EN PASSE D’ACHEMINEMENT A L’EQUATEUR
Plus de 5.000 doses de vaccins contre Ebola déjà à Kinshasa
vendredi 18 mai 2018

5.400 doses de vaccins contre la fièvre hémorragique à virus Ebola sont arrivés à Kinshasa dans la matinée du mercredi 16 mai par l’aéroport international de N’Djili. En attendant qu’ils soient acheminés à l’Equateur, ces vaccins seront stockés au Programme élargi de vaccination (PEV). C’est le ministre de la Santé publique qui a réceptionné ce lot au siège du PEV à Gombe. L’efficacité de ce vaccin a été établie lors de la dernière épidémie en Afrique de l’Ouest, a fait savoir le Dr Oly Ilunga.

Pour cela, il y a nécessité d’organiser une campagne de vaccination qui ciblera les professionnels exposés de la santé, les personnes ayant été en contact avec les cas confirmés et les contacts de ces contacts, a indiqué le patron de la Santé publique.

23 DECES ENREGISTRES AU 15 MAI
Selon le ministère de la Santé, à la date du 15 mai 2018, 44 cas de MVE ont été enregistrés depuis le début de l’épidémie dont 23 décès : 21 cas suspects, 20 cas probables et 3 cas confirmés.
Par ailleurs, deux nouveaux cas suspects ont été enregistrés en date du 15 mai dont un dans la zone de santé de Wangata et un dans la zone de santé de Bikoro, poursuit notre source, avant d’ajouter deux échantillons de la zone de santé de Wangata ont été testés : un était positif et un autre négatif. Ainsi, deux décès dans la zone de santé de Bikoro, dont un de cas confirmés, un décès dans la zone de santé d’Iboko. Respect des consignes
« Dans l’intérêt de la nation et dans le cadre de la sécurité sanitaire internationale, je recommande à tout un chacun de respecter les consignes d’hygiène individuelle et publique et d’adopter des comportements responsables, a déclaré Dr Oly Ilunga. « Nous avons tous l’obligation et la responsabilité de nous impliquer dans cette lutte en diffusant des messages responsables et en changeant nos comportements, même ceux qui touchent à nos valeurs et traditions les plus profondes », a exhorté le ministre de la Santé publique.
Ainsi, pour casser la chaîne de transmission, les autorités sanitaires recommandent d’éviter de toucher les personnes malades et de prévenir immédiatement le service de santé les plus proches, a rappelé le ministre Oly Ilunga. Ensuite, il a insisté sur le cas de décès, « évitez absolument de toucher et de laver la personne décédée ; ce geste peut choquer mais il peut sauver votre vie et celle de toute la communauté ».
En outre, le numéro 1 à la Santé a mentionné que dans toutes les zones de santé touchées, le Gouvernement a décrété la gratuité des soins. En effet, la barrière financière ne peut en aucun cas constituer un frein à l’accès aux soins de santé surtout en période d’épidémie, a souligné Dr Oly Ilunga.

EPIDEMIE A HAUT RISQUE
Le ministre de la Santé considère l’épidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola, déclarée le 8 mai en cours comme une pathologie à haut risque en raison de ces quelques particularités. Il s’agit notamment, de la contamination des professionnels de santé, de l’atteinte de deux zones de santé à savoir Bikoro et Iboko ainsi que de la proximité avec la ville de Mbandaka qui a une forte densité de population et qui est un carrefour dans la province de l’Equateur et vers les provinces avoisinantes. Raison pour laquelle, a-t-il justifié, le Chef de l’Etat a exigé que la riposte soit rapide et efficace. Car chaque vie compte. Mathy MUSAU

Exetat 2018 : Les finalistes affûtent leurs armes pour les 4 jours
vendredi 15 juin 2018

Les finalistes des humanités se préparent d’arrache-pied pour affronter les quatre jours de l’Examen d’Etat 2018 qui auront du lundi 18 au jeudi (...)
lire la suite
SCTP : Un mort, bilan de déraillement d’un train à Loma, à Mbanza-Ngungu
vendredi 15 juin 2018

Un mort et quatre blessés graves. Tel est le bilan du culbutement de deux locomotives de la Société Commerciale des Transports et des Ports, (...)
lire la suite
Kikwit vendu par ses propres fils ?
jeudi 14 juin 2018

Le torchon brûle entre les autorités provinciales et la société civile de la province du Kwilu/ville de Kikwit. Et pour cause, un arrêté du (...)
lire la suite
Dr Kiamodja recommande aux femmes l’hygiène et le dépistage pour prévenir des maladies
jeudi 14 juin 2018

Médecin traitant à l’Hôpital Militaire Central Kokolo, Docteur Djodjo Kiamodja Lipombo est de ceux qui sont convaincus que ’’mieux vaut prévenir que (...)
lire la suite
Quand les Kinoises font la course aux rondeurs
mardi 12 juin 2018

Contrairement aux Occidentaux qui préfèrent les femmes aux silhouettes minces, athlétiques, les Africains raffolent des formes généreuses. D’où, (...)
lire la suite
Fanny Mandina : ‘‘Avec la mondialisation, nous n’avons plus un style vestimentaire particulier’’
mardi 12 juin 2018

Dans les milieux de la mode, Fanny Mandina a fait son nom. Passionnée pour la couture dès le bas âge, cette dame congolaise, styliste de talent, se (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting