CONTRAIREMENT A LA PREMIERE ANNONCE
J-P Bemba : à Bruxelles, ses partisans s’impatientent
jeudi 14 juin 2018

* Jusqu’hier dans l’après-midi, le chairman du MLC se retrouvait toujours à La Haye

Dans les quartiers de Bruxelles où vivent les partisans de Jean-Pierre Bemba, l’heure est aux préparatifs de l’accueil du chairman du Mlc. L’impatience monte. Comme saint Thomas de la sainte Bible des Chrétiens, tous veulent voir leur leader. Question de se convaincre que ce dernier est réellement libéré. Selon des sources sur place dans la capitale belge, nombreux sont des fidèles de Jean-Pierre Bemba qui espéraient le voir à Bruxelles, déjà le même mardi 12 juin, jour de l’annonce de sa mise en liberté provisoire. Hélas ! Il s’est avéré qu’après sa libération provisoire annoncée par la CPI mardi 12 juin, Jean-Pierre Bemba se retrouvait toujours à La Haye hier mercredi en début d’après-midi. Le temps d’être fixé sur sa peine dans son procès pour subornation de témoins et après son acquittement vendredi dernier dans l’affaire principale pour les crimes commis en Centrafrique entre 2002 et 2003.

Selon notre consoeur Sonia Rolley de RFI, il y a un peu d’inquiétude chez les militants du MLC. Eux qui espéraient que leur "chairman " serait dès mardi 12 juin au soir à Bruxelles. Depuis la matinée d’hier mercredi 13 juin, la source précise que plusieurs cadres courent d’administration en administration pour chercher les papiers nécessaires.
Le greffe de la CPI demandait toute une série de papiers, notamment le titre de propriété de la résidence où le principal challenger du Président Joseph Kabila à la présidentielle de 2006, doit loger en attendant d’être fixé sur sa peine relative à la subornation de témoins. Tout ce que l’on sait, est que la famille de Jean-Pierre Bemba, sa femme et ses enfants résident dans la banlieue de Bruxelles. " Ses enfants sont même Belges, ils ne peuvent pas refuser de l’accueillir ", assure un cadre non autrement cité par la même consoeur.
Par ailleurs, la source renseigne que toute une partie de la famille, notamment, celle partie de Kinshasa, l’attend de pied ferme à Bruxelles, alors que sa femme et certains de ses enfants sont encore à La Haye pour tenter de démêler la situation.
Mardi soir, Jean-Pierre Bemba a quitté le centre de détention. Il reste sous surveillance de la Cour, dans un hôtel avec ses proches. Ce, en attendant d’avoir l’accord de la Belgique ou d’un autre Etat qui devra accepter de l’accueillir.

L’ACCORD DE LA BELGIQUE TOUJOURS ATTENDU
A en croire notre source qui cite le porte-parole de la Cour à La Haye, des consultations sont en cours. Le même discours serait entendu du côté belge où l’on confirme que les consultations courent encore. Seulement voilà. La Belgique n’a toujours pas encore donné officiellement son accord pour le transfert de Jean-Pierre Bemba.
" Le greffe ne nous a même pas saisis ", propos d’une source proche du gouvernement belge, repris par RFI. Toujours selon la même source, les officiels belges interrogés semblent bien embarrassés. On parle de réunions techniques, et en même temps, de discussions de haut niveau.
Il sied de rappeler que Jean-Pierre Bemba a demandé à la Cour pénale internationale d’être remis en liberté provisoire sur le sol belge. Mais, sa requête n’est pas un acquis parce que Bruxelles peut refuser. Même si, selon le porte-parole de la Cour, les juges, dans leur décision de mardi, avaient rappelé que la Belgique avait toujours coopéré par le passé. Mais du côté du parti de Jean-Pierre Bemba, à Bruxelles, on ne perd pas encore espoir. Bien au contraire. A Matonge, le quartier le plus congolais de la capitale belge, on espère toujours le feu vert de la Belgique pour permettre le transfert de Jean-Pierre Bemba. Lors de son arrestation il y a 10 ans, Jean-Pierre Bemba était résident au Portugal. A Bruxelles, on afirmait qu’il n’avait pas de papiers en Belgique.
FDA

Les Communautés de base de l’Espace Katangais saluent l’acte de Joseph Kabila
vendredi 17 août 2018

* Pour elles, cette décision du Raïs, d’un "caractère légendaire et exceptionnel," permet pour la toute première fois à la RDC d’expérimenter la (...)
lire la suite
Joseph Kabila, le véritable père de la démocratie congolaise
vendredi 17 août 2018

Le 8 août 2018 restera à jamais gravé dans les annales de la démocratie congolaise. Et donc, une date historique. Il est vrai que le combat pour (...)
lire la suite
Félix Tshisekedi promet 86 milliards USD pour transformer la RD-Congo au bout de 10 ans
jeudi 16 août 2018

* Le leader de l’UDPS s’engage à combattre la corruption, fléau dont les proportions se chiffrent par milliards. *Quant à sa prétendue inexpérience (...)
lire la suite
La Ceni en passe de gagner le pari logistique
mercredi 15 août 2018

* Des hélicoptères pilotés par des jeunes congolais, des avions, des camions… mais aussi plus de 40.000 machines à voter pour la partie Ouest du (...)
lire la suite
L’APCO de Bruno Tshibala rassure Emmanuel Ramazani Shadary de son soutien
mardi 14 août 2018

Pour son élection à la présidentielle du 23 décembre prochain, le candidat du Front commun pour le Congo (FCC), Emmanuel Ramazani Shadary devra, (...)
lire la suite
Cas Katumbi : Pierre Lumbi en appelle à l’implication personnelle du Raïs
lundi 13 août 2018

* Le vice-Président de "Ensemble" demande au Chef de l’Etat de lever la mesure qui retient leur leader à l’extérieur du pays et "de libérer les (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting