Virus Ebola : Itipo centre de toutes les attentions
mercredi 13 juin 2018

Le village d’Itipo, dans la zone de santé d’Iboko, est désormais au centre de toutes les attentions. C’est, en fait, la seule aire de santé qui continue à rapporter des cas confirmés d’Ebola un peu plus d’un mois après le lancement de la riposte, renseigne le biefing hebdomadaire du ministère de la santé.

C’est face à ce constat que le ministre de la Santé, Oly Ilunga, a félicité le lundi 11 juin dernier les experts de son ministère déployés sur le terrain pour le travail accompli. « En une dizaine de jours, vous avez été en mesure de mettre en place toutes les composantes de la riposte et une coordination efficace, malgré les conditions logistiques difficiles », a-t-il déclaré.
Le ministre de la santé a été impressionné par le fonctionnement des commissions locales et le mécanisme de suivi des alertes et des contacts, grâce à des équipes d’intervention rapide qui vont de village en village à moto. Ils ont également réussi à instaurer un véritable dialogue avec les communautés autochtones de pygmées, qui leur a permis de faire accepter plusieurs mesures de santé publique, y compris l’enterrement sécurisé.
Oly Ilunga a, en plus, remercié Alima qui a réalisé le souhait de la population, en installant un centre de traitement d’Ebola à Itipo en une dizaine de jours. Jusqu’à ce jour, les patients étaient pris en charge temporairement dans un centre de transit à Itipo, avant d’être transférés à l’hôpital général de référence de Bikoro, se retrouvant ainsi éloignés de leur famille.
Par ailleurs, le dernier cas confirmé d’Ebola à ce jour dans l’aire de santé d’Itipo, rapporté le 03 juin dernier, était une fille de 7 ans, dont la mère était un cas probable, décédé le 20 mai.
Toute la chaine de transmission autour de la famille a été identifiée. Un dialogue a été instauré avec la famille qui a été réceptive et a accepté de collaborer avec les autorités sanitaires. « La vaccination au sein de ce cercle est en cours », rassure le ministre de la Santé. Mathy MUSAU

Le père de Vincent Kompany sera le 1er bourgmestre de l’Afrique subsaharienne
mardi 16 octobre 2018

Pierre Kompany, le père de l’international belge et sociétaire de Manchester City, Vincent Kompany, sera le premier bourgmestre du Royaume de (...)
lire la suite
Les journalistes appelés à mettre leur curseur sur le vrai problème des migrations 
mardi 16 octobre 2018

Plus de 370 journalistes et professionnels des médias de 49 pays ont pris part aux 47èmes assises de l’Union de la Presse Francophone (UPF), tenues (...)
lire la suite
Le Fonds social de la République inaugure cinq ponts et une école à Tanganyika
mardi 16 octobre 2018

Le Fonds social de la République (FSR) a procédé, du 9 au 15 octobre dernier, à la remise des projets aux autorités locales de Tanganyika. Il s’agit (...)
lire la suite
0,079% au niveau national et 0,059% à Kinshasa
lundi 15 octobre 2018

L’institut national de la statistique (INS) a évalué l’inflation au niveau national et à Kinshasa. Cependant, l’inflation de la semaine est due à la (...)
lire la suite
50 professionnels des médias formés en journalisme économique et financier
lundi 15 octobre 2018

Le Comité d’orientation de la réforme des finances publiques (COREF) a clôturé, le samedi 13 octobre, le séminaire de renforcement des capacités des (...)
lire la suite
Tshiamala wa Kamwanya repose désormais à la Nécropole entre Terre et Ciel
lundi 15 octobre 2018

Le Parlement congolais est en deuil. Depuis le samedi 22 septembre dernier, l’Assemblée nationale a perdu un de ses anciens présidents. Il s’agit de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting