Encore et toujours la transition
vendredi 25 mai 2018

Sous les tropiques rd congolaises, la transition a la peau dure. Très dure même. On la chasse, elle revient au galop. On lui tord le cou avec forces imprécations, elle ne meurt pas. Tel ce phénix de la mythologie grecque, elle renaît toujours de ses cendres. Sacrée transition ! Voilà qu’à environ sept mois des élections, elle s’invite dans le débat politique.
Résultat, cette semaine les compétiteurs potentiels du match de décembre 2018 auront parlé plus de la…transition que des scrutins. Ou tout au moins de préparatifs de ceux-ci.
A Bruxelles, Washington…le tandem du moment Katumbi-Tshisekedi fils en ont fait leur plat de résistance. Renvoyant du coup la question électorale stricto sensu au dessert ! Comme en écho à ce sujet principal, le landerneau -la faune ?- politique kinois s’est enflammé. De la kabilie à toutes les chapelles de l’opposition (MLC , UNC...) , chacun y va de son son de cloche.
Impossible de s’y tromper. Sa Majesté la Transition rattrape le personnel politique rd congolais. Comme en 2017. Comme en 2016. Comme aussi en 2005 au terme de deux ans de l’attelage sui generis estampillé 1+4. A savoir un Président de la république flanqué de quatre vice-présidents.
Là, il n’était pas question de "transition sans Kabila", mais de transition quand même. Comment ne pas évoquer la kyrielle de transitions dans la longue et ruineuse transition post- 1990 sous Mobutu !
Plus de deux décennies plus tard, la transition est toujours là. Aux aguets. Au rendez-vous-même. Comme c’est, en réalité, le cas en ce moment avec le Gouvernement hétéroclite, conduit par Bruno Tshibala. Véritable serpent de mer qu’est la transition au bord du fleuve Congo. Avec ou sans Kabila. José NAWEJ

Un scrutin synonyme d’auto-prise en charge
lundi 31 décembre 2018

Les Congolais ont bel et bien voté hier dimanche 30 décembre. La tenue du scrutin constitue en elle-même un exploit. Car, ces élections ont été (...)
lire la suite
A Tshibala ce qui lui revient
vendredi 28 décembre 2018

Dans deux jours, les élections. Enfin ! Un épilogue qui fut long à se dessiner. Que de pesanteurs ! Que d’hypothèques ! Que de paris non tenus ! (...)
lire la suite
Conjurer le spectre du chaos
jeudi 27 décembre 2018

Entre la CENI et certaines parties prenantes- directes et indirectes- au processus électoral, ça vole bas .Très bas même. De mauvais augure à (...)
lire la suite
D’Etsou à Ambongo en passant par Monsengwo
mercredi 26 décembre 2018

Lâché par le Cardinal Frédéric Etsou à l’occasion des élections de 2006, le concept " vérité des urnes" n’a pas pris la moindre ride depuis. Lors de la (...)
lire la suite
Entre anxiété et…espérance
lundi 24 décembre 2018

Des fêtes de fin d’année pas comme les autres que celles que s’apprête à passer les Congolais. Et pour cause, la séquence festive est comme parasitée (...)
lire la suite
Raisons techniques contre motivations politiques
vendredi 21 décembre 2018

Un report d’une semaine. C’est à la fois peu et beaucoup. Peu, si l’on considère cet ajournement d’Un strict point de vue technique. De fait, le Très (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Sécurité d’abord !

La correspondance estampillée "Hôtel de ville" est tombée hier comme un couperet pour les uns et un ouf de soulagement pour les autres. C’est selon. Trêve de meeting à Kinshasa pour les candidats (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting