ENVIRONNEMENT
Les invités à la Cop 24 plaident pour des négociations égales
mercredi 16 mai 2018

Les négociations sur le climat de l’ONU, qui se sont tenues à Bonn, ont pris fin le vendredi 10 mai dernier, sur une note optimiste. Ces assises organisées en perspective de la COP24, qui se tiendra à Katowice en Pologne au mois de décembre, ont été assez révélatrices.

Pour lever les équivoques qui persistent sur certains points, un cycle de négociations supplémentaires prévu à Bangkok en septembre prochain, offrira une nouvelle occasion de résoudre les problèmes délicats, tels que les finances et le renforcement de l’ambition, avant la grande messe de Pologne.
Parlant pour le compte du WWF, Mark Lutes, a noté "des progrès constants, bien qu’inégaux, dans les négociations. Les choses se mettent en place pour la pleine mise en œuvre de l’Accord de Paris. Cela est évident à la fois avec les règles et la réduction de l’écart des émissions. Mais, le financement reste la clé pour obtenir de bons résultats à Katowice », indique-t-il dans un communiqué émis par le Fonds mondial de la Nature.
« Tenir l’engagement de 100 milliards de dollars, et obtenir un signal d’ici la COP24 pour plus d’argent pour le Fonds vert pour le climat sera essentiel pour des plans climatiques plus ambitieux d’ici 2020.Le leadership politique doit désormais jouer un rôle plus actif jusqu’à la COP24, si l’on veut réaliser des progrès tangibles dans le domaine des finances, en augmentant l’ambition et la différenciation », a souligné Mark Lutes,.

MISE EN APPLICATION DU DIALOGUE "TALANOA"
La COP24 est un moment clé pour assurer la pleine mise en œuvre de l’Accord de Paris. Les travaux de Bonn ont permis aux parties prenantes de progresser dans l’élaboration du texte (base des négociations) pour les règles de mise en œuvre de l’Accord de Paris. Les pays doivent assurer des progrès substantiels sur les questions délicates lorsqu’ils se retrouveront à Bangkok.
Telle qu’annoncé, lors de la 23ème conférence sur le climat, par le Premier ministre fidjien, la mise en place du Dialogue Talanoa a permis de créer un esprit de coopération et de mettre en évidence de nombreuses opportunités pour les pays. Occasion aussi d’intensifier leurs efforts pour réduire les émissions. Garder l’élan généré par ce dialogue devrait être parmi les priorités de la COP24, affirment certains invités.
L’action climatique avant 2020, mise en évidence par la signature de la deuxième période d’engagement du protocole de Kyoto (KP2), est lente, renseigne ce communiqué. Ainsi, l’entrée en vigueur enverra un signal fort pour une action climatique renforcée.
L’Érythrée a déposé ses instruments de ratification le 3 mai, devenant le dernier pays à le faire. Au moins 32 autres pays sont nécessaires pour ratifier l’accord, si celui-ci doit entrer en vigueur avant la 24ème Conférence des Parties. Le WWF exhorte tous les pays à agir de toute urgence à ce sujet.
Le financement des pertes subies à cause des impacts climatiques reste non résolu, et la COP24 doit donner un mandat clair aux pays sur cette question. La Conférence sur le réchauffement climatique se tiendra à Katowice, en Pologne, du 3 au 14 décembre de cette année. Une session de négociation supplémentaire a été annoncée pour Bangkok du 3 au 8 septembre de l’année en cours. Fyfy Solange TANGAMU

Plus de 180.000 Congolais refoulés d’Angola passent la nuit à la belle étoile
mardi 16 octobre 2018

La province du Kasaï continue de recevoir la vague de Congolais expulsés d’Angola. Jusqu’à vendredi 12 octobre dernier, le gouverneur du Kasaï (...)
lire la suite
Le secteur économique à la merci de la manipulation
mardi 16 octobre 2018

(Par l’évangéliste Colin NZOLANTIMA) Les signes des temps et la reconstruction des nations Aggée 1. " 7 Ainsi parle l’Éternel des armées : (...)
lire la suite
Eugénie Tshika Wa Mulumba : les femmes rurales sont les piliers du développement durable
lundi 15 octobre 2018

En marge de la journée mondiale des femmes rurales célébrée le 15 octobre de chaque année la députée Udps, Eugénie Tshika Wa Mulumba a fait le point sur (...)
lire la suite
Beni désormais foyer principal de l’épidémie de la maladie à virus Ebola
lundi 15 octobre 2018

L’évolution de l’épidémie de la maladie à virus Ebola dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri était au centre de la conférence de presse que le (...)
lire la suite
Les journalistes appelés à devenir des chantres de l’hygiène et de l’assainissement
vendredi 12 octobre 2018

Le monde célébrera le 15 octobre prochain, la 11èmeédition de la Journée mondiale de lavage de mains. En prélude de cette célébration, le programme (...)
lire la suite
Les journalistes appelés à déconstruire le discours sur les migrants 
vendredi 12 octobre 2018

Les 47èmes assises de Tsaghkadzor, en Arménie sur le thème, ‘’médias et migrations » se sont formellement clôturées hier jeudi 11 octobre avec (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting