscription foncière du Kwilu.
A cet effet, tous les bâtiments à ériger sur les parcelles susmentionnées, son soumis aux clauses et conditions du règlement habituel fixé par les services concernés.

MISE EN GARDE DE LA SOCIETE CIVILE
La société civile de Kikwit est montée sur ses quatre chevaux pour dénoncer la vente des maisons et terrains de l’Etat dans cette partie de la République. Réunie en assemblée générale le 23 novembre 2017 au siège de la Commission Justice et Paix, la coordination urbaine de la société civile de Kikwit a, dans une correspondance à l’autorité provinciale, souligné que tout service qui justifierait la vente desdites parcelles au motif qu’elles sont insalubres et domaines des moustiques et autres nocives bestioles, risque de montrer à l’opinion que l’Etat s’avouait limité quant à l’assainissement de la ville.
En outre, a-t-elle poursuivi, la récurrente situation de l’ensablement de la nationale, au niveau de la ville basse, avec les dommages incalculables qu’y subissent les commerçants, ne mérite pas qu’on augmente la densification des toits des maisons qui n’auront pour effet évident qu’augmenter le volume des eaux ravageuses.
Et d’enchainer que la probable acquisition des camions bennes, propres à la ville pour entre autres effectuer le désensablement en ville-basse ne serait pas une panacée tant qu’il n’existerait pas de collecteurs d’eau. Ce, avant de renchérir que, quand bien même les collecteurs venaient à être construits, les bénéficiaires éventuels du morcellement devraient être en priorité, sinon exclusivement, les multiples services de l’Etat qui errent ou louent. En l’occurrence, l’INSS, le journal officiel, l’ONEM, le tribunal d’enfant…
De ce qui précède, la société civile a tout de même proposé un palliatif. Pour aider à renflouer les caisses de l’Etat, elle a suggéré, outre le service de péage, les frais d’obtention des certificats ( à généraliser, moyennant un taux abordable de façon à inciter tout le monde à s’acquitter), des contrats d’emphytéose, l’impôt locatif avec des centaines, sinon des milliers de maisons et cités, la vente des vignettes (moto, auto) après une politique incitative, la TVA sur divers achats, le prélèvement dû à l’Etat sur plusieurs produits : sel, allumettes, bière, essence, mazout, pétrole…
C’est dire que pour la société civile, rien ne justifie la vente des parcelles au Plateau. Elle ne voit même pas la panoplie de problèmes de Kikwit être résolus par la vente de 14 parcelles. Emma MUNTU

Exetat 2018 : Les finalistes affûtent leurs armes pour les 4 jours
vendredi 15 juin 2018

Les finalistes des humanités se préparent d’arrache-pied pour affronter les quatre jours de l’Examen d’Etat 2018 qui auront du lundi 18 au jeudi (...)
lire la suite
SCTP : Un mort, bilan de déraillement d’un train à Loma, à Mbanza-Ngungu
vendredi 15 juin 2018

Un mort et quatre blessés graves. Tel est le bilan du culbutement de deux locomotives de la Société Commerciale des Transports et des Ports, (...)
lire la suite
Kikwit vendu par ses propres fils ?
jeudi 14 juin 2018

Le torchon brûle entre les autorités provinciales et la société civile de la province du Kwilu/ville de Kikwit. Et pour cause, un arrêté du (...)
lire la suite
Dr Kiamodja recommande aux femmes l’hygiène et le dépistage pour prévenir des maladies
jeudi 14 juin 2018

Médecin traitant à l’Hôpital Militaire Central Kokolo, Docteur Djodjo Kiamodja Lipombo est de ceux qui sont convaincus que ’’mieux vaut prévenir que (...)
lire la suite
Quand les Kinoises font la course aux rondeurs
mardi 12 juin 2018

Contrairement aux Occidentaux qui préfèrent les femmes aux silhouettes minces, athlétiques, les Africains raffolent des formes généreuses. D’où, (...)
lire la suite
Fanny Mandina : ‘‘Avec la mondialisation, nous n’avons plus un style vestimentaire particulier’’
mardi 12 juin 2018

Dans les milieux de la mode, Fanny Mandina a fait son nom. Passionnée pour la couture dès le bas âge, cette dame congolaise, styliste de talent, se (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting