Dernière minute :

Et …pourquoi pas Gbagbo
jeudi 14 juin 2018

L'acquittement-libération de Jean-Pierre Bemba a de quoi donner des idées. Une véritable jurisprudence tant sur le fond que sur la forme. Condamné au premier degré pour "crimes de guerre et crimes contre l'humanité", l'ancien Vice-président s'en tire quasi miraculeusement en appel. Innocenté, blanchi, absout sur toute la ligne. Sacré Bemba ! Difficile dans ces conditions de ne pas penser à un autre pensionnaire de luxe qu'est l'ex-Président ivoirien. Depuis avril 2011, Laurent Gbagbo se trouve encore entre les quatre murs de Scheveningen, en proie aussi aux longues procédures, pour pratiquement les mêmes chefs d'accusation que l'acquitté Bemba. L'argumentaire de ses partisans ressemble au plaidoyer maintes fois répété par les avocats et autres proches du sénateur congolais. Notamment l'absence de preuves, les deux poids et deux mesures. Concrètement, les pro Gbagbo se sont toujours déclarés estomaqués par ce qu'ils considèrent comme une justice à deux vitesses. Dans une guerre civile où, par définition, il ne saurait y avoir des bourreaux d'un côté et des victimes de l'autre, la non arrestation dans le camp Ouattara donne la nette impression que la CPI a été instrumentalisée pour "dégager" Laurent Gbagbo et affaiblir sa famille politique. Depuis plus de sept ans, l'opinion africaine attend toujours désespérément l'interpellation d'un seul dirigeant des Forces pro Ouattara ou pro Sorro. Aucun jusqu'ici. Pourtant, des indices de massacre ne manquent pas. Des témoignages non plus. A moins de démontrer qu'il y aurait de mauvais et de bons massacres ! Pour ne pas amplifier la spirale de discrédit qui frappe la CPI sur le continent, il serait judicieux d'appliquer la jurisprudence Bemba au "cas Gbagbo". Question de sauver sinon les meubles, du moins les apparences. {{José NAWEJ }}
Candidat ministre
jeudi 23 mai 2019

L'accès au moindre maroquin aura beau être codifié. L'octroi d'un portefeuille ministériel aura beau être destiné-par principe- aux seuls affiliés aux (...)
lire la suite
Tout est question du casting
mercredi 22 mai 2019

Qui sera ministre de quoi et surtout pourquoi ? Voilà la grande question post-nomination du Premier ministre. Plus qu'une simple interrogation (...)
lire la suite
Les actes d’abord !
mardi 21 mai 2019

Pas la peine d'épiloguer sur le profil du tout premier Premier ministre de l'ère FATSHI. Son pedigree plaide pour lui. Plus fondamentalement, ce (...)
lire la suite
Le 17 mai ou un impératif mémoriel
lundi 20 mai 2019

Un coup d'œil dans le rétroviseur pour s'arrêter au 17 mai 2019. Le tout premier 17 mai post-Présidences Kabila Père et Fils. A la veille de cette (...)
lire la suite
Coucou revoici nos amis occidentaux !
jeudi 16 mai 2019

L'heure est au rabibochage entre la RDC et ses partenaires dits " traditionnels ". Alléluia ! Qui s'en plaindrait, qui trouverait matière à s'en (...)
lire la suite
Seuls Fatshi et JKK ...
mercredi 15 mai 2019

Quoi dire d'autre? Qui croire encore? Tout a été prédit, dit et «sur dit» sur la Primature. Le stock d'annonces est épuisé. Les réserves de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting